Terry Brunk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Terry Brunk
Image illustrative de l'article Terry Brunk
Terry Brunk lors d'un show de la WWA (World Wrestling Allstars) en 2003.

Nom(s) de ring Sabu
Samu
Terry Brunk
Taille 1,82 m
Poids 104 kg
Naissance 12 décembre 1964 (49 ans)
Détroit, Michigan, Drapeau des États-Unis États-Unis
Entraîné par The Sheik
Débuts 1985
Fédération(s) Extreme Championship Wrestling
Total Nonstop Action Wrestling
World Wrestling Entertainment
American Wrestling Rampage

Terry Michael Brunk (né le 12 décembre 1964 à Détroit), plus connu sous le pseudonyme de Sabu, est un catcheur libano-américain. Il est principalement connu pour son style hardcore.

Il est triple champion du monde : deux fois ECW World Heavyweight Champion et une fois NWA World Heavyweight Champion. Il a aussi remporté une fois le ECW FTW Heavyweight Championship et trois fois le ECW World Tag Team Championship (une fois avec Tazz, deux fois avec Rob Van Dam).

Il est dans la vie réelle l'un des meilleurs amis de Rob Van Dam[1] et de Raven[2]. Tous trois ont été entraînés par le même homme, The Sheik, qui était également l'oncle de Sabu.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts et Frontier Martial–Arts Wrestling (1991–1993)[modifier | modifier le code]

Sabu a été entraîné par son oncle The Sheik, originellement pour être un catcheur technique. Ne pouvant catcher sous son véritable nom (trop proche de celui de Terry Funk, il prend le pseudonyme de Sabu, en hommage à l'acteur Sabu que son oncle appréciait), il s'appellera d'ailleurs durant un court temps Sabu the Elephant Boy, en hommage au film qui avait révélé l'acteur. Il a débuté à la Big Time Wrestling, la fédération de son oncle, étant dans son gimmick un catcheur originaire d'Arabie saoudite.

Sabu a ensuite catché avec son oncle à la Frontier Martial-Arts Wrestling, où il a subi de nombreuses coupures et ecchymoses, principalement aux bras et sur le torse, qui le rendirent célèbres. Il expliqua dans une interview que ces blessures résultaient de nombreux matchs hardcore, notamment plus de deux douzaines de Barbed Wire matchs. Il a également participé à des matchs en équipe avec son oncle, et a décroché le FMW World Martial Arts Tag Team Championship avec Horace Boulder. Il a également eu des feuds avec Tarzan Goto et Atsushi Onita.

Extreme Championship Wrestling (1993-1995)[modifier | modifier le code]

Sabu a révélé dans le documentaire Forever Hardcore qu'il a été conseillé par un ami de Tod Gordon, l'un des fondateurs de la Extreme Championship Wrestling, pour intégrer cette fédération. À ses débuts, son personnage de kayfabe était un fou incontrôlable libanais (ou originaire de Bombay selon les versions), obligé d'être ligoté en dehors des matchs pour ne pas faire de victimes, portant un masque semblable à celui d'Hannibal Lecter. Il avait l'habitude de faire passer au moins une fois son adversaire au travers d'une table durant le match, et, s'il ne l'avait pas fait, s'écrasait volontairement lui-même sur une table après la fin du match. Il était managé par 911 (nom de ring du catcheur Al Poling), qui était chargé de le surveiller et de le maîtriser au cas où il viendrait à Sabu l'envie d'aller s'écraser contre une table présente dans le décor.

Au début de sa carrière, Sabu refusait de parler, comme le faisait son oncle The Sheik (leurs personnages étant tous deux censés venir de pays étrangers, alors qu'ils sont dans la vraie vie libano-américains) aussi bien à la télévision qu'en dehors, avec le public. Cependant, les fans, mieux informés qu'à l'époque de The Sheik, connaissaient sa nationalité américaine (de plus, il avait parlé distinctement à de multiples reprises à d'autres catcheurs durant ses matchs a la ECW). Certains membres du public affichaient sur leurs panneaux "Sabu, originaire de Bombay, dans le Michigan" (alors que Bombay est en Inde).

