Teodor Leszetycki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Teodor Leszetycki (ou Theodor Leschetizky), né le à Łańcut dans l'actuelle Pologne (mais alors dans l'Empire austro-hongrois), mort le à Dresde, est un pianiste, pédagogue et compositeur polonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille de professeurs, Leszetycki aborde la musique avec son père, maître de musique de la famille Potocki à Łańcut. Il débute comme pianiste à l’âge de neuf ans à Lemberg (actuellement Lviv). Il joue le Concertino de Carl Czerny avec orchestre sous la direction de Franz Xaver Wolfgang Mozart.

Quelques années plus tard, sa famille déménage à Vienne où Leszetycki fait ses études avec Czerny et apprend la composition avec Sechter. Dès 1842, il se présente souvent comme soliste et apprend parallèlement le droit.

En 1852, il part pour Saint-Pétersbourg où ses concerts ont du succès et où il est bientôt invité à se produire devant le tsar. Il reste à Saint-Pétersbourg pendant 25 ans. À la suite de l’ouverture du Conservatoire de Saint-Pétersbourg en 1862, le directeur du conservatoire, qui est aussi son ami, Anton Rubinstein, lui propose le poste de directeur des études de piano.

Leszetycki quitte la Russie en 1878 et s’installe à Vienne où il donne des cours privés. L’une de ses élèves les plus connues à cette époque est Anna Iessipova, avec laquelle il se marie en 1880 et divorce en 1892. Ignacy Jan Paderewski, qui devient élève de Leszetycki dans les années 1880, le rend célèbre dans le monde entier.

Il effectue des tournées de concerts en Russie, en Pologne et en Allemagne, tant comme pianiste que comme chef d’orchestre. Il donne son dernier concert en 1887, mais continue à enseigner jusqu’à sa mort.

Leszetycki fut surtout réputé comme professeur de piano. Il a formé plus de mille pianistes, dont plusieurs se présentent aux concerts avec de grands succès presque jusqu’à la fin du XXe siècle. Les plus célèbres d’entre eux sont Paderewski[1], Artur Schnabel[1], Vassili Safonov, Benno Moiseiwitsch, Elly Ney, Ossip Gabrilovich, Mieczysław Horszowski, Alexander Brailowsky, Severin Eisenberger et plusieurs autres.

Son répertoire comporte des œuvres de Ludwig van Beethoven, Frédéric Chopin, Robert Schumann et Franz Schubert. Il a composé un concerto pour piano, un opéra et plusieurs pièces pour piano.

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b The New Grove Dictionary of Music and Musicians, ed. St. Sadie, 1991, vol. 10, p. 689.