Test de Cooper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le test de Cooper est un test de terrain qui permet notamment d'estimer le VO2Max d'une personne. Il s'agit de parcourir la plus grande distance possible en 12 minutes.

Origine[modifier | modifier le code]

Kenneth H. Cooper  (en) est un ancien médecin militaire de l'armée de l'air américaine. Ce test lui permettait d'évaluer la « forme » des soldats.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Courir sur une piste d'athlétisme la plus grande distance possible en 12 minutes. On note D cette distance.

Ce test comporte des risques pour les sujets pas assez entraînés ou ayant des problèmes de santé (notamment cardiaques). Comme pour tout exercice physique, il faut le faire précéder d'un échauffement.

Ce test donne une approximation de la VO2Max, grâce à une des formules suivantes, selon l'entraînement du coureur (capacité à convertir l'oxygène consommé en vitesse), D en kilomètres :

  • VO2Max = 22,351 × D - 11,288
  • VO2Max = 22 × D - 10,39
  • VO2Max = 20,2 × D - 5,41
  • VO2Max = 11 × D + 21,9

Cette méthode n'est pas très précise, notamment parce qu'il est difficile de maintenir une vitesse constante sur 12 minutes. Pour évaluer la condition de groupes assez homogènes, des variantes plus pratiques consistent simplement à mesurer la durée mise par chacun pour parcourir une distance de demi-fond et en déduire la vitesse moyenne, supposée constante. La distance dépend alors de l'objectif moyen pour le groupe, par exemple 2 400 m.

Interprétation[modifier | modifier le code]

Une étude statistique[réf. nécessaire] réalisée sur 800 000 sujets permet de fournir un indice de forme physique[Quoi ?]. Il dépend du sexe et de l'âge du sujet.

Hommes
Indice de Forme Moins de 30 ans De 30 à 39 ans De 40 à 49 ans Plus de 50 ans
Très faible moins de 1 600 m moins de 1 500 m moins de 1 350 m moins de 1 250 m
Faible 1 601 à 2 000 m 1 501 à 1 850 m 1 351 à 1 700 m 1 251 à 1 600 m
Moyen 2 001 à 2 400 m 1 851 à 2 250 m 1 701 à 2 100 m 1 601 à 2 000 m
Bon 2 401 à 2 800 m 2 251 à 2 650 m 2 101 à 2 500 m 2 001 à 2 400 m
Très bon plus de 2 800 m plus de 2 650 m plus de 2 500 m plus de 2 400 m
Femmes
Indice de Forme Moins de 30 ans De 30 à 39 ans De 40 à 49 ans Plus de 50 ans
Très faible moins de 1 500 m moins de 1 350 m moins de 1 200 m moins de 1 100 m
Faible 1 500 à 1 850 m 1 350 à 1 700 m 1 200 à 1 500 m 1 100 à 1 350 m
Moyen 1 851 à 2 150 m 1 701 à 2 000 m 1 501 à 1 850 m 1 351 à 1 700 m
Bon 2 151 à 2 650 m 2 001 à 2 500 m 1 851 à 2 350 m 1 701 à 2 200 m
Très bon plus de 2 650 m plus de 2 500 m plus de 2 350 m plus de 2 200 m

Modifications[modifier | modifier le code]

Certains entraîneurs ont modifié le test de Cooper, le trouvant inapte à évaluer la VO2Max. En effet, plusieurs études[1] ont évalué la vitesse maximale aérobie (VMA), qui correspond à la VO2Max, comme étant une vitesse qu'un individu peut maintenir durant 2 à 8 minutes. Il a été démontré qu'il est humainement impossible de courir à VO2Max durant plus de 10 minutes[réf. souhaitée].

Le test de Cooper est donc imprécis, car l'individu doit « gérer » sa course et courir à une allure inférieure à la VMA. C'est pour cela qu'il existe le test du demi-Cooper qui se déroule sur 6 minutes qui est un test plus précis. Il faut cependant que la durée reste suffisante par rapport aux capacités de l'individu afin de réellement tester son endurance et non sa capacité maximale anaérobie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dont celle d'Astrand et Saltin en 1961 reportée par Véronique Billat dans Physiologie et méthodologie de l'entraînement, Bruxelles, De Boeck, 2003, p. 155.