Tetris (Game Boy)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tetris
Éditeur Nintendo
Développeur Nintendo R&D1[1]
Bullet-Proof Software[2]
Concepteur Alexey Pajitnov

Date de sortie Game Boy
Icons-flag-jp.png 14 juin 1989
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png août 1989
Icons-flag-eu.png 28 septembre 1990[3]

Console virtuelle - 3DS
Icons-flag-jp.png 28 décembre 2011
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 22 décembre 2011
Icons-flag-eu.png Icons-flag-au.png 22 décembre 2011
Genre puzzle
Mode de jeu 1 à 2 joueurs
(version Game Boy originelle)

1 joueur
(version Console virtuelle)
Plate-forme Game Boy, Nintendo 3DS
Média cartouche (GB)
téléchargement (3DS)
Langue anglais
Contrôle boutons

Tetris est un jeu vidéo de puzzle développé et édité par Nintendo sur Game Boy. C’est une version portable du jeu Tetris d’Alexei Pajitnov. Le jeu est inclus avec la Game Boy lors de sa sortie en 1989. C’est le premier jeu compatible avec le Câble link, un accessoire qui permet à deux Game Boy de se relier pour proposer du contenu multijoueur.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

La version sur Game Boy de Tetris est identique à la version console sur Nintendo Entertainment System. Des tétrominos — formes composées de quatre carrés chacune — tombent aléatoirement dans la zone de jeu. L’objectif du jeu est de manipuler ces formes, en les déplaçant horizontalement et en les faisant pivoter de 90°, avec le but de créer une ligne horizontale de blocs sans trous. Quand une ou plusieurs lignes de ce type sont créées, elles disparaissent, et les blocs au-dessus (s’il y en a) descendent du nombre de lignes disparues.

Gravité du Tetris

Dans la plupart des versions de Tetris, les blocs ne tombent pas dans les trous lorsque des lignes disparaissent (voir l’image intitulée « Gravité du Tetris »).

Plus le jeu avance, plus les tetriminos tombent rapidement. Le jeu se termine lorsqu’au moins un bloc d’un tétrimino dépasse (en haut) l’espace de jeu lorsque placé. Le joueur peut normalement voir le tetrimino dans une fenêtre sur le côté de la zone de jeu. Cette option peut être enlevée pendant le jeu[4]. Les points sont donnés en fonction du niveau et du nombre de lignes complétées. Le niveau augmente à chaque fois que le joueur complète 10 lignes, tout comme la vitesse de chute des tétrominos[4]. Le joueur peut ajuster la difficulté avant de commencer une partie en sélectionnant un niveau de départ et/ou en choisissant de pré-remplir la zone de jeu avec un certain nombre de lignes composées de blocs placés au hasard.

Cette version de Tetris inclut un mode deux joueurs, le but étant de survivre plus longtemps que son adversaire. Chaque joueur joue sur son Game Boy, les deux consoles étant connectées via le Câble link. Durant le jeu, quand un joueur complète un double, un triple ou un Tetris, une ou plusieurs lignes de blocs incomplètes sont ajoutées en bas du jeu de l’adversaire, ce qui l’approche du haut du jeu.

Développement[modifier | modifier le code]

En 1984, Alexei Pajitnov, chercheur à l’Académie des sciences de Russie, avec Dmitry Pavlovsky et Vadim Gerasimov ont développé Tetris en souhaitant obtenir un casse-tête pour deux joueurs[5]. Le jeu s’est rapidement répandu pour les ordinateurs. En 1988, le distributeur de jeu vidéo d’ordinateur, Henk Rogers, a remarqué le jeu au Consumer Electronics Show à Las Vegas dans un kiosque de Spectrum HoloByte. Trouvant le jeu très accrocheur, il a commencé à entreprendre des démarches pour acquérir les droits, et sachant que Nintendo mettrait bientôt la Game Boy sur le marché, il a communiqué avec le dirigeant de Nintendo of America, Minoru Arakawa. Il lui a suggéré que Tetris était le titre parfait à inclure avec la console portable. Arakawa a réfléchi à cette idée, étant donné le fait qu’ils voulaient inclure Super Mario Land, mais Rogers l’a convaincu en lui disant qu’un jeu de Mario vendrait la console aux jeunes garçons alors que Tetris conviendrait à tous[6]. Rogers continua ses démarches pour l’obtention des droits, et les a sécurisé à la fois chez Spectrum HoloByte et chez Atari (par la compagnie Tengen) pour avoir aussi les droits de Tetris au Japon. Il a aussi approché Robert Stein, qui avait autorisé les deux compagnies à distribuer Tetris via Mirrorsoft, pour avoir les droits nécessaires à la distribution avec la Game Boy[7].

