Temsamane (commune)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Temsamane.
Temsamane
(ar) تمسمان
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Oriental
Province Driouch
Géographie
Coordonnées 35° 08′ N 3° 38′ O / 35.14, -3.6335° 08′ Nord 3° 38′ Ouest / 35.14, -3.63  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir sur la carte Maroc administrative
City locator 14.svg
Temsamane

Temsamane est une commune rurale de la province de Driouch, dans la région de l'Oriental, au Maroc. Elle dispose d'un centre urbain, Kerouna qui est son chef-lieu ainsi que d'un grand souk probablement le plus vieux du Rif.

Temsamane désigne également du même nom la tribu à laquelle cette commune se rattache.


Géographie[modifier | modifier le code]

D'un point de vue géographique Temsamane se situe à une dizaine de kilomètres au sud de la plage méditerranéenne "Sidi Driss", elle fait face à la très célèbre commune de "Dhar Obarran" connue pour être le point de départ de la révolte des résistants rifains ayant conduit à l'élan d'une lutte acharnée de la guerre du Rif, surplombant également "Ighzar (oued) Amekrane" célèbre après la mise en garde de l'émir Abdelkrim El Khattabi contre son franchissement par les Espagnols.

"Kerouna" est connue pour abriter "LIDARA", en fait l'administration rurale où l'on retrouve les registres d'états civils et actes authentiques. Kerouna est également connue pour son grand marché du jeudi (LKHAMISS N'TEMSAMANE) le plus vieux marché du Rif, on trouve à quelques kilomètres de là, la commune de Boudinar qui est également connue pour son dispensaire de soins et son poste de Gendarmerie Nationale.

Population[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

Le système éducatif à Temsamane est très mal réparti, doté uniquement d'un collège et d'un lycée, tous deux situés dans le centre urbain de Kerouna. En raison de l'absence d'université, les étudiants sont poussés après leurs études secondaires à se diriger vers les universités de Nador ou d'Oujda.

Administration et politique[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]