Test de Coombs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le test de Coombs maintenant appelé test à l'antiglobuline (article dans lequel figure un schéma explicatif) doit son nom à Sir Robin R. Coombs, un scientifique de Cambridge. Grâce à l'antiglobuline, qui est un anticorps anti-anticorps, il permet de mettre en évidence la présence d'anticorps reconnus spécifiquement par cette antiglobuline, (IgG à l'origine, et maintenant IgA, IgM, et même fractions du Complément).

Test de Coombs direct, TDA[modifier | modifier le code]

Le test de Coombs direct, ou test direct à l'antiglobuline (T.D.A.), dénomination actuelle, grâce à l'action de l'antiglobuline, révèle par une agglutination, la présence d' anticorps incomplets liés aux érythrocytes. Direct car les érythrocytes sont directement mis en contact avec l'antiglobuline. Test utilisé pour le diagnostic d'une anémie hémolytique immunologique (auto ou allo-immune, normocytaire régénérative).

Test de Coombs indirect, TIA[modifier | modifier le code]

Le test de Coombs indirect, ou test indirect à l'antiglobuline (T.I.A.), dénomination actuelle, révèle des anticorps incomplets circulants du plasma sanguin, ou permet la détermination d'un phénotype. Indirect, car le premier temps de la réaction consiste à fixer l'anticorps recherché sur des érythrocytes connus, ou à fixer l'anticorps connu sur les érythrocytes dont on veut déterminer un phénotype de groupe sanguin. C'est cette technique qui est utilisée et légalement obligatoire pour la recherche des anticorps irréguliers.

Application pratique[modifier | modifier le code]

Test de Coombs substrat Met en évidence, identifie "Pathologie"
DIRECT, TDA GR GR opsonisés par des immunoglobulines incompatibilité mère-enfant, anémies hémolytiques, transfusion inefficace...
INDIRECT, TIA sérum, plasma

Globules rouges

Ig dans le sérum ou plasma capable d'opsoniser des GR

antigène de groupe sanguin

Anticorps irréguliers de la mère contre les GR de son enfant, par exemple.

détermination d'un groupe sanguin : S, s, Fya, Fyb, Lua...

En cas d'incompatibilité fœto-maternelle, ABO, Rhésus (D, c), Kell ou autre, le Coombs direct -test direct à l'antiglobuline, TDA- sera positif sur les érythrocytes de l'enfant (ses globules sont déjà recouverts d'anticorps maternels), et le Coombs indirect (TIA) permettra de mettre en évidence l'anticorps irrégulier responsable chez la mère. Le médecin prescrira donc un T.D.A ou Coombs direct chez l'enfant, et une RAI chez la mère. La recherche d'anticorps immuns ABO (IgG) chez la mère est inutile et peu fiable. Une élution de ces anticorps des globules rouges de l'enfant est bien plus fiable et même souvent plus sensible que le T.D.A. (Coombs direct) dans l'incompatibilité ABO. C'est donc une élution qui devra être prescrite pour affirmer le diagnostic.

Voir aussi[modifier | modifier le code]