Tepehuan du Sud-Ouest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tepehuan du Sud-Ouest
Parlée au Mexique
Région Durango
Nombre de locuteurs 8 700 (en 2005)
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 tla
IETF tla

Le tepehuan du Sud-Ouest est une langue uto-aztèque du Sud parlée au Mexique, dans le sud de l'État de Durango.


Classification[modifier | modifier le code]

Le tepehuan du Sud-Ouest, avec le tepehuan du Sud-Est, l’o'odham, le pima bajo et le tepehuan du Nord, forme, à l'intérieur de l'uto-aztèque, le sous-groupe des langues pimiques (en).

Variétés[modifier | modifier le code]

Le tepehuan du sud se divise en deux variétés, le tepehuan du Sud-Est et le tepehuan du Sud-Ouest. Cependant on trouve aussi des parlers intermédiaires entre les deux dialectes[1].

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux présentent la phonologie du tepehuan du Sud-Ouest, les voyelles[2] et les consonnes[1].

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] iu [] ɨ [ɨ] ɨɨ [ɨː] u [u] uu []
Ouverte a [a] aa []

Consonnes[modifier | modifier le code]

    Bilabiale Dentale Palatale Vélaire Glottale
Occlusives Sourdes p [p] t [t] k [k] ʔ [ʔ]
Sonores b [b] d [d] g [g]
Fricatives β [β] s [s] h [h]
Nasales m [m] n [n]      
Roulées r [r]
Semi-voyelles y [j]

Palatalisation[modifier | modifier le code]

La palatalisation des consonnes crée un nombre important d'allophones[3]. Exemples:

forme vient de traduction
čikák /tikak/ poule
ʔáwija /ʔauida/ cerro
kúiš /kuis/ aguililla
dúiñkar /duinkar/ pipa
Lii /kɨrii/ vieux/coq

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Zamorron, 1988, p. 72.
  2. Zamorron, 1988, p. 73.
  3. Zamarron, 1988, p. 74.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (es) Zamarron, José Luis Moctezuma, Analisis fonológico preliminar del tepehuano del sur de San Bernardino Milpillas Chico, Papers from the 1987 Hokan-Penutian Languages Workshop, and Friends of Uto-Aztecan Workshop, Occasional Papers in Linguistics no 14, p. 72-81, Carbondale, Department of Linguistics, Southern Illinois University, 1988.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]