Terminologia Esperanto-Centro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Terminologia Esperanto-Centro (abrégé TEC) est le centre de terminologie de l'Association universelle d'espéranto (UEA). En juillet 1985, l'UEA décide qu'il est nécessaire de créer un centre de terminologie pour l'espéranto. Ce centre verra le jour deux ans plus tard (en 1987), poursuivant alors les buts suivants[1] :

Logo du centre de terminologie TEC
  • Améliorer et unifier les travaux terminologiques en :
    • suivant les développements de la normalisation terminologique à l'échelle internationale
    • organisant des débats internationaux relatifs à la terminologie
    • mettant en place une procédure de normalisation
    • publiant des normes, notamment des normes terminologiques, et en les révisant
  • Représenter la langue planifiée espéranto au sein des organismes tant nationaux qu'internationaux actifs dans le domaine de la terminologie et/ou de la normalisation et collaborer avec ceux-ci.


Ce centre a connu des périodes d'activité réduite[2], mais existe toujours. L'UEA collabore avec des institutions internationales, notamment en tant que membre associé[3] du Centre international d'information pour la terminologie à Vienne (Infoterm) ainsi qu'en tant qu'organisation en coopération[4] avec le comité technique 37 (ISO/TC 37) de l'Organisation internationale de normalisation (ISO).

Histoire[modifier | modifier le code]

Pour rappel, une grande partie de la théorie de la terminologie au niveau international a été développée par des espérantophones, notamment Eugen Wüster et Ernest Drezen. Cette langue auxiliaire leur avait permis de réfléchir à des questions de planification linguistique dans des domaines techniques. Par conséquent, bien que TEC ne soit né que vers la fin des années 1980, de premières initiatives dans le domaine de la terminologie avaient vu le jour longtemps auparavant. Les premières réflexions terminologiques ont eu lieu au début du XXe siècle (notamment, mais non exclusivement, chez les espérantophones[5]), et l'on considère que la terminologie de la terminologie a vu le jour avec la thèse de doctorat d'Eugen Wüster en 1931 (de langue maternelle allemande, E. Wüster était polyglotte et avait étudié plusieurs langues planifiées, dont l'espéranto). Dans les années 1950, l'Association scientifique espérantiste internationale (ISAE) de concert avec l'Académie d'espéranto (AdE) a fondé un centre de terminologie sous la direction de Rudolf Haferkorn, qui a essayé de coordonner la rédaction des recueils terminologiques en espéranto. En 1970, Rüdiger Eichholz a repris les rênes. Il est parvenu à faire traduire le Bilder-Duden (dictionnaire de langue allemande illustré) en collaborant avec quelque 200 scientifiques espérantophones. Le travail s'est effectué par l'intermédiaire de fiches et a donné naissance à la Slipara Vortaro (dictionnaire sous formes de fiches). Dans les années 1980, il était de nouveau question de coordonner les activités terminologiques des espérantophones. L'UEA possédait un centre de publications scientifiques (Scienc-Eldona Centro, SEC) à Budapest, dans le cadre duquel des bénévoles ont créé une section de terminologie (Terminologia sekcio, TeS), dont le secrétaire était Ivan Bujdosó. La première circulaire a paru en 1985[6]. En juillet 1985, l'UEA décide qu'il est nécessaire de créer un centre de terminologie pour l'espéranto. Ce centre verra le jour deux ans plus tard (en 1987), pendant le Congrès universel à Varsovie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir Blanke, Wera (2008) : "Esperanto - Terminologie und Terminologiearbeit", New York : Mondial (en allemand et anglais)
  2. Voir Blanke, Wera : "Terminologia Esperanto-Centro: spertoj, problemoj, perspektivoj", disponible sous http://esperanto.net/tec/wblanke-spertoj.html (en espéranto)
  3. Voir la liste des membres associés sur le site internet d'Infoterm : http://www.infoterm.info/about_us/infoterm_members.php
  4. Voir le rôle actuel de l'Association universelle d'espéranto à l'ISO sur le site internet officiel de l'ISO : http://www.iso.org/iso/fr/about/organizations_in_liaison/organizations_in_liaison_details.htm?id=10045&liaisonlist=True
  5. Voir par exemple Rollet de l'Isle (1911): Konsilaro por la farado de la sciencaj kaj teknikaj vortoj (en espéranto)
  6. Voir Dehler, Wera : Nova ŝanco por terminologio (en espéranto), In : Blanke, W./D. (1996) : Materialoj pri terminologia agado en / por Esperanto (en espéranto), Berlin.