Terre-neuve

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Terre-Neuve (homonymie).
Terre-neuve
Image illustrative de l'article Terre-neuve

Espèce Chien (Canis lupus familiaris)
Caractéristiques
Silhouette 68 kg (mâle), 54 kg (femelle)
Taille 71 cm (mâle), 66 cm (femelle)
Poil lisse, dense de texture assez grosse, il est double et résistant à l'eau
Robe noir, marron ou noir et blanc
Tête massive
Yeux petits, bien écartés, de couleur marron foncé
Oreilles petites, attachées en arrière
Queue large et puissante
Caractère doux, bienveillant, intelligent, digne, joyeux
Nomenclature FCI
  • groupe 2
    • section 2
      • no 50

Le Terre-neuve (ou Retriever de Terre-Neuve[1]) est une race de chien originaire de l'île de Terre-Neuve, Canada, à forte taille et présentant généralement une épaisse fourrure noire, reconnue pour sa beauté. Il est apprécié pour sa force, sa loyauté et ses aptitudes aquatiques. On le surnomme aussi NewFoundland, Newfie, Saint-Bernard des mers[2].

Ses pattes dites « palmées », sa corpulence et sa docilité font du terre-neuve l'animal idéal pour le sauvetage, notamment en mer[3].

Histoire et origine du terre-neuve[modifier | modifier le code]

« Le terre-neuve descend des chiens autochtones de l’île de Terre-Neuve et gros chiens de chasse à l’ours introduits par les Vikings en l’an 1001 ap.J.C. avec l’arrivée des pêcheurs européens, la race a été améliorée grâce à des croisements avec d’autres races, mais elle conserva, semble-t-il, ses caractéristiques premières. Au début de la colonisation en 1610, les attitudes comportementales ainsi que les principaux traits physiques du terre-neuve étaient déjà solidement établis. » À la fin XVIII siècle, on a utilisé le terre-neuve pour tirer les troncs d’arbre abattus.

Le terre-neuve était compté avec l’équipe des bateaux de pêcheurs de Terre-Neuve. Ils utilisaient le chien pour monter les filets de pêche à bord, pour rapporter des objets, et en plus pour sauver ceux qui étaient tombés dans la mer. « Mais pour le sauvetage en mer, plusieurs conditions sont requises. Il faut que le chien soit assez costaud pour ramener un être humain. Son poil est double : la sous-couche isolante lui permet de lutter contre le refroidissement en eau glacée et le poil de surface résiste à l’eau. Le terre-neuve peut ainsi nager pendant des heures (il est capable de s'économiser énergiquement pour y arriver) tout en restant au sec et au chaud. De plus, le chien doit aimer l’eau, ou du moins, il doit être capable de se jeter à l’eau sans crainte et il doit nager volontiers. Avec ses pattes palmés, il prend appui dans l’eau et avance plus aisément (sa musculature doit être suffisamment développée pour donner l’impulsion et la puissance au mouvement dans l’eau). Finalement, le terre-neuve doit être très résistant à l’épuisement musculaire.

Caractéristiques générales[modifier | modifier le code]

Le terre-neuve a la particularité d’avoir les pattes palmées (la membrane interdigitale ne se voit que rarement dans ses pattes, mais elle est quand-même bien développée), une fourrure épaisse huileuse, et un sous-poil dense l'aidant à résister au froid et facilitant la flottaison.

C'est un chien d'une très grande fidélité et d'un caractère exceptionnel. Doux, généreux, intelligent, patient, c'est un bon compagnon pour les enfants. Sa force impressionnante et sa vitalité en font un excellent gardien (plus par sa morphologie impressionnante que par son caractère) jamais dangereux. C'est un chien polyvalent qui possède des dispositions naturelles pour le sauvetage. Il est doté d'un corps puissant, musclé et harmonieux, son ossature est charpentée mais sans lourdeur excessives. Il mesure environ 71 cm pour plus de 65 kg ; la femelle, 66 cm pour 55 kg environ. Sa robe au poil long et plat, imperméable à l'eau, dense et lustrée, est généralement de couleur noire, bronze, ou noire et blanche. Les couleurs grise ou marron et blanc que l'on peut croiser de temps à autres ne sont pas des couleurs reconnues par la FCI donc non acceptées à la confirmation. Sa tête est massive avec un crâne large, son front et sa face peuvent être plus ou moins lisses ou plissés. Son museau est court ou long, ses yeux sont bien bruns mais peuvent être noisettes chez le terre-neuve bronze.

