Théâtre Bagatela

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Théâtre Bagatela de Cracovie.

Le Théâtre Bagatela est une salle de spectacle située dans la ville de Cracovie en Pologne.

L'histoire du théâtre Bagatela a commencé en 1918, quand l'éditeur Marian Dabrowski, éditeur et rédacteur en chef du journal quotidien de Cracovie "Ilustrowany Kurier Codzienny" fit édifier cette nouvelle scène au cœur de la ville. Il fut le théâtre le plus élégant de Cracovie.

Dès 1919, la comédienne Zula Pogorzelska débuta sa carrière par plusieurs représentations dans la nouvelle salle de théâtre.

En 1926, en raison de difficultés financières, le théâtre devint une salle de cinéma est fut renommé "Scala".

Dans la nuit du 6 au 7 avril 1928, un incendie ravagea complètement l'intérieur. Le bâtiment fut modernisé en fut rouvert en 1938.

Après la Seconde Guerre mondiale, le théâtre changea régulièrement de nom. Dans les années 1946 à 1948 il prit le nom de "Théâtre Intime" (Teatr Kameralny). En 1949, il devint le "Théâtre national de jeunes spectateurs" (Państwowy Teatr Młodego Widza). En 1957 il prit le nom de "Théâtre des variétés" (Teatr Rozmaitości). En 1970, il retrouva son nom d'origine "Théâtre Bagatela". En 1972, il reçut le nom de l'écrivain, poète et traducteur polonais Tadeusz Boy-Żeleński, néanmoins l'appellation Bagatela est demeurée d'usage habituel.

En décembre 1991, création du monologue "Nienawidzę" ("Je hais") par Marek Koterski[1].

Parmi les acteurs qui jouèrent dans ce théâtre, il faut noter la prestation de l'acteur Piotr Schmidtke.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Création au théâtre Bagatela