Théâtre Aleksander

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Théâtre Aleksander au 23, Bulevardi.

60° 09′ 48″ N 24° 55′ 59″ E / 60.16333, 24.93306 Le Théâtre Aleksander (en finnois : Aleksanterin teatteri, en suédois : Alexandersteatern) est un théâtre construit en 1876 dans le quartier de Kamppi à Helsinki en Finlande[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'été 1875, Alexandre II de Russie autorise le Conte Nikolaï Vladimirovitch Adlerberg Gouverneur général de Finlande du Grand-duché de Finlande de 1866 à 1881, à bâtir un théâtre pour les russes vivant à Helsinki[3].

Le bâtiment est conçu par le lieutenant-colonel Petr Petrovitch Benard[4] et les travaux sont supervisés par le colonel Koschperoff. Le bâtiment est construit avec les pierres de la forteresse de Bomarsund. L'auditorium du théâtre est décoré par l'architecte de Saint-Pétersbourg Jeronim Osuhovsky, et l'artiste Johan Jacob Ahrenberg décore les plafonds qui représentent douze amours, rappelant ainsi le Théâtre Mariinsky. Le théâtre est terminé en octobre 1879, et en février 1880 il est baptisé Théâtre national russe Alexandre d’Helsinki (en finnois : Helsingin Venäläi­nen valtiolli­nen Aleksanterin teatteri, en russe : Gel­singforsski Russki kazjonnyi Aleksan­drovski teatr)[4] en l'honneur du Tsar russe Alexandre II.

Le théâtre est inauguré le 30 mars 1880 par l'opéra Faust de Charles-François Gounod. Le répertoire des deux premières saisons se composait principalement de spectacles d'opéra. De 1882 à 1918, il a présenté de nombreux spectacles de théâtre, d'opéra, d'opérette, de ballet et de musique.

En 1918, l'Opéra de Finlande fondé par Aino Ackté, Oskar Merikanto et Edvard Fazer s'installe au Théâtre Aleksander[5]. À sa création en 1922, le Ballet national de Finlande s'installe aussi au théâtre Aleksander. Il y resteront jusqu'en à 1993 quand le nouveau bâtiment de l'Opéra national de Finlande sera construit à Töölönlahti[6],[7].

Depuis 1993, le bâtiment du théâtre Alexander accueille des spectacles en tournée[8]. Il héberge aussi l'administration de l'office de la culture, de studio d'Opéra pour l'Académie Sibelius, et des classes de l’école de ballet de l'Opéra national de Finlande. Il accueille aussi des artistes résidents comme la Compagnie Tero Saarinen.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fi) « Le théâtre Aleksanter », Aleksanterin teatteri (consulté le 22 décembre 2012)
  2. (fi) Anna Amnell, « Bulevardi ja sen lähikadut » (consulté le 22 décembre 2012)
  3. en particulier les membres de la garnison russe
  4. a et b (fi) « Histoire », Théâtre Alexandre (consulté le 22 décembre 2012)
  5. (fi) Arvi Ilonen, Helsinki, Espoo, Kauniainen, Vantaa: Arkkitehtuuriopas, Otava,‎ 2000 (ISBN 951-1-16699-9)
  6. (fi) « Histoire de l'Opéra national de Finlande », Opéra national de Finlande (consulté le 22 décembre 2012)
  7. (fi) « Les cents premières années, Histoire de l'Opéra national de Finlande », Opéra national de Finlande (consulté le 22 décembre 2012)
  8. de théâtre, opéra, ballet, comédies musicales, spectacles de danse, des concerts de musique classique et contemporaine