Teodolfo Mertel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Teodolfo Mertel
Image illustrative de l'article Teodolfo Mertel
Biographie
Naissance
Allumiere, Latium, Italie
Décès (à 93 ans)
Allumiere, Latium, Italie
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal

par Pie IX
Titre cardinalice Cardinal-diacre de S. Eustachio
Cardinal-diacre de S. Maria in Via Lata
Cardinal-diacre deS. Lorenzo in Damaso
Évêque de l’Église catholique
Fonctions épiscopales Ministre sans portefeuille
Ministre de la justice
Président du Conseil pour les affaires internes de l'État
Préfet de l'économie de la Congrégation pour la Propaganda Fide
Président du Conseil suprême d'État
Préfet du Tribunal suprême de la Signature apostolique.
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Teodolfo Mertel (né le à Allumiere dans le Latium, et mort le à Allumiere) est un cardinal italien du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Teodolfo Mertel exerce des fonctions au sein de la Curie romaine, notamment à la Chambre apostolique et à la Rote romaine et comme ministre sans portefeuille et ministre de la justice de 1850 à 1858.

Le pape Pie IX le crée cardinal lors du consistoire du au titre cardinalice de Sant'Eustachio. Il a été le dernier cardinal vivant à ne jamais avoir été prêtre mais il fut cependant nommé diacre quelque temps après.

Le cardinal Mertel est président du Conseil pour les affaires internes de l'État et ministre sans portefeuille de 1858 à 1863, préfet de l'économie de la Congrégation pour la Propaganda Fide, président du Conseil suprême d'État et préfet du Tribunal suprême de la Signature apostolique. Il participe au Ier concile œcuménique du Vatican en 1869-1870 et au conclave de 1878, lors duquel Léon XIII est élu. Il est vice-chancelier de la Sainte-Église de 1884 à sa mort. À ce titre, il est nommé au titre de San Lorenzo in Damaso.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]