Textus Receptus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Textus Receptus (Latin: "texte reçu") est le nom donné a posteriori aux versions en grec imprimées successives du Nouveau Testament qui constituent la base des traductions en allemand de la Bible de Luther, en anglais de la traduction de William Tyndale, la Bible du roi Jacques et la plupart des traductions de la Réforme protestante en Europe occidentale et centrale.

La première version imprimée du Nouveau Testament en grec publiée en 1516 a été entreprise à Bâle par l'érudit hollandais catholique et humaniste Érasme. Quoique basé sur les manuscrits tardifs byzantins, la version d’Érasme s'en démarque de la forme classique de ces textes en incorporant des textes latins de la Vulgate retraduit en grec.