Par contre, après plusieurs mois, Stein n’avait toujours pas les droits pour la Game Boy, et Rogers a appris qu’une autre personne avait approchée Nintendo avec l’idée d’un Tetris sur Game Boy. Demandant plus de temps à Arakawa, il voyage à Moscou pour parler au Ministry of Software and Hardware Export et à Pajitnov. Pendant ce temps, Nintendo approcha Spectrum HoloByte à cause d’un autre projet de Tetris sur Game Boy, obligeant Mirrorsoft à envoyer un représentant, Kevin Maxwell, à Moscou pour obtenir les confirmations de droits d’une version Game Boy[7]. Pendant ce temps, Rogers négociait aussi les droits pour Tetris sur Game Boy, notant dans une récente interview avec IGN que les représentants du gouvernement ne comprenaient pas la propriété intellectuelle, et ils demandaient un trop gros prix que ni Rogers ni Nintendo ne pouvaient payer[6]. Par contre, il a été révélé que la propriété Tetris n’avait pas été possédée par quelqu’un en particulier : Stein avait obtenu les droits directement de Pajitnov et pas des autorités Russes[8]. Les russes envoyèrent un fax à Maxwell en Angleterre avec 48 heures pour répondre, mais étant donné qu’il était en Russie à ce moment, Maxwell n’a pas reçu le fax, et les droits ont été donnés à Rogers. Nintendo a donné à Rogers les droits de publications de Tetris, renvoya Tengen, et en mars 1989, Rogers, Arakawa, et le vice-président de Nintendo, Howard Lincoln, ont signé un contrat sécurisant les droits de la console et de la distribution d’une version portable de Tetris[7]. Par contre, la production de Tetris a été retardée à cause de la bataille de légalité avec Tengen, et le jeu a été disponible au Japon deux mois après la sortie de la Game Boy[9].

Dans une interview avec IGN, Alexei Pajitnov a dit que la version Game Boy de Tetris était sa favorite, la décrivant comme la version la plus proche du Tetris original[6].

Musique[modifier | modifier le code]

Le joueur a le choix entre trois chansons qui peuvent être entendues durant le jeu, ou peut sélectionner « music off », ce qui laisse seulement les effets sonores. Les trios chansons sont les suivantes :

En pausant le jeu puis en revenant (en appuyant le bouton Start), la musique de fond va continuer avec une « bassline » pendant 4 mesures. La raison de ce changement est inconnue.

Les musiques Type-A et Type-B peuvent être débloquées pour la carte Luigi’s Mansion dans Super Smash Bros. Brawl sur la Wii.

Tetris DX[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tetris DX.

Tetris DX (1998) est un jeu Game Boy Color qui est compatible avec la Game Boy originelle. Il ajoute la sauvegarde des records (high scores) et de trois profils de joueurs. Tetris DX contient aussi un nouveau mode solo, qui demande au joueur de jouer contre l’ordinateur. Il ajoute également deux nouveaux modes de jeux. Dans le "Mode Ultra," les joueurs doivent accumuler le plus de points possible avec 3 minutes de jeu. Dans "40 Lignes," les joueurs sont chronométrés et doivent compléter 40 lignes le plus rapidement possible.

Accueil[modifier | modifier le code]

En juin 2009, la version Game Boy de Tetris a été vendue à plus de 35 millions d’exemplaires[10]. L’Official Nintendo Magazine a placé Tetris cinquième sur leur liste des « 100 Meilleurs Jeux Nintendo »[11]. En août 2008, le magazine Nintendo Power a nommé Tetris DX le meilleur jeu Game Boy / Game Boy Color, disant qu’il valait plus que n’importe quel autre jeu pour l’industrie du portable. Ils l’ont aussi nommée meilleure version de Tetris avant la sortie de Tetris DS[12].

Réédition[modifier | modifier le code]

La version Game Boy de Tetris est ressortie sur la Console virtuelle de la Nintendo 3DS le 22 décembre 2011 en Europe, en Australie et en Amérique du Nord et le 28 décembre de la même année au Japon.

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Tetris (Game Boy) » (voir la liste des auteurs).

  1. (en) Anthony Calderon, « The Nintendo Development Structure », N-Sider, 25 juillet 2005.
  2. The Tetris Saga tsr’s NES archive. Consulté le 13 mars 2008.
  3. (en) Dave White, « Gameboy Club », Electronic Gaming Monthly, no 3,‎ juillet 1989, p. 68.
  4. a et b « Tetris » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), NinDB. Consulté le 14 mars 2008.
  5. Gerasimov, Vadim. Original Tetris: Story and Download. Consulté le 10 juin 2007.
  6. a, b et c Staff, « Alexey Pajitnov Stars Interview - Video Interview: Alexey Pajitnov Pt. 1 », IGN,‎ 13 juin 2009 (consulté le 13 juin 2009).
  7. a, b et c (en) Rusel DeMaria, Johnny L. Wilson, High Score! The Illustrated History of Electronic Video Games, New York, McGraw-Hill Professional,‎ 2003, 2e éd. (ISBN 978-0-07-223172-4, LCCN 2004303164).
  8. (en) David Sparks Evans, Andrei Hagiu, Richard Schmalensee, Invisible Engines: How Software Platforms Drive Innovation and Transform Industries, Cambridge, MIT Press,‎ 2006 (ISBN 978-0-262-05085-2, LCCN 2006046629).
  9. (en) David Sheff et Andy Eddy, Game Over: How Nintendo Zapped an American Industry, Captured Your Dollars, and Enslaved Your Children, New York, Random House, Inc.,‎ 1993 (ISBN 0-679-40469-4).
  10. (en) Saltzman, Marc, « 'Tetris' by the numbers », USA Today,‎ 12 juin 2009 (consulté le 13 juin 2009).
  11. Tom East, Feature: 100 Best Nintendo Games, Official Nintendo Magazine, 2 mars 2009. Consulté le 18 mars 2009.
  12. (en) « Nintendo Power - The 20th Anniversary Issue! », Nintendo Power, San Francisco, Future US, vol. 231, no 231,‎ août 2008, p. 72.

Lien externe[modifier | modifier le code]