Théâtre des Cérémonies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Théâtre des Cérémonies
Stadium.svg
1992 Winter Olympics Albertville pylon 02.JPG

Vue générale du Théâtre des Cérémonies en 2013 avec le mât utilisé lors des Jeux olympiques.

Généralités
Adresse
Parc olympique, Albertville
Coordonnées
Construction et ouverture
Début construction
Juin 1991
Ouverture
1992
Férmeture
1992
Équipement
Surface
9 200 m2
Capacité
35 000
Géolocalisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le Théâtre des Cérémonies est un stade temporaire utilisé pour les cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux olympiques d'hiver de 1992 à Albertville.

La capacité du stade est de 35 000 personnes et devant deux milliards de téléspectateurs[1].

La scène est d'une superficie de 9 200 m2[2].

Il contient en son centre un mât d'une hauteur de 53 m et d'un diamètre de 2 m[2].

Après les jeux, le stade est démonté et sa structure partiellement réutilisée pour les Jeux olympiques d'été de 1992 à Barcelone.

Au cours de son existence, il a été la plus grande structure temporaire jamais construite, selon le dossier de presse des organisateurs.

Vue rapprochée du mât en 2013.
Vue en 2013 d'une trappe utilisée dans le cadre des festivités des Jeux olympiques.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Leleu, « Il y a 20 ans, Albertville enflammait le monde entier », Le Dauphiné libéré,‎ 8 février 2012 (lire en ligne).
  2. a et b Rapport92, p. 86.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Document utilisé pour la rédaction de l’article [PDF] Dossier de presse sur le site Maison des Jeux olympiques, « Maison des Jeux Olympiques d'Hiver », sur www.maisonjeuxolympiques-albertville.org (consulté le 9 juin 2013).
  • Document utilisé pour la rédaction de l’article (fr+en) [PDF] Comité d'organisation des XVIes Jeux Olympiques d'hiver et Comité d'Organisation des Jeux Olympiques, Rapport officiel des XVIes Jeux Olympiques d'hiver d'Albertville et de la Savoie, Albertville (France) (lire en ligne).