Teppaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Teppaz est une marque d'électrophones qui a connu un immense succès. Dans les années 1950 elle est le symbole des surprise-parties et, dans les années 1960, de la musique yéyé. À l'origine, Teppaz est le nom d'une entreprise de fabrication de composants électroniques, fondée par Marcel Teppaz. En 1970 le chiffre de un million d'appareils fabriqués a été atteint.

Une fois fermé, le tourne-disque Teppaz ressemble à une petite valise de forme trapézoïdale, avec les angles très arrondis et un couvercle bombé. Lorsqu'on l'ouvre, on découvre que le ou les haut-parleurs sont logés dans le couvercle et que tous les circuits d'amplification à lampes sont abrités, avec l'alimentation et les mécanismes sous le lecteur de disques.

La marque Teppaz a été rachetée en 1998 par Jean-Claude Sensamat, président de la société de ce nom, basée dans le Gers, avec l'intention de l'utiliser sur sa gamme audio, autoradio et ses accessoires pour la téléphonie. Il a déjà racheté en 1990 la marque d'horlogerie Lip, puis le nom du clown Achille Zavatta pour vendre des vélos d'enfants à des centrales de jouets.

alternative de l'image à compléter
Adaptation vectorielle d'une publicité pour les électrophones Teppaz.

Modèles d'électrophones[modifier | modifier le code]

Gamme 610[modifier | modifier le code]

Modèle le plus ancien, fabriqué de 1945 à 1952. Mallette type valise rectangulaire, couvercle avec 1 haut-parleur. Revêtement gainage tissu enduit noir, coins métalliques. Platine en tôle laquée beige.

Gamme ECO[modifier | modifier le code]

Mallette type valise rectangulaire en carton bouilli avec coins arrondis, couvercle avec haut parleurs, revêtement skaï, pour jouer les 45 et les 33 tours. Fabriqué à partir de 1952.

  • Modèle 336.

Mallette type valise rectangulaire avec coins arrondis, couvercle avec deux haut parleurs, revêtement skaï. Amplificateur à lampe avec prise micro et sorties pour haut-parleurs supplémentaire ou sonorisation de cinéma itinérant. Commercialisé de 1955 à 1968.

Gamme 432[modifier | modifier le code]

Mallette parallélépipédique, platine tourne-disque avec chargeur.

La gamme Oscar[modifier | modifier le code]

Teppaz modèle Octave stéreo

Modèle devenu célèbre, avec sa forme trapézoïdale aux angles très arrondis et son couvercle bombé. Vendu plus d'un million d'exemplaires dans onze pays. Fabriqué de 1959 à 1964 pour la première génération et de 1963 à 1968 pour l'Oscar II qui est reconnaissable à la forme carrée - et non plus ronde - de la grille de son haut-parleur à l'intérieur du couvercle. Il est complété par des modèles très semblables : l'Octave, le 448, puis des modèles à transistor plus légers alimentés par pile : le Transit, le Pic Nic, et le Pirouet. Il sera vendu à plus d'un million d'exemplaires et commercialisé jusqu'en 1970. Puissance 3 watts.

  • Oscar sénior

Modèle identique aux Oscar I et II, mais comportant un haut-parleur tweeter en plus dans le couvercle. Poignée du type valise. Puissance 3 watts.

  • Oscar stéréo

Modèle identique aux Oscar I et II, mais avec un circuit et une tête stéréo permettant d'ajouter un deuxième haut-parleur. Poignée du type valise. Puissance 3 watts.

  • Octave

Modèle de forme proche de l'Oscar, fabriqué aussi de 1959 à 1964, mais un peu plus large et plus puissant : il comporte deux haut-parleurs dans le couvercle. Poignée du type valise. Puissance 4 watts, poids 6,6 kg.

  • 448
Teppaz modèle 448

C'est le modèle phare de la gamme Teppaz, le gros, le plus puissant[réf. nécessaire].

Modèle proche de l'Octave avec deux couvercles à double haut-parleur 6 watts et 1 tweeter. Véritable stéréo avec deux circuits à lampes indépendants. Revêtement façon cuir avec poignée de valise. Fabriqué à partir de 1961. Puissance 6 watts. Poids 11,4 kg.

  • Transit

Modèle proche de l'Octave fabriqué à partir de 1959 et le premier à avoir été doté de transistors et alimenté par des piles. La poignée de valise est remplacée par une bandoulière. Existe avec un revêtement façon tissu écossais rouge ou à carreaux vichy gris.

Teppaz modèle Transitradio
Teppaz modèle Transitradio
  • Tourist

Modèle de forme proche de l'Oscar, mais avec un couvercle beaucoup plus bombé et une grille de haut-parleur carrée en saillie. Fabriqué à partir de 1963, alimentation secteur 110 ou 220 V sans commutation. Revêtement façon tissu écossais noir et blanc.