Le 2 octobre 1993, Sabu remporte son premier championnat mondial, le ECW World Heavyweight Championship, en battant Shane Douglas. Il le perdra le 26 décembre contre Terry Funk. Le 13 novembre, il obtiendra un nouveau titre, le ECW World Television Championship, en battant Terry Funk. Il le perdra contre The Tazmaniac le 6 mars 94.

Sabu a notamment participé à un Three-way dance pour le ECW Championship à The Night the Line Was Crossed contre Terry Funk et Shane Douglas qu'il perdit, et a remporté le ECW Tag Team Championship avec The Tazmaniac dans un Tag Team Table match. Sabu sera renvoyé de la ECW par Paul Heyman à cause de son absence à l'un des shows, alors qu'il devait participer à un Tag Team three-way dance pour le ECW Tag Team Championship, ceci afin de participer à un show japonais.

Le 23 juillet 1994, Sabu remporte le NWA Independent World Heavyweight Championship en battant Al Snow dans un Ladder match. Il sera le seul vainqueur de ce championnat qui disparaîtra en 1995.

World Championship Wrestling et New Japan Pro Wrestling (1995)[modifier | modifier le code]

Sabu fait ses débuts à la World Championship Wrestling le 11 septembre 1995 à WCW Monday Nitro contre Alex Wright. Il remporta le match, mais sa victoire fut annulée car Sabu avait fait passer Wright à travers une table après la fin du match.

Sabu a surtout combattu par la suite contre des poids légers, notamment contre Mr. J.L. à Halloween Havoc 1995. Il sortit vainqueur du combat, et après le match son oncle The Sheik (qui était son manager durant le match) a frappé J.L. avec une boule enflammée. Il a remporté son dernier match à la WCW contre Disco Inferno. Après sa victoire, il a placé Disco sur une table à l'extérieur du ring. Il a effectué un plongé sur la table, Disco a esquivé mais, lors de l'impact de Sabu sur la table, cette dernière ne s'est pas cassée. En réponse, Sabu a cassé la table contre les escaliers de métal.

Parallèlement, le 3 mai à la New Japan Pro Wrestling, il remporte le IWGP Junior Heavyweight Championship en battant Kōji Kanemoto. Ce dernier reprendra le titre dans un match où le UWA World Welterweight Championship était également en jeu.

Le 23 novembre 1995, Sabu remporte le UWA World Junior Light Heavyweight Championship en battant Gran Hamada, et le perd moins d'un mois plus tard contre El Samurai. Son règne ne sera pas officiellement reconnu.

Retour à la ECW (1996-2001)[modifier | modifier le code]

Sabu est revenu à la ECW un an après son départ. Il enchaina une longue série d'invincibilité qui sera stoppée lors d'une défaite face à Rob Van Dam (qui venait d'arriver à la ECW grâce à l'aide de Sabu qui avait parlé de lui à Paul Heyman[1]), et engagea une feud avec lui. Tous deux s'affrontèrent à de multiples reprises, notamment à Hardcore Heaven 1996 dans un match dont Sabu sortit vainqueur. Finalement, tous deux formèrent une équipe et remportèrent le ECW World Tag Team Championship le 27 juin 1998 en battant Chris Candido et Lance Storm. Ils perdront les titres contre les Dudley Boyz le 24 octobre la même année, et le récupèreront le 13 décembre. Ils perdront de nouveau leurs titres face aux Dudley Boyz le 17 avril 1999.

Parallèlement, l'ancien partenaire de Sabu, The Tazmania (maintenant renommé Taz), commença à le défier publiquement sans obtenir de réponse. Après quasiment une année sans répondre, Heyman révéla dans le kayfabe qu'il avait demandé à Sabu de ne pas réagir à ses provocations. Les deux hommes s'affrontèrent finalement dans un match au premier pay-per-view de la ECW, Barely Legal, que Taz remporta. Leur feud dura jusqu'au départ de Taz de la ECW. Sabu confiera dans une interview qu'il avait à l'origine refusé d'entrer en feud avec Taz parce qu'il l'avait déjà affronté à de multiples reprises et préférait combattre d'autres catcheurs. C'est en fait Paul Heyman qui l'a convaincu.

