Terbuthylazine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Terbuthylazine
Terbuthylazine
Identification
Nom IUPAC 2-chloro-4-terbutylamine-6-éthylamine-1,3,5-triazine
No CAS 5915-41-3
No EINECS 227-637-9
SMILES
InChI
Apparence poudre blanche
Propriétés chimiques
Formule brute C9H16ClN5  [Isomères]
Masse molaire[1] 229,71 ± 0,011 g/mol
C 47,06 %, H 7,02 %, Cl 15,43 %, N 30,49 %,
pKa 2
Propriétés physiques
fusion 177 à 179 °C
Solubilité 8,5 mg·l-1 eau à 20 °C
Masse volumique 1,19 g·cm-3 à 20 °C
Point d’éclair 100 °C
Pression de vapeur saturante Négligeable
Précautions
Directive 67/548/EEC
Nocif
Xn



Écotoxicologie
DL50 1 845 mg·kg-1 rat oral
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La terbuthylazine est une substance active de produit phytosanitaire (ou produit phytopharmaceutique, ou pesticide), qui présente un effet herbicide, et qui appartient à la famille chimique des triazines.

Réglementation[modifier | modifier le code]

Sur le plan de la réglementation des produits phytopharmaceutiques :

  • pour l’Union européenne : cette substance active est autorisée par le Règlement d'exécution (UE) no 820/2011 du 16/08/11 portant approbation de la substance active « terbuthylazine », conformément au règlement (CE) no 1107/2009.
  • pour la France : cette substance active n'est pas autorisée dans la composition de préparations bénéficiant d’une autorisation de mise sur le marché :
    • l'usage de la terbuthylazine pour le désherbage de la vigne a été interdit par un avis au Journal officiel du 26 septembre 2003, avec un délai d'écoulement des stocks jusqu'au 31 décembre 2003 pour la distribution, et jusqu'au 30 juin 2004 pour l'utilisation.
    • pour les autres usages, les herbicides contenant de la terbuthylazine ont été interdits à la commercialisation à partir du 30 septembre 2002, et interdits à l'utilisation à partir du 30 juin 2003.


  • Selon "notreterre.org", les quatre pesticides interdits, carbofuran, endosulfan, terbuthylazine et triazines empoisonnent toujours les sols, malgré la législation[2].

Caractéristiques physico-chimiques[modifier | modifier le code]

Les caractéristiques physico-chimiques dont l'ordre de grandeur est indiqué ci-après, influencent les risques de transfert de cette substance active vers les eaux, et le risque de pollution des eaux :

Écotoxicologie[modifier | modifier le code]

Sur le plan de l’écotoxicologie, les concentrations létales 50 (CL50) dont l'ordre de grandeur est indiqué ci-après, sont observées :

Toxicité pour l’homme[modifier | modifier le code]

Sur le plan de la toxicité pour l’Homme, la dose journalière acceptable (DJA) est de l’ordre de : 0,0022 mg·kg-1·j-1.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]