Terracina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Terracina
La ville, la plage et le mont Circé, vus du temple de Jupiter Anxur
La ville, la plage et le mont Circé, vus du temple de Jupiter Anxur
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Lazio.svg Latium 
Province Latina 
Code postal 04019
Code ISTAT 059032
Code cadastral L120
Préfixe tel. 0773
Démographie
Gentilé terracinesi
Population 44 480 hab. (31-12-2010[1])
Densité 327 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 17′ 00″ N 13° 15′ 00″ E / 41.28333, 13.25 ()41° 17′ 00″ Nord 13° 15′ 00″ Est / 41.28333, 13.25 ()  
Altitude Min. 22 m – Max. 22 m
Superficie 13 600 ha = 136 km2
Divers
Saint patron San Cesareo
Fête patronale premier dimanche de novembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Latium

Voir sur la carte administrative du Latium
City locator 14.svg
Terracina

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Terracina

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Terracina
Liens
Site web http://www.comune.terracina.lt.it/

Terracine (en italien Terracina) est une ville italienne de la province de Latina dans la région Latium en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Terracine est située sur la côte de la mer Tyrrhénienne. La ville s'est développée entre la mer et des hauteurs qui ne livrent qu'un étroit passage côtier à la via Appia, à mi-chemin entre Rome et les cités de la Campanie. Terracine est aussi une station balnéaire réputée pour sa grande plage, dominée par le promontoire du mont Circé.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il semble que Terracine soit entrée dans l'orbite du monde romain dès le VIe siècle av. J.-C. : elle est en effet mentionnée dans le premier traité entre Rome et Carthage, rapporté par Polybe. À la fin du même siècle, cependant, la ville était occupée par les Volsques, qui lui donnèrent le nom d'Anxur, comme le rapporte Pline l'Ancien. Reconquise par les Romains en -406, elle devint colonie romaine en -329, sous le nom de Colonia Anxurnas. De cette époque subsistent des murs de fortification en appareil polygonal. La bataille de Lautulae, pendant la Deuxième Guerre samnite, s'est probablement déroulée près de cette ville.

Le pavement de la via Appia en centre-ville

Le pavement de la Via Appia passait par le forum Émilien, au centre de la cité. On doit à Trajan un agrandissement du port et le passage routier sous le temple de Jupiter, grâce une saignée de 128 pieds (37 m) de haut dans la roche du Pisco Montano, qui a ouvert un nouveau tracé de la Via Appia.

Archéologie[modifier | modifier le code]

Vestiges romains en centre-ville[modifier | modifier le code]

Temple de Jupiter Anxur[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture - Religion[modifier | modifier le code]

Christianisme

La plupart des habitants de Terracina sont chrétiens, et on trouve quelques églises dans la ville, comme dans la plupart des villes d'Italie.

Islam

Il existe une communauté musulmane à Terracina, composé majoritairement d'habitant du Bangladesh, d'Inde et du Pakistan. On trouve aussi des musulmans du Maghreb mais beaucoup moins. Il y a une mosquée à Terracina, nommé " Centro Culturale Islamico " pouvant accueillir jusqu'à 200 fidèles environ avec la petite partie extérieure couverte. La mosquée dispose d'une salle pour les femmes, ainsi que d'un lieu pour faire les ablutions.

Événement commémoratif[modifier | modifier le code]

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
30/05/2011 en cours Nicola Procaccini Centro-Destra  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Borgo Hermada, La Fiora, Badino, Frasso, San Vito

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]