Tepeyac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tepeyac
Vue sur les basiliques de Notre-Dame de Guadalupe depuis le Tepeyac.
Vue sur les basiliques de Notre-Dame de Guadalupe depuis le Tepeyac.
Géographie
Altitude 2 270 m[1]
Massif Sierra de Guadalupe
(cordillère néovolcanique)
Coordonnées 19° 29′ 13″ N 99° 06′ 57″ O / 19.4868321, -99.1157824 ()19° 29′ 13″ Nord 99° 06′ 57″ Ouest / 19.4868321, -99.1157824 ()  
Administration
Pays Drapeau du Mexique Mexique
État District fédéral (ville de Mexico)
Delegación Gustavo A. Madero
Ascension
Voie la plus facile sentier par le nord-est
Géologie
Âge Miocène tardif et Pliocène
Roches Roches magmatiques : andésite, présence de dacite et de rhyodacite

Géolocalisation sur la carte : Mexique

(Voir situation sur carte : Mexique)
Tepeyac

El Tepeyac (anciennement Tepeyacac et Tepeaquilla) est une colline située au nord de la ville de Mexico. Elle forme l'extrémité orientale de la chaîne montagneuse de la Sierra de Guadalupe, qui ferme la limite septentrionale de la vallée de Mexico. Le Tepeyac fait aujourd'hui partie de la delagación de Gustavo A. Madero du District fédéral de Mexico.

Étymologie[modifier | modifier le code]

En nahuatl, Tepeyacac est un nom propre formé à partir de tepetl (« montagne »), yacatl (« nez ») et de la conjonction -c, (« à »). Cela pourrait signifier « une implantation sur l'arête d'une colline ». Le nez (yacatl) indiquant qu'il y a trois collines et qu'il s'agit de la première et de la plus proéminente des trois.

Site archéologique[modifier | modifier le code]

À l'époque précolombienne, il y avait au Tepeyac un petit oratoire dédié à Tonantzin et un petit village relié à Tenochtitlán par une chaussée (actuelle Calzada de los Misterios) qui traversait l'ancien lac Texcoco et rejoignait l'île principale à Tlatelolco.

Religion[modifier | modifier le code]

Fontaine commémorative des apparitions de la Vierge.

Le Tepeyac est célèbre pour avoir été, suivant la foi catholique, l'endroit où Notre-Dame de Guadalupe apparut à l'Indigène Juan Diego Cuauhtlatoatzin. Au pied du coteau se trouve la basilique Notre-Dame de Guadalupe qui reçoit chaque année, et tout particulièrement le 12 décembre, des millions de pèlerins. Sur le haut de la colline, l'esplanade de la chapelle du Cerrito offre, par temps clair, l'une de la plus belle vue sur la vallée de Mexico.

Le parc national El Tepeyac, qui comprend aussi une partie des collines de Santa Isabel et de Guerrero, couvre les flancs nord et ouest de la colline.

Notes et références[modifier | modifier le code]