Sabu a également participé à l'angle de "l'invasion" de la WWF, dans laquelle les catcheurs de la ECW "envahissaient" WWE Raw pour affronter les catcheurs de la WWF dans des matchs extrêmes (sous les règles de la ECW). Sabu est apparu dans l'un des moments les plus mémorables de l'invasion, durant un match de Tazz contre Mikey Whipwreck. Sabu s'était préparé à un mouvement aérien pour atterrir sur l'équipe de Tazz, qui était placée sur le "R" des lettres géantes RAW, mais loupa son geste et atterrit sur le sol, à côté de l'objectif (il s'agissait d'un accident non planifié). L'invasion fit faire à Sabu un heel-turn, car lui, Rob Van Dam et Bill Alfonso devinrent dans leur kayfabe des "traitres" à la ECW, qui vantaient les vertus de le WWF. Ils entrèrent en feud avec les "défenseurs" de la ECW, Tommy Dreamer et The Sandman.

Sabu en 1998 à la ECW.

L'un des matchs les plus importants de la carrière de Sabu fut son Barbed Wire match pour le ECW World Heavyweight Championship contre Terry Funk, le 9 août 1997. Ce match fut considéré par les dirigeants de la ECW et par le public comme "Too extreme, even for ECW" ("Trop extrême, même pour la ECW"). Ce match, l'un des plus sanglants de l'histoire, fut remporté par Sabu qui obtint ainsi son deuxième titre mondial. Durant le match, Sabu fit ce qui fut considéré comme l'un des moments les plus mémorables de la ECW : un Air Sabu que Funk esquiva, faisant ré-atterrir Sabu en plein dans le fil barbelé et lui déchira les biceps. Sabu dut même demander durant le match à son manager Bill Alfonso d'aller lui chercher des bandages pour arrêter les saignements. Funk déclara qu'il n'avait jamais vu des choses telles que Sabu avait enduré ce soir-là. À la fin du match, les deux hommes étaient à tel point enchevêtrés que les officiels durent couper les fils barbelés avec des ciseaux coupe-fil pour les libérer. Sur décision de Paul Heyman, ce fut le tout dernier Barbed Wire match de la ECW, afin qu'une telle situation ne se reproduise jamais. Sabu perdra le titre face à Shane Douglas le 17 août, 8 jours après l'avoir remporté.

Le 19 décembre 1998, Sabu remporta le ECW FTW Heavyweight Championship en battant Taz, qui le récupère le 21 mars 1999.

Durant sa carrière à la ECW, Sabu a cumulé un très grand nombre de blessures, comme des côtes cassées, unes fracture de la mâchoire, et même le cou cassé à deux reprises : la première fois contre Chris Benoit à November to Remember 1994, lors d'une mauvaise réception après un Flapjack, et la seconde contre Taz en décembre 1998, lors d'une Taz-plex à travers une table. Cependant, il s'est remis de toutes ses blessures et a pu continuer à catcher de façon hardcore.

Le 29 avril 2000, Sabu remporte le XPW World Heavyweight Championship en battant Messiah. Il fut le plus long détenteur du titre, parvenant à le défendre pendant plus d'un an jusqu'au 26 mai 2001, où il le perdit contre Messiah. En mai à la Stampede Wrestling, il s'empare du Stampede Pacific Heavyweight Championship et, le 17 du même mois, il remporte le BCW Can-Am Heavyweight Championship à la Border City Wrestling. Il le rendra vacant en 2001.

Le 14 novembre 2000, il remporte son troisième titre mondial, le NWA World Heavyweight Championship (titre mondial de la NWA également défendu à la ECW) en battant Mike Rapada. Ce dernier reprendra son titre le 22 décembre.

En 2001, Sabu quitte la ECW quelques mois avant sa disparition programmée (elle a été rachetée par la WWF).

Juggalo Championship Wrestling and World Wrestling Allstars (2001–2003)[modifier | modifier le code]

Après la mort de la ECW, Sabu effectue un court passage par la Juggalo Championship Wrestling. Le 14 juillet 2001, il s'empare du JCW Heavyweight Championship en remportant un bataille royale. Il le perdra le lendemain contre Vampiro.

