Tensai Okamura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tensai Okamura (岡村 天斎?)

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Tensai Okamura à la Chibi Japan Expo 2007

Nom de naissance Yutaka Okamura (岡村 豊?)
Naissance 13 décembre 1961 (53 ans)
Fukushima, Drapeau du Japon Japon
Nationalité Drapeau du Japon Japonais
Profession Réalisateur, animateur clé
Films notables Memories

Tensai Okamura (岡村 天斎, Okamura Tensai?), de son vrai nom Yutaka Okamura (岡村 豊, Okamura Yutaka?), né le 13 décembre 1961, est un réalisateur d’anime et animateur japonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans la préfecture de Fukushima[1], Tensai Okamura grandit à Yokohama, dans la préfecture de Kanagawa. Il commence à dessiner dès l'enfance et hésite alors entre le métier de mangaka et celui d'animateur[2]. Il étudie l'architecture à l'université Waseda[3] mais ses études ne le passionnent guère, préférant se consacrer au dessin[4]. À 23 ans, après avoir obtenu son diplôme, il décide de se lancer dans l'animation et soumet un carnet de dessins au Studio Madhouse qui l'embauche[4]. Il commence alors au poste d'intervalliste sur le film Lensman (1984) du réalisateur Yoshiaki Kawajiri[4].

En 1989, il commence son premier poste à responsabilité avec la série Yawara! dont il produit plusieurs storyboards[3]. À partir de 1992, il choisit de changer son prénom pour le pseudonyme Tensai (天斎)[5]. Le fameux réalisateur Katsuhiro Ōtomo le recrute pour réaliser la deuxième section de son film omnibus Memories sorti en 1995. Initialement prévu pour Yoshiaki Kawajiri, son mentor, ce dernier a un empêchement et ne peut qu'occuper le rôle de superviseur[6].

Il quitte par la suite Madhouse pour travailler en free lance.[réf. nécessaire] À la fin des années 90, il s'engage dans deux grands projets: tout d'abord Neon genesis Evangelion (1995-1996) de Hideaki Anno dont il réalise plusieurs storyboards et participe au film dérivé The End of Evangelion (1997). Et surtout le projet Cowboy Bebop (1998-1999) dont il réalise près du tiers des storyboards et participe la aussi au film dérivé de la série Cowboy Bebop: Knockin' on Heaven's Door (2001). C'est aussi à cette époque qu'il réalise ses premières séries, Medabots (1999-2000) et Android Kikaider (2000) qui vise le jeune public.

À partir de 2002, Tensai Okamura participe régulièrement avec le Studio Bones dont l'un des fondateurs est le producteur Masahiko Minami, qu'il a rencontré sur Cowboy Bebop. Il y réalise en 2003 la série Wolf's Rain avec au scénario Keiko Nobumoto qui a elle aussi participer à Cowboy Bebop. La série connaît un fort succès, notamment en occident et permet à Tensai Okamura de gagner une certaine reconnaissance internationale. En 2004, il réalise le premier film dérivé de la série fleuve Naruto et en 2007 il réalise une nouvelle série, Darker than Black, où cette fois-ci il écrit également le scénario.

Influences[modifier | modifier le code]

Tensai Okamura déclare ne pas avoir de source d'inspiration particulière mais piocher des idées ici et là[4]. Grand amateur de science fiction[4], il se dit inspiré par les mangakas Leiji Matsumoto et Shōtarō Ishinomori[7] et porte un profond respect pour l'auteur cyberpunk William Gibson[8]. Pour le côté plus technique, Tensai Okamura déclare avoir été influencé par Yoshiaki Kawajiri, avec qui il a travaillé chez Madhouse, notamment sur le travail de mise en scène[6]. Au niveau de l'esthétique, il déclare s'inspirer parfois, comme beaucoup d'animateur japonais, de l'Art nouveau notamment sur la série Wolf's Rain[8]. Pour le cas de Darker than Black, il déclare avoir été influencé par le mangaka Sanpei Shirato, les séries d'espionnage comme Le Fugitif, le film Munich ainsi que par les séries TV japonaises Kizudarake no Tenshi et Kogarashi Monjirou[6],[9].

Travaux[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Fiche IMDB de Tensai Okamura » (consulté le 3 mai 2009)
  2. (fr) « Interview de Tensai Okamura datant du 30 octobre 2008 sur Journal du Japon »,‎ 5 janvier 2009 (consulté le 3 mai 2009)
  3. a et b (ja)(fr) Memories of Memories, documentaire inclus dans le coffret DVD de Memories.
  4. a, b, c, d et e (fr) « Interview de Tensai Okamura datant de 2007 pour DVDrama »,‎ 7 novembre 2007 (consulté le 3 mai 2009)
  5. À partir de l'épisode 101 de Yawara! diffusé le 9 mars 1992
  6. a, b et c (fr) « Interview de Tensai Okamura datant de 2007 pour films actu »,‎ 19 novembre 2007 (consulté le 3 mai 2009)
  7. (fr) « Article sur la venue de Tensai Okamura aux Utopiales de Nantes sur Journal du Japon »,‎ 17 novembre 2008 (consulté le 4 mai 2009)
  8. a et b (fr) « Première partie d'une interview de Tensai Okamura datant du 30 octobre 2008 sur Univers partagés »,‎ 27 novembre 2008 (consulté le 3 mai 2009)
  9. (en) « Interview with Darker than Black director and creator Tensai Okamura from presepe.jp »,‎ 19 novembre 2007 (consulté le 3 mai 2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :