Terreur dans le Shanghaï express

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Terreur dans le Shanghaï express (titre international: Horror Express, titre espagnol: Pánico en el Transiberiano) est un film britanno-espagnol d'Eugenio Martín, sorti en 1973.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1906, Alexander Saxton, paléontologue, découvre un hominien fossilisé en Chine. Lors de son retour à Londres par le Transsibérien, il fait la rencontre de son rival, le Docteur Wells, qui décide d'ouvrir la fameuse caisse qui contient la créature. Celle-ci revient à la vie.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Analyse[modifier | modifier le code]

Sur un argument de base assez proche de la nouvelle "Who goes there?" de John W. Campbell qui inspira les deux célèbres adaptations The Thing from Another World (1951) et The Thing (1982), Terreur dans le Shanghaï Express joue également beaucoup sur la paranoïa de personnages contraints au huis-clos (ici la mythique ligne ferroviaire) et en proie à un bien dangereux passager.

Loin des studios Hammer, les comédiens anglais Christopher Lee et Peter Cushing renouvellent ici leur association (pour une fois, tous deux dans le camp des héros) face à la créature aux surprenants pouvoirs. En cours de film, le duo se mue d'ailleurs en trio puisque l'acteur américain Telly Savalas, interprétant un cosaque antipathique, se joint à eux pour ajouter encore à la tension psychologique.

Peu de moyens, mais beaucoup de suspens et de rebondissements font de ce modeste film d'épouvante un des titres phare du cinéma fantastique espagnol des années 1970.

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Médaille CEC en 1972 au Festival International de Catalogne, à Sitges en Espagne

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Très affecté par la mort de son épouse intervenue quelques mois plus tôt, Peter Cushing affirma manquer de force pour commencer le tournage. Sans l'insistance de son collègue et ami Christopher Lee, il aurait bel et bien quitté la production.
  • Suite à une négligence concernant ses droits d'exploitation, le film est définitivement tombé dans le domaine public sur le territoire américain. De ce fait, une innombrable série de DVD, à la qualité de transfert souvent médiocre, a été éditée sous les labels les plus divers.

Liens externes[modifier | modifier le code]