Terrestrial Digital Multimedia Broadcasting

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La T-DMB (Terrestrial Digital Multimedia Broadcasting, « Diffusion Multimédia Numérique Terrestre ») est un système de diffusion numérique terrestre basé sur le Digital Audio Broadcasting (DAB) créé en Corée du Sud et développé et standardisé dans ce même pays, ainsi que par le projet européen « EUREKA 147 », regroupant des diffuseurs, constructeurs, centres de recherches et opérateurs. Ce système est déjà totalement utilisé en Corée du Sud et au Brésil et les normes sur lesquelles il est construit permettent la réception optimisées des signaux télévisuels sur tout type d'appareil multimédia mobile, disposant d'un tuner compatible. Cet avantage unique a eu pour effet de faire de la Corée du Sud, le pays du Monde ayant la plus forte pénétration de l'usage de la télévision.


Description[modifier | modifier le code]

Ce mode de diffusion est très robuste en mobile grâce à la modulation utilisée (DQPSK). Il a été développé pour la diffusion de la télévision en mobilité sur des appareils de petites dimensions tels que des téléphones mobiles ou des PDA.

Ce mode est standardisé à l'ETSI depuis juin 2005 sous les numéros TS 102 427 et TS 102 428. Cette norme a été amendée en 2009 pour y ajouter un profil radio. Le T-DMB fait partie intégrante des trois profils de récepteur de radio numérique définis dans le cadre du projet Eureka 147.

Ce standard est conçu pour transmettre des services de radio ou de télévision. Le T-DMB utilise un codage audio (AAC+) et vidéo (H.264) très performants. Le T-DMB permet également de diffuser des applications interactives BIFS (c’est la seule norme de radio numérique à le permettre). Les composantes audio, vidéo et BIFS sont synchronisés grâce au MPEG4-SL et sont transportées dans un flux MPEG-2 TS. Le T-DMB permet de diffuser 9 services radio ou 3 services de télévision par multiplexe.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le T-DMB (Terrestrial Digital Multimedia Broadcasting) est déployé pour des services de télévision mobile en Corée du Sud où plus de treize millions de récepteurs avaient été vendus en décembre 2008. Ce standard a également été choisi par l'Inde en juillet 2006 et par la Chine[1].

En France, le gouvernement a choisi le 13 mars 2007 et confirmé le 5 décembre 2007 le T-DMB comme norme officielle de diffusion radio numérique[2],[3].

Le CSA avait prévu la clôture des appels à candidature le 1er octobre 2008 pour un démarrage vers Noël 2009. Cependant, l'exploitation n'a toujours pas démarré, certains éditeurs de programme remettant en cause le choix de cette norme.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dans ces pays, le T-DMB est utilisé pour fournir des services de télévision mobile. Association pour la promotion de la radio numérique
  2. Intervention de François Loos, ministre délégué à l'Industrie, 13 mars 2007
  3. La radio numérique sur les ondes en 2008, 01Net, 13 mars 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]