Théodora de Saxe-Meiningen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Photographie de la princesse de Reuss

La princesse Théodora-Victoria-Auguste-Marie-Marianne de Saxe-Meiningen, née le 19 mai 1879 à Potsdam et morte le 26 août 1945 à Hirschberg (Silésie), est la fille du duc Bernard III de Saxe-Hildburghausen et de la princesse Charlotte de Prusse (1860-1919). Elle fut la première arrière-petite-fille de la reine Victoria.

Biographie[modifier | modifier le code]

La princesse Théodora fut surtout élevée par sa grand-mère, l'impératrice Allemande Victoria, car sa mère préférait la société mondaine et trouvait sa fille stupide. Sa grand-mère en était attristée et l'écrivit à sa propre mère en Angleterre.

La jeune femme épousa le 26 septembre 1898 à Breslau le prince Henri XXX de Reuss-Köstritz (1864-1939), mais n'eut pas d'enfant, ce qui ajouta à sa dépression.

La princesse de Reuss souffrait semble-t-il de porphyrie, maladie héritée de son trisaïeul le roi George III du Royaume-Uni. Le ménage habita le château de Neuhof, près de Schmiedeberg (aujourd'hui Kowary).

Elle passa les dernières années de sa vie au sanatorium de Buchwald-Hohenwiese en Silésie. Fatiguée par de longues années de traitements et sans doute désespérée de l'issue de la guerre, lorsque la conférence de Potsdam donna la Silésie à la Pologne elle se suicida à l'âge de 66 ans. Ses restes furent ensevelis au château de Neuhof (aujourd'hui Radociny), mais sa tombe et celle de son mari furent détruites par la suite. On pratiqua une autopsie.