  • Pic nic
  • Pirouet

Modèle de même forme que l'Octave II, fabriqué de 1964 à 1970, comportant une alimentation en 9 volts par piles. La poignée de valise est remplacée par une bandoulière. Poids 3 kg sans les piles.

  • Cléo

Modèle proche de l'Octave II, amplification par transistors. Fabriqué de 1967 à 1969. Alimentation secteur. Poids 3,150 kg.

  • Transitradio

Même modèle que Transit, mais comportant un poste de radio encastré dans la façade avant et une antenne. La poignée type valise est remplacée par une bandoulière. Modèle à transistors fabriqué de 1967 à 1970. Alimentation par secteur et par piles. Existe avec revêtement écossais rouge, ou uni rouge ou uni bleu roi. Modèle AM et modèle AM et FM. Poids 3,87 kg.

Gamme Présence[modifier | modifier le code]

Mallette de forme rectangulaire aux angles arrondis avec une poignée de type valise. Fabriqué de 1955 à 1962. Poids 5,750 kg.

Gamme Oscar major[modifier | modifier le code]

Modèle de forme carrée fabriqué de 1968 à 1970. Puissance 3 watts, poids 5,9 kg.

Gamme Teepy[modifier | modifier le code]

Modèle de forme rectangulaire fabriqué de 1972 à 1978. Existe avec une alimentation par pile et/ou secteur. Couleurs : rouge tracteur, mauve. et jaune poire duo teepy

Gamme Longistyle[modifier | modifier le code]

  • Balad

Modèle rectangulaire portable avec 5 transistors, fabriqué à partir de 1967. Poids 3,8 kg.

  • Bi-balad

Même modèle, avec alimentation secteur ou avec 6 piles LR20 de 1.5V soit un totalde 9V. Revêtements carton bouilli de couleur, ou façon cuir beige clair (box ou crocodile).

  • Radio-balad

Même modèle, avec poste réception AM FM. Fabriqué à partir de 1968.

  • Modèle BB-Matic

Même modèle, avec chargeur de disque, tête piezo et pointe diamant. Alimentation pile ou secteur. Couleur noir ou rouge tracteur. Poids 3,8 kg.

Gamme T[modifier | modifier le code]

Modèles de salon transportable avec caisse rectangulaire en bois et couvercle formant haut parleur.

  • Modèle T 10
  • Modèle T 44
  • Modèle T 55
  • Modèle T 200
  • Modèle T 400

Chaînes de salon[modifier | modifier le code]

  • Gamme 628

Chaîne hi-fi de salon stéréo transportable. Caisse en bois, boutons de réglage en façade sur plaque aluminium brossé. Couvercle comportant deux enceintes séparées. Chargeur de disques.

  • C 116

Chaîne hi-fi de salon stéréo, caisse en bois, avec deux enceintes.

  • C 117

Les prix[modifier | modifier le code]

Pour convertir en euros de 2007, les prix en francs de 1965, il faut multiplier par le coefficient 1,2116 (source INSEE)[réf. incomplète].

Électrophones alimentés par le secteur[modifier | modifier le code]

Prix maximum Métropole TTC Octobre 1965.

  • Oscar 45 - 3 Watts : 160 F
  • Oscar sénior - 3 Watts : 213 F
  • Oscar stéréo - 3 Watts : 318 F
  • Octave - 4 Watts : 278
  • 336 stéréo - 6 Watts : 369 F. Avec 2e haut-parleur : 416 F

Électrophones à transistors alimentés par piles[modifier | modifier le code]

  • Pirouet' : 138,60 F

Électrophones à transistors alimentés par secteur et piles[modifier | modifier le code]

  • Tourist : 216,00 F

Radio électrophones à transistors[modifier | modifier le code]

  • FM 461,70 F

Les publicités[modifier | modifier le code]

Les publicités Teppaz les plus marquantes ont été réalisées par Alain Gauthier. Celles-ci furent plus tard reprises par d'autres publicitaires comme de la Vasselais.

Voici les adaptations vectorielles de quelque publicités d'époque:

Presse, affiches[modifier | modifier le code]

Objets publicitaires[modifier | modifier le code]

On retrouve un grand nombre d'objets publicitaires, cendrier, portes-clefs, foulard, jeu de cartes, modèles réduits de fourgonnette 2 CV et de camionnette C15 Citroën (fabrication Norev).

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • La Fabrication des électrophones Teppaz à Lyon 01/01/1957, film documentaire, diffusion ORTF, 8 minutes 47 secondes, Archives INA. [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]