Théâtre de marionnettes sicilien Opera dei Pupi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le théâtre de marionnettes sicilien Opera dei Pupi *
UNESCO logo.svg Patrimoine culturel immatériel
de l’humanité
Pupi
Pupi
Pays * Drapeau de l'Italie Italie
Subdivision Sicile
Région * Europe et Amérique du Nord
Liste Liste représentative
Fiche 00011
Année d’inscription 2008
Année de proclamation 2001
* Descriptif officiel UNESCO

Le théâtre de marionnettes sicilien Opera dei Pupi est une forme théâtrale dont les protagonistes sont les chevaliers du Moyen Âge représentés par des marionnettes particulières, appelées Pupi. Les dialogues des marionnettistes s'inspiraient principalement de la poésie italienne de la Renaissance, de textes hagiographiques ou de l'histoire de brigands célèbres.

Originellement proclamé en 2001, l'Opera dei Puppi est inscrit en 2008 sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l'UNESCO.

Il est typique de la tradition sicilienne des cuntastorie (en italien: cantastorie), et fut un genre de spectacle qui eut un succès considérable dans la Sicile du XIXe siècle. Pour beaucoup, il faut chercher son origine dans Don Quichotte.

Marionnette et marionnettiste[modifier | modifier le code]

Le personnage de Rinaldo

Richement décorés et finement ciselés, avec une structure en bois, les marionnettes avaient des véritables cuirasses et les techniques de manipulations variaient selon l’appartenance à l'école de Palerme ou de Catane.

Le marionnettiste ou Puparo s’occupait de la mise en scène, du canevas, des marionnettes, et, avec un timbre de voix particulier, réussissait à rendre l'ardeur et le pathos des scènes épiques qui étaient représentées. Les marionnettistes, qui étaient analphabètes la plupart du temps, improvisaient sur des œuvres comme la Chanson de Roland, la Jérusalem libérée ou l’Orlando furioso. Chaque marionnette représentait un chevalier précis, caractérisé par sa cuirasse et son manteau et les spectateurs avaient l’habitude d’apporter leur soutien à l’un d’entre eux. Généralement, les spectateurs prenaient parti pour deux des personnages les plus adulées : Orlando et Rinaldo. Les autres personnages importants étaient : Charlemagne, l'adorable Angélique, Gano de Magonza (le traître), et les sarrasins (saraceni) Rodomonte, Mambrino, Ferraù, Agramante, Marsilio, Agricane.

Aujourd’hui[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, seules survivent quelques troupes qui cherchent à maintenir la tradition. Elles le font souvent en proposant des représentations pour touristes. Mais, les familles historiques de marionnettistes, telles que Greco di Palermo, Canino di Cinisi, Crimi, Trombetta e Napoli di Catania, Pennisi e Macrì di Acireale, Profeta di Licata, dei Gargano e Grasso di Agrigento, ne sont plus qu’un souvenir.

Aujourd'hui, on peut admirer la plus riche collection de marionnettes au Museo Internazionale delle Marionette Antonio Pasqualino et au Museo Etnografico Siciliano Giuseppe Pitrè de Palerme. Des marionnettes de très belle facture sont exposées au Museo Civico Vagliasindi de Randazzo.

Liens externes[modifier | modifier le code]