Théâtre de papier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le théâtre de papier est une forme théâtrale née en Angleterre au milieu du XIXe siècle qui a conquis l’Europe entière.

Il s'agit d'un théâtre à l'italienne miniature tenant en général sur une table. Les figurines sont à l'échelle du théâtre. Elles sont actionnées par des tirettes en carton ou en fer latéralement par le narrateur qui se tient généralement derrière la table.

Chacun pouvait acheter des façades de théâtre, des décors, des figurines, les coller sur du carton et les assembler. Il existe quantité d'imprimeurs en France, Allemagne, Danemark et bien sûr en Grande-Bretagne. Les planches étaient en couleurs ou en noir et blanc, à charge pour l'acheteur de les colorier à l'aquarelle ou autre. On pouvait acheter aussi des textes pour jouer des grands classiques adaptés de Shakespeare (Othello, Richard III), de Dumas (Les Frères corses), de Jules Verne (Le Tour du monde en 80 jours) de Carl Maria von Weber (Der Freischütz) ou simplement des contes pour enfants comme Aladin et la lampe merveilleuse, La Belle et la Bête.

Cette forme privilégie la narration épique et la convivialité grâce à la proximité du public. Les personnages étant grands de 8 à 12 cm, il ne peut y avoir qu’un nombre restreint de spectateurs et est idéale pour jouer en appartement ou bars… Cette forme est encore vivace au Danemark, en Allemagne, en Angleterre, aux Pays-Bas. Peu de marionnettistes ou comédiens utilisent cette forme en France : on peut citer Alain Lecucq (Compagnie Papiertheatre), Éric Poirier (L'Égrégore), Patrick Conan (Compagnie Garin Trousseboeuf), Julie Dourdy - brakabrik Théâtre (La Tragique Histoire du Célèbre Dr Faust) et Marc Edelmann avec les cartonistes de Crafty In Motion.

Le théâtre de papier est pratiqué dans de nombreux festivals et associations et reprend place, peu à peu, dans les mœurs culturelles du XXIe siècle.