Sabu lors d'un show de la WWA.

Sabu apparait à la World Wrestling All-Stars à de multiples reprises en 2002 et 2003, pour la première au Pay-per-view Revolution en février 2002 où il perdit contre Devon Storm après que son manager Bill Alfonso lui a accidentellement donné un coup de chaise. Après le match, Sabu et Storm ont continué à se battre sur le passage des entrées des catcheurs. En avril, au PPV Eruption, Sabu battit Storm dans un Steel Cage en s'échappant de la cage.

Par la suite, Sabu participe à la tournée européenne de la WWA en novembre-décembre 2002. Durant cette tournée, il battra ses anciens collègues de la ECW Perry Saturn et Simon Diamond au PPV Retribution en effectuant le tombé sur Diamond pendant que Saturn était à l'extérieur du ring pour protéger sa compagne. Sa dernière apparition à la WWA fut au PPV The Reckoning, où il devait initialement affronter Shane Douglas qui, pour cause de blessure, fut remplacé par Joe E Legend. Sabu remporta ce match, qui fut aussi l'avant-dernier match de la WWA avant sa disparition.

À la Pro-Pain Pro Wrestling, il remporte le 3PW Heavyweight Championship le 19 octobre 2002 en battant Gary Wolfe qui le récupère le mois suivant.

Sabu apparait également à la World Wrestling Council où, le 15 mars 2003, il remporte le WWC Universal Heavyweight Championship en battant Carly Colón. Il devint également le dernier WWC Hardcore Champion (le titre étant finalement abandonné).

Total Nonstop Action Wrestling (2002-2006)[modifier | modifier le code]

Sabu fait deux apparitions Total Nonstop Action Wrestling en 2002 : le 17 juillet en battant Malice dans un Ladder match et la semaine suivante contre Ken Shamrock dans un autre Ladder match ; mais le match est déclaré sans vainqueur suite à l'intervention de Malice.

En 2004, il intègre le roster de la TNA. En mars, il débute une rivalité handicap contre Monty Brown et Abyss. Finalement il entrera en rivalité avec Raven mais refusera au début de l'affronter, prétendant que son oncle The Sheik (décédé en 2003) lui avait fait promettre de ne pas affronter Raven (qui a également été entrainé par The Sheik). Raven harcela ensuite Sabu au fil des semaines pour le forcer à se battre. Il s'affrontèrent pour la première fois le 23 juillet. Ce fut Raven qui l'emporta, et le match retour du 18 août fut annulé à cause d'une blessure au dos de Sabu.

Blessé, Sabu contracte de plus un virus. Son hospitalisation l'écarte des rings pendant dix mois. Le 12 décembre 2004, plusieurs connaissances de Sabu organisent A Night of Appreciation for Sabu afin de recueillir des fonds pour lui[2]. Participeront à ce show des catcheurs connus tels que Raven, Jimmy Hart, Jeff Hardy, A.J. Styles et Mick Foley. L'argent gagné suffit à Sabu pour payer ses soins médicaux. Complètement rétabli, il bat N8 Mattson pour son match retour. Parallèlement, il apparaît à Hardcore Homecoming, réunion officieuse des anciens de la ECW, et bat Terry Funk et Shane Douglas dans un Triple Threat Barbed Wire match. Il fait ensuite une apparition à la World Wrestling Entertainment, lors du PPV ECW One Night Stand (2005) en hommage à la ECW, et bat Rhyno.

Sabu revient à la TNA le 29 juillet 2005. À Sacrifice 2005, lui et Raven perdent contre Jeff Jarrett et Rhyno. Durant le match, Abyss est intervenu pour attaquer Sabu, ce qui marque le début d'une rivalité. Ils s'affrontèrent dans un match extrême à Unbreakable que Abyss remporta.

Sabu s'illustra lors d'un des matchs mythiques de la TNA, un Fatal4Way Monster's ball match contre Jeff Hardy, Rhyno et Abyss à Bound for Glory (2005). C'est Rhyno qui remportera la victoire après 10 minutes de combat particulièrement intenses. La même soirée, il perdit dans une bataille royale également remportée par Rhyno.

