Théobald du Dorat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thibaut#Saints chrétiens.

Saint Théobald est né en 990 au Cheix dans la paroisse de la Bazeuge près du Dorat. Ses parents étaient des cultivateurs plus riches en vertus qu'en biens. Fête le 6 novembre[1],[2].

Attirés par la réputation d'Israël du Limousin, ses parents le confièrent au chapitre du Dorat. Théobald alla à Périgueux compléter son instruction. Il y séjourna quelques années. À son retour, il fut admis au chapitre. Cependant, par humilité, il n'accepta pas le sacerdoce et resta diacre. En tant que trésorier et de sacristain, il fut chargé de l'administration de la collégiale Saint-Pierre du Dorat, dont une partie servait déjà au culte, l'autre étant en voie d'achèvement. À l'exemple d'Israël, il eut une prédilection pour les malades et les pauvres. Il le chargea de terminer l'instruction de saint Gauthier, l'élève le plus brillant de l'école. Mais les esprits rebelles et incultes, les enfants disgraciés de la nature, ceux dont personne ne pouvait se charger avaient sa préférence et aucun échec ne le rebutait.

Âgé de 87 ans, il mourut le 6 novembre 1070. Son corps fut déposé auprès de celui de saint Israël.

Notes et références[modifier | modifier le code]