Test de diagnostic rapide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kit d'un test de diagnostic rapide, permettant de déterminer la nature virale ou bactérienne d'une angine.

Un test de diagnostic rapide ou test de dépistage rapide (TDR) est un test qui permet d'établir rapidement (en quelques minutes) le diagnostic d'une maladie, le plus souvent grâce à des réactions chimiques par immunoprécipitation sur membranes ou immuno-chromatographie sur bandelettes (Lateral Flow Test) qui font apparaître une coloration particulière permettant d'interpréter immédiatement le résultat. S'agissant d'une technique simple, rapide et peu coûteuse, ce type de tests est utilisable au cabinet du médecin mais aussi au chevet du patient ou sur le terrain.

Il existe des tests de diagnostic rapide pour de nombreuses maladies infectieuses (angine, paludisme, HIV)[1] mais de tels tests sont aussi utilisés pour dépister des conditions médicales particulières qu'elles soient pathologiques ou non (grossesse, accident cardiaque). Par ailleurs, des tests rapides sont disponibles pour applications non médicales notamment pour l'analyse de paramètres biochimiques dans l'eau (par ex. piscines), l'air, les aliments, etc.

Test de grossesse[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Test de grossesse.

Test de diagnostic rapide des angines à streptocoque du groupe A[modifier | modifier le code]

Face à un cas d'angine, un TDR permet de détecter la présence d'un streptocoque β-hémolytique du groupe A (Streptococcus pyogenes), bactérie pouvant être responsables de complications rares mais graves. Mais en l'absence de cette bactérie, le traitement par antibiotique n'est très généralement pas justifié car l'angine peut être alors due à des virus ou d'autres bactéries pour lesquelles la guérison est spontanée. Or le diagnostic différentiel sur la base des seuls signes cliniques est très peu fiable. Par contre, le test, réalisable en moins de 10 minutes, permet de diagnostiquer avec quasi certitude la présence de streptocoques du groupe A. Le médecin généraliste réalise grâce à un écouvillon un frottis sur les amygdales de son patient puis dilue le prélèvement dans une solution test et y plonge une bandelette réactive. L'apparition d'une bande rose témoin dans les secondes qui suivent permet de confirmer le bon fonctionnement du test. La présence d'une deuxième bande rose révèlera la nature bactérienne (de l'angine à streptocoque du groupe A).

Principe de fonctionnement des tests : l'immunoprécipitation[modifier | modifier le code]

Article détaillé : immunoprécipitation.

Références[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]