Sabu à un show de la nouvelle ECW.

Sabu continue ensuite sa rivalité avec Abyss, perd contre lui à Genesis 2005 mais le bat dans le premier Barbed Wire match de la TNA à Turning Point 2005. Suite à ce match, il sera absent des écrans plusieurs mois. Il reviendra à Lockdown 2006 pour tenter de remporter le TNA X Division Championship contre Samoa Joe malgré un avant-bras cassé. Il perdra ce match qui sera son dernier à la TNA pour plusieurs années.

World Wrestling Entertainment (2006-2007)[modifier | modifier le code]

Le 24 avril 2006, Sabu rejoint officiellement la World Wrestling Entertainment. À One Night Stand 2006, il affronte Rey Mysterio pour le WWE World Heavyweight Championship dans un Extreme Rules match. Le match se solda par un no contest (pas de vainqueur), les officiels ayant arrêté le match parce que les deux adversaires n'étaient plus en état de catcher (ceci après que Sabu a effectué sur Rey Mysterio un Suicida DDT depuis le ring sur une table en équilibre à l'extérieur du ring). Mysterio conserva donc son titre.

Le 13 juin 2006, à la toute première émission de la nouvelle ECW où il est assigné, Sabu remporte une bataille royale extrême qui lui permet d'aller affronter John Cena dans un Lumberjack match extrême à Vengeance 2006, match qu'il perdra.

Le 2 juillet, dans la vie réelle, Sabu est arrêté par la police en compagnie de Rob Van Dam avec des médicaments (dont du Vicodin) et du matériel d'injection. Il devra payer une amende de 1 000 $. Parallèlement, il bat Stevie Richards dans un Extreme Rules match à Saturday Night's Main Event.

Fin juillet, Sabu commence à parler lui-même (ne respectant donc plus son kayfabe de Libanais ne parlant pas anglais), et défie The Big Show pour le ECW World Championship, ce que Paul Heyman refusa dans le kayfabe pour "protéger" le Big Show. Sabu participe ensuite à un match face à Kurt Angle pour déterminer l'aspirant numéro 1 au titre, mais le match est interrompu par Rob Van Dam. Cela donna lieu à une triple rivalité, dont Angle disparut suite à une blessure qui l'empêchait de catcher. Le match d'aspirant numéro 1 fut donc en Ladder match entre Rob Van Dam et Sabu, que ce dernier remporta, pouvant donc affronter The Big Show à SummerSlam 2006 dans un Extreme Rules match pour le titre. Il perdit le match après un chokeslam à travers une table. Par la suite, il s'allia à Rob Van Dam et The Sandman et débute une rivalité avec eux contre Test, The Big Show, Paul Heyman et Matthew Kaye.

Sabu affrontant C.W. Anderson en juin 2006.

Aux Survivor Series 2006, il participe à un match en équipe à éliminations 5 contre 5. Il éliminera Test avant d'être éliminé par The Big Show. Son équipe remportera finalement la victoire. À December to Dismember, il devait participer à l'Extreme Elimination Chamber match contre The Big Show, Test, Rob Van Dam, Bobby Lashley et CM Punk, mais a été retiré du match et remplacé par Hardcore Holly. Officiellement, il a été remplacé parce qu'il avait été attaqué dans les coulisses et n'était donc plus en état de catcher. Cependant, il a été remplacé car étant en conflit avec la WWE (notamment parce qu'elle ne le laissait pas assez de prises de risques) et parce que Vince McMahon préférait voir Hardcore Holly afin que Bobby Lashley ait plus de heels à affronter. Paul Heyman déclara être très mécontent de cette décision prise au dernier moment, définissant de plus Sabu comme le "catcheur idéal pour une Extreme Elimination Chamber".

Lors du show de la ECW suivant le PPV, CM Punk et Rob Van Dam déclarèrent au micro que leur match la même soirée (contre Test et Hardcore Holly) était dédié à Sabu. Plus tard, Sabu a refait une apparition à la ECW avec une attelle (il était toujours censé être blessé après December to Dismember). Il a également participé au Royal Rumble 2007, où il participe pour la première fois à un Royal Rumble match, Kane l'élimine avec un chokeslam depuis la troisième corde à travers une table posée sur le sol.

