Tetragonia tetragonioides

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tetragonia tetragonoides)
Aller à : navigation, rechercher

La Tétragone cornue (Tetragonia tetragonioides) est une espèce de la famille des Aizoaceae. Elle est parfois appelée « épinard de Nouvelle-Zélande » ou « épinard d'été ».

Elle est originaire de Nouvelle-Zélande, mais aussi du Japon et d'Australie. On la rencontre également en Argentine et au Chili. S'agissant d'une plante cultivée, elle est subspontanée ou adventice en Europe.

Description[modifier | modifier le code]

Les feuilles triangulaires, d'un vert brillant, épaisses et gaufrées mesurent 3 à 15 centimètres de long. Les fleurs sont jaunes et le fruit est une capsule hérissée de petits piquants.

Écologie[modifier | modifier le code]

L'espèce pousse bien dans les terrains salés (halophyte) et aime les climats humides. La plante pousse en s'étalant sur le sol.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Ce tétragone était consommé par les Māori et les autres populations indigènes de Nouvelle-Zélande. Il fut mentionné pour la première fois par le capitaine Cook. Ramassé, il fut immédiatement cuit et consommé pour lutter contre le scorbut avec lequel son équipage était aux prises. Il se propage en Europe après y avoir été ramené par le botaniste et explorateur anglais Joseph Banks durant la seconde moitié du XVIIIe siècle. Il est introduit en France en 1830.

Propriétés[modifier | modifier le code]

Les feuilles de Tetragonia tetragonioides contiennent de nombreux composés aux multiples propriétés. On y trouve des saponines, des phénylpropanoïdes, des polysaccharides anti-inflammatoires[1] et des glycolipides à l'activité anti-ulcèrogène[2].

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Demidovia tetragonioides Pall.
  • Tetragonia expansa Murray

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) M. Kato, T. Takeda, Y. Ogihara, M. Shimizu, T. Nomura et Y. Tomita, « Studies in the structure of the polysaccharides from Tetragonia tetragonioides », Chem. Pharm. Bull. Jpn, vol. 33,‎ 1985, p. 3675-3680
  2. (en) E. Okayuma et M. Yamazaki, « The principles of Tetratogonia tetragonoides having anti-ulcerogenic activity. II. Isolation and structure of cerebrosides », Chem. Pharm. Bull. Jpn, vol. 31,‎ 1983, p. 2209-2219

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :