Terreur à la récré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Terreur à la récré
Saison 1
Épisode no 5

Titre original Bart the General
Titre québécois Bart s'en va-t-en guerre
Code de production 7G05
1re diffusion aux É.-U. 4 février 1990
1re diffusion en France 12 janvier 1991
Tableau noir Aucun
Gag du canapé Aucun
Scénariste John Swartzwelder
Réalisateur David Silverman
Chronologie
Précédent Simpsonothérapie Ste Lisa Blues Suivant
Listes
Liste des épisodes de la saison 1
Liste des épisodes des Simpson

Terreur à la récré (France) ou Bart s'en va-t-en guerre (Québec) (Bart the General) est le 5e épisode de la première saison de la série télévisée d'animation Les Simpson.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Bart doit se battre contre Nelson, la brute de l'école car il a voulu protéger les gâteaux que Lisa a fait pour Mlle Hoover. Nelson a battu Bart après les heures de cours et l'a averti qu'il ferait la même chose le jour suivant. Chez lui, Homer conseille à Bart de se battre « à la dégueulasse » tandis que Marge lui conseille d'essayer de le raisonner. Choisissant d'écouter Homer, Bart confronte Nelson, mais il se fait encore battre. Cette fois, il se tourne vers le Simpson le plus costaud, Abraham.

Abraham lui présente Herman, un vétéran de guerre déjanté qui s'occupe d'une boutique militaire. Herman déclare la guerre à Nelson et montre une stratégie de combat à Bart. Bart va chercher les autres enfants de l'école qui se sont fait traumatiser par Nelson et les enrôle dans ses troupes. Pendant qu'Herman commande les actions, Bart les mène dans la bataille. Quant à Nelson et ses loubards, ils commencent à se faire lancer des bombes à eau.

Terrorisés, les loubards capitulent. Nelson est fait prisonnier, mais il signe un traité interdisant de tuer Bart dès qu'il est libéré. Marge arrive avec des gâteaux et la paix règne.

Premières apparitions[modifier | modifier le code]

Erreurs[modifier | modifier le code]

  • Le toit de la maison des Simpsons est gris et est en briques.
  • Sur la maquette de la ville d'Herman, le nom du mini-marché est mal épelé, il est écrit Quick-E-Mart au lieu de Kwik-E-Mart.
  • Un des amis de Nelson a la couleur de peau noire et l'autre blanche, mais quand l'armée de Bart les attaque et à un moment dans l'école, ils sont tous les deux noirs.
  • Dans la salle de bain, Marge a le collier blanc au lieu de rouge pendant un court instant.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • Quand Herman donne le plan de bataille pour la 1ère fois, il dit que l'attaque se déroulera à Elm Street, faisant référence à Freddy Krueger qui n'attaque que dans cette rue
  • La scène où l'armée de Bart s'entraîne jusqu'au coucher du soleil est une référence au film Full Metal Jacket.
  • Dans la scène où Nelson se fait attaquer, le casque posé à l'envers fait penser à la dernière image du film Le Jour le plus long.
  • Plusieurs répliques, la scène de Bart qui frappe un de ces soldats (parce qu'il est un trouillard) et la musique de cette scène font penser au film Patton.
  • Herman détruit le sac de sable avec une baïonnette comme un personnage du film Les Bleus.
  • Herman utilise une déclaration provenant de la guerre franco-prussienne en changeant « Otto von Bismarck » par « Bart Simpson » et « Napoléon III » par « Nelson Muntz ».
  • Le titre québécois de l'épisode (Bart s'en va-t-en guerre) fait référence à la chanson Marlbrough s'en va-t-en guerre.
  • Nelson ne fait pas son rire culte pendant tout son premier épisode. Il ne le fera pas avant l'épisode La Guerre des Simpson.
  • Pendant leur premier combat, Nelson frappe Bart douze fois au visage avant qu'il ne tombe par terre.
  • C'est le premier épisode où l'on peut voir la maison de retraite de Springfield.
  • Maggie apparaît seulement pendant la dernière scène de l'épisode.
  • Voici la liste des mots qu'Abraham ne veut plus jamais entendre à la télévision :
  1. Soutien-gorge
  2. Bander
  3. Bijoux de famille (mot qu'Homer a dit plus tôt pour montrer à Bart où frapper Nelson).
  • Milhouse a maintenant les cheveux bleus (Il avait les cheveux noirs dans les épisodes précédents).
  • Bart demande à Herman s'il a perdu son bras pendant la guerre et il répond « La prochaine fois que la maîtresse dira : « Ne sortez pas le bras hors du bus », tu le sortiras pas, tu entends ? » Deux épisodes plus tôt, dans Un atome de bon sens et L'odyssée d'Homer, Mme Krapabelle disait aux enfants de garder leurs bras dans l'autobus et ajoutait : « Vous connaissez tous l'histoire tragique de cet homme dont le bras a été cruellement arraché par un poids lourd roulant en sens inverse. » Il est donc possible qu'Herman soit l'homme dont Mme Krapabelle parlait.
  • L'armée de Bart utilise le mouvement classique des tenailles, « Ça peut pas échouer devant un adversaire qui a 10 ans ! ».
  • Marge apporte les gâteaux avant que Nelson ne signe le traité et on ne le voit jamais le signer.
  • Dans le premier rêve de Bart, il lance dix couteaux sur Nelson et lui tire 98 balles.
  • Cet épisode est l'un des trois épisodes de la première saison à ne pas avoir de gag du canapé. Les deux autres sont Noël mortel et Marge perd la boule.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]