Par la suite, Sabu rejoint les ECW Originals avec Rob Van Dam, Tommy Dreamer et The Sandman. Ils débutent une rivalité avec la New Breed (Elijah Burke, Kevin Thorn, Monry Brown et Matt Striker). Les ECW Originals les battirent à WrestleMania 23, puis perdirent un match extrême retour au ECW suivant où Elijah Burke fit le tombé sur Sabu après un Elijah Express à travers une table. Les ECW Originals participèrent également à un Fatal4Way extrême pour déterminer l'aspirant numéro au ECW Championship, que Rob Van Dam remporta.

Il a également introduit son oncle The Sheik au WWE Hall of Fame à titre posthume en 2007 avec Rob Van Dam. Le 16 mai 2007, Sabu est libéré de son contrat avec la WWE.

Circuit indépendant et American Wrestling Rampage (2007-2010)[modifier | modifier le code]

Le 13 juillet, Sabu intègre la Asistencia Asesoría y Administración en tant que heel. Au show Triplemanía, il fait passer La Parka à travers une table et s'allie avec d'autres heels, Xpac, Ron "the truth" Killings et Konnan. Par la suite, il fait quelques apparitions en tant que membre de l'équipe de Konnan, La Legion Extranjera.

Il effectue également trois matchs à la Australasian Wrestling Federation trois jours de suite : il bat II Cognito le 5 octobre, puis Steve Ravenous, et affronte le AWF Champion, TNT, dans un match qui se termine par un no contest.

Sabu en mars 09, lors d'un show de la AWR à Paris.

Le 8 février 2008, Sabu fait ses débuts à la CWA Pro Wrestling, brievement sous le pseudonyme de The Crazed Kamikaze avant de reprendre le nom de Sabu. Il participa à un tag team match avec le CWA Heavyweight Champion, Timber, et fit gagner son équipe. Sabu devait affronter le nouveau CWA Heavyweight Champion, Raven, le 10 mai à Fayetteville, mais ne put participer au match à cause d'une blessure.

Le 24 mai, Sabu était censé apparaître à Cold Day in Heel, une réunion de la Xtreme Pro Wrestling, où il devait affronter Raven et Johnny Webb avec Homeless Jimmy. Bien qu'il ait participé à la séance d'autographes avant le show, Terry Funk lui interdit de catcher à cause d'une blessure au dos. Il a cependant tenté d'interférer durant le match, mais Terry Funk lui fit obstacle et tous deux commencèrent à se battre. Sa blessure au dos l'empêcha également de participer à un match prévu à la Independent Wrestling Association Mid-South contre 2 Cold Scorpio. Sabu a fait son retour sur les rings le 20 septembre 2008 à la World Wrestling Council où il a perdu contre Steve Corino.

Sabu en novembre 2009 (le crane rasé), en train d'effectuer une Camel clutch.

Sabu est également apparu aux éditions 2007 et 2009 de Bloodymania, un show annuel qui est une réunion officieuse des anciens de la vieille ECW. En 2007, lui et l'Insane Clown Posse ont battu Trent Acid et The Young Alter Boys, et en 2009, il bat Raven dans un match extrême.

En mars 2009, il rejoint la fédération européenne American Wrestling Rampage. Il participe à un Triple Threat match pour le NLW Championship contre Shawn Maxer et Rob Van Dam, mais c'est ce dernier qui remportera le match.

Le 4 novembre 2009, lui et Balls Mahoney (managés par Tammy Sytch) gagnent contre la Team Perfection dans un extreme rules tag team match. Peu de temps après, Sabu rase complètement ses cheveux caractéristiques. Il affronte Rob Van Dam pour le AWR Heavyweight Championship les 28 et 29 novembre mais échouera.

Retour à la TNA (2010)[modifier | modifier le code]

Sabu fait son retour à la TNA lors du pay-per-view Hardcore Justice, réunion d'anciens catcheurs de la Extreme Championship Wrestling originelle. Il affronte sans succès son ami Rob Van Dam, dans le main-event de la soirée.

Il rejont ensuite officiellement la TNA ainsi que l'équipe Extreme, Version 2.0. Lors de No Surrender, il affronte Doug Williams pour le Championnat X Division mais échoue.

Lors de Bound for Glory, il fait partie de l'équipe EV 2.0 qui affronte Fortune dans un Steel Cage Asylum Match (match en cage), qu'EV 2.0 remporte. Le 21 octobre il forme une équipe avec Rob Van Dam et perd contre Beer Money Inc. (Robert Roode et James Storm).

Lors de Turning Point, EV 2.0 perd un match par équipe contre Fortune qui laisse à Ric Flair, leader de Fortune, le droit de renvoyer l'un des membres d'EV 2.0 de la TNA. C'est Sabu qu'il choisit ; celui-ci quitte donc la fédération.

Dragon Gate USA[modifier | modifier le code]

Lors de Untouchable, lui et AR Fox battent D.U.F dans un No DQ Match. Lors de Way of the Ronin, il affronte Pinkie Sanchez dans un Special Attraction Match qui se finit en No Contest. Lors de Revolt, il perd contre Ricochet dans un match qui comprenait aussi Uhaa Nation, Rich Swann, PAC et AR Fox. Lors de Bushido:Code of the Warrior, il bat Pinkie Sanchez dans un South Philly Street Fight Match. Lors de Freedom Fight, lui, John Davis et A.R. Fox perdent contre D.U.F. dans un Extreme Warfare Match.

La dernière fois que Justin Credible l'a vu, il a retrouvé Sabu inconscient dans sa chambre d'hôtel et a été transféré à l'hôpital. Il est depuis ressorti de l'hôpital et va mieux. Il est actuellement en cure de désintoxication payée par la WWE.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Sabu effectuant le Air Sabu sur Rhino, à la ECW en 1999.
  • Prises favorites
    • Arabian Skullcrusher,
    • Asai Moonsault,
    • Fireball Attack,
    • Arabian Powerbomb,
    • Arabian Press,
    • Flying Legdrop,
    • Triple Jump Moonsault Plancha,
    • Triple Jump Legdrop,
    • Triple Jump Somersault Plancha,
    • Catapult Somersault Legdrop,
    • Atomic Arabian Facebuster,
    • Slingshot Suicida DDT.
    • Triple Jump DDT

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Hardcore Championship Wrestling
    • HCW Heavyweight Championship (1 fois)
  • Asylum Championship Wrestling
    • ACW Heavyweight Championship (1 fois)
  • Border City Wrestling
    • BCW Can-Am Heavyweight Championship (1 fois)
  • Extreme Wrestling Alliance
    • EWA Junior Championship (1 fois)
  • European Wrestling Association
    • EWA Junior Heavyweight Championship (2 fois)
  • Frontier Martial-Arts Wrestling
    • FMW World Martial Arts Tag Team Championship (1 fois) - avec Horace Boulder
  • Insane Wrestling Federation
    • IWF Heavyweight Championship (2 fois)
  • Juggalo Championship Wrestling
    • JCW Heavyweight Championship (1 fois)
  • Main Event Championship Wrestling
    • MECW Heavyweight Championship (1 fois)
  • Motor City Wrestling
    • MCW Heavyweight Championship (1 fois)
  • National Wrestling Conference
    • NWC Heavyweight Championship (2 fois)
  • New Japan Pro Wrestling
    • IWGP Junior Heavyweight Championship (1 fois)
    • UWA World Junior Light Heavyweight Championship (1 fois)
  • Professional Championship Wrestling
    • PCW Television Championship (1 fois)
  • Pro-Pain Pro Wrestling
    • 3PW Heavyweight Championship (1 fois)
  • Ultimate Championship Wrestling
    • UCW Heavyweight Championship (1 fois)
  • World Wrestling Council
    • WWC Hardcore Championship (1 fois)
    • WWC Universal Heavyweight Championship (1 fois)

Classements de magazines[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Les Confidences Extrêmes de Rob Van Dam, planète catch de janvier 2010.
  2. a et b (en) « A Night of Appreciation for Sabu relaté par SLAM!Sports. », sur SLAM! Sports (consulté le 24 mai 2007)

Sur les autres projets Wikimedia :