Théâtre des Folies-Dramatiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le théâtre des Folies-Dramatiques est une ancienne salle de spectacle parisienne édifiée en 1832 sur l'emplacement de l'ancien Ambigu, boulevard du Temple.

Devenu un haut lieu du mélodrame sous l'impulsion de Frédérick Lemaître, il déménage en 1862 rue de Bondy (actuelle rue René-Boulanger) et se spécialise bientôt dans l'opérette. Charles Lecocq y donne La Fille de madame Angot en 1873[1], Robert Planquette Les Cloches de Corneville en 1877, Jacques Offenbach La Fille du tambour-major en 1879 et André Messager La Béarnaise en 1887.

En 1930, le théâtre est transformé en salle de cinéma.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Victor Koning, La Fille de Madame Angot, opéra-comique en 3 actes, paroles de MM. Clairville, Siraudin et Koning, musique de M. Ch. Lecoq [sic], (Bruxelles, Fantaisies parisiennes, 4 décembre 1872 ; Paris, Folies-dramatiques, 21 février 1873), Tresse, Paris, 1873, 103 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :