Terry Jennings

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Terry Jennings

Naissance 19 juillet 1940
Eagle Rock, Los Angeles
Décès 11 décembre 1981
San Pablo Californie
Activité principale Compositeur
Style Musique contemporaine
Musique expérimentale

Terry Jennings, né le 19 juillet 1940 à Eagle Rock, un quartier de Los Angeles est un compositeur, clarinettiste et saxophoniste américain, lié au courant de la musique minimaliste.

Terry Jennings est un enfant précoce, à quatre ans il est capable de jouer du Beethoven à quatre mains, à 12 ans les sonates pour piano de John Cage et des improvisations virtuoses au saxophone alto, à 13 ans transposer à vue la suite op. 29 de Schönberg à la clarinette Si♭ la partie écrite en Mi♭[1].

Il étudie le saxophone avec William Green au conservatoire de Los Angeles. Il rencontre très tôt La Monte Young, et est un des rares à comprendre l'intérêt de la composition Trio for Strings (1958) de Young, considérée comme l'une des premières œuvres de la musique minimaliste. Jennings s'inspire de Young et compose des pièces à base de bourdons et de longs sons soutenus. En 1960, sa composition Piece for Two Saxophones est présentée dans le loft de Yoko Ono[1].

Des problèmes de drogue seront à l'origine de l'arrêt de sa carrière et de son assassinat en 1981[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Edward Strickland, Minimalism: Origins, Indiana University Press,‎ juin 2000 (ISBN 978-0253213884)