Le terre-neuve est calme et obéissant, mais son éducation exige de son maître qu'il soit ferme et patient avec lui car c'est un chien réputé "cabochard" et de sa morphologie ce gros nounours ne doit pas devenir indomptable ! Le terre-neuve est morphologiquement "fini" vers l'âge de 4 ans et nous pouvons aussi dire qu'il est adulte mentalement au même âge. Un terre-neuve de deux ans est encore un grand chiot, pataud, qui ne connaît pas bien son corps et n'est pas toujours maître de ses mouvements. Il faut savoir que l'âge le plus dur d'un terre neuve est de 2 à 6 mois, âge où il teste son nouveau foyer. Mais ce n'est pas un chiot destructeur, il teste plus en faisant celui qui n'entend pas ou se bute à ne pas vouloir exécuter un ordre. De six mois à vingt quatre mois c'est un bébé très sage dans un corps de grand, qui n'arrête pas de pousser, et dont les points de repère changent sans arrêt. Par contre c'est un chien têtu mais très câlin.

Standards de la race en France[modifier | modifier le code]

Selon son origine il ne faut pas confondre le landseer avec le terre-neuve… En effet, les lignées occidentales n'autorisent pas la reproduction du landseer avec le terre-neuve noir et blanc. Les chiots nés de ce croisement ne peuvent pas obtenir de pedigree[réf. nécessaire]. En résumé, en Europe le landseer est une race à part : il est le cousin du terre-neuve (plus fin et haut sur pattes avec une liste blanche sur la tête). Le terre-neuve gris ou dit bleu n'est également pas reconnu en France. Suivant le pays certains critères sont retenus. On retiendra que pour la France le terre-neuve peut être noir, marron ou noir et blanc et que le landseer est une race différente. Pour plus de précision consulter le site du Club français du chien Terre-Neuve et du Landseer, le CFCTNL[4].

Standards de la race au Canada[modifier | modifier le code]

La couleur traditionnelle est le noir. Le noir avec une teinte de bronze est permis, de même que quelques taches blanches. Toute tache autre que blanche est très répréhensible et entraîne la disqualification du sujet. Au Canada, le croisement entre le Landseer et le Terre-Neuve est autorisé. Le Terre-Neuve landseer est blanc avec des taches noires et est d'importance historique pour la race. De préférence, le landseer doit posséder une tête noire avec une flamme blanche s'étendant sur le museau, une selle, une croupe et une portion supérieure de queues noires. Toutes les autres parties du corps doivent être blanches avec un minimum de mouchetures. La symétrie des taches et la beauté des motifs caractérisent les beaux landseers. On les expose dans les mêmes classes que les sujets noirs sauf si on a prévu des classes spéciales pour eux.

Santé[modifier | modifier le code]

  • Maladies silhouettenelles de l'os. Cette race est particulièrement susceptible, de par sa corpulence, à la dysplasie de la hanche et la dysplasie du coude), maladies d'origine héréditaire mais où interviennent des facteurs environnementaux tels que la nourriture, l'exercice forcé, les sauts, montées d'escaliers, etc. La croissance du chiot terre-neuve doit donc être lente, il lui faut une alimentation de qualité, ni trop grasse, ni trop riche en protéines.
  • Cystinurie, maladie héréditaire causant des pierres dans la vessie.
  • Malformations congénitales (sténoses, shunts).
  • Excès de bave, quoique plus un problème pour le propriétaire que pour le chien.

Aujourd'hui, les éleveurs sérieux testent les reproducteurs pour détecter plusieurs de ces maladies.


Galerie[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :