Terre et Peuple

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Terre et Peuple
Présentation
Président Pierre Vial, Christophe Bordon, Pierre Giglio
Fondation 1994 (lancée en avril 1995)
Idéologie Nationalisme,
Néo droitisme,
Populisme,
Identitarisme néopaienne,
Ethno-différencialisme
Couleurs Bleu, Blanc, Rouge
Site web www.terreetpeuple.com


Terre et Peuple est une association française fondée officiellement en novembre 1994, et lancée en avril 1995 avec un bureau composé alors de Pierre Vial, dissident et issu notamment de la Nouvelle Droite, Christophe Bordon et Pierre Giglio, issu du Front national ; prônant des réflexions métapolitiques qui en ont fait une structure proche de la mouvance identitaire au point de prendre sa place dans la mouvance dite « identitaire ». Elle se réclame du néopaganisme, d’une « identité enracinée » sur base de l’héritage des Gaulois ; et de la Révolution Conservatrice dont le völkisch[1].

Description[modifier | modifier le code]

Militants de Terre et Peuple

La vocation de ce mouvement issu du GRECE (« Nouvelle Droite ») est politique puisque selon son fondateur Pierre Vial les activités qui paraîtraient s'éloigner de cet objectif comme la visite de monuments historiques ou les randonnées doivent servir à promouvoir l'idéologie raciste. Terre et Peuple se donne pour but de réaffirmer les racines, notamment païennes et celtiques, des peuples européens. cette idéologie basée sur un racisme biologique a été comparé à celle promue par le nazisme[2]

L'association dispose d'un organe de presse, la revue Terre et Peuple, trimestriel qui traite principalement de sujets politiques, sociaux, culturels et religieux, ainsi que des Éditions de la Forêt. En Belgique, le mouvement a des liens avec le GRECE belge dirigé par Georges Hupin[2], et doté de l'organe Renaissance européenne ; en Espagne, « Tierra y Pueblo » est présente depuis 2002.

Parmi les personnalités membres ou proches de T&P, on peut citer : Jean Haudry, Jean-Claude Valla, Katherine et Jean Mabire (décédé), Hervé Ryssen (bien que des divergences existent), Guillaume Faye (il y est cependant indésirable depuis la fin des années 2000), Gabriele Adinolfi, Pierre Krebs, Robert Dun, Robert Steuckers, Maurice Rollet décéde en 2014, Kate Nauwelaers ou encore les animateurs de la revue Réfléchir et Agir[réf. nécessaire].

Chaque année, Terre et Peuple organise son université d'été, les « Journées du Soleil » qui réunit une quarantaine de personnes[3]. Terre et Peuple fait partie de l'Union de la droite nationale.

Publication[modifier | modifier le code]

L'association Terre et Peuple publie la revue du même nom.

Terre et Peuple
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité trimestrielle
Genre Politique, Culture, Histoire, mouvance identitaire, Nationalisme européen, Géopolitique.
Date de fondation 1999
Ville d’édition Lozanne

Propriétaire Association Terre et peuple
Directeur de publication Pierre Vial
ISSN 1253 - 6105


Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Quand les Gaulois sont dans la peine », REFLEXes, 7 février 2009.
  2. a et b « Pierre Vial, gourou de Terre et Peuple », sur resistances.be,‎ 1998 (consulté le 27 avril 2014)
  3. communiqué de Terre et Peuple publié le 29 mai 2013