Temple maçonnique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Représentation virtuelle d'un temple maçonnique au rite égyptien, on distingue au centre le pavé mosaïque

Un temple maçonnique est un lieu où se réunissent les francs-maçons pour célébrer leurs rituels dans le cadre de ce qu'ils nomment des tenues. Sa conception, son agencement et sa décoration obéissent à des règles symboliques précises, qui peuvent cependant différer assez notablement selon les époques, les pays, les rites et les degrés maçonniques. Il fait souvent assez largement référence au Temple de Salomon tel que le relate le premier livre des Rois de la Bible (chap.5-6-7)[1] ainsi que le deuxième livre des Chroniques (chap. 3 