Théodore Bar Koni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Théodore Bar Koni ou Bar Khoni est un évêque et scholiaste nestorien de l'Église de l'Orient de la fin du VIIIe ou du IXe siècles. Son travail le plus connu est un ensemble de scholies de l'Ancien et du Nouveau Testaments.

Biographie[modifier | modifier le code]

Théodore Bar Koni pourrait avoir vécu pendant le patriarcat de Timothée Ier (780-823) bien que certains auteurs pensent qu'il a pu vivre un siècle plus tard. Joseph-Simonius Assemani l'identifie avec un évêque du nom de Théodore, neveu du patriarche Yohannan IV Bar Abgare (900-905), qui aurait été nommé évêque de Lashom dans la province de Beit Garmaï en 893[1]. J.B. Chabot et Baum et Winkler le considère contemporain de Timothée Ier[2],[3].

Théodore est l'auteur de scholies de l'Ancien et du Nouveau Testaments qui auraient été écrites vers 792.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Livre des scolies : recension de Séert
  • Livre des scolies : recension d'Urmiah

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Assemani, BO, II p. 440 et III p. 1 et p. 198
  2. Chabot
  3. Baum and Winkler, Church of the East, p. 63

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Assemani, J. S., Bibliotheca Orientalis Clementino-Vaticana, Rome, 1719–28, 4 volumes
  • Chabot, J. B., « Syriac Language and Literature », in Catholic Encyclopedia, New York, 1912
  • Baum, W., and Winkler, D., The Church of the East: A Concise History, Londres et New York, 2003
  • Wright, W., A Short History of Syriac Literature, Londres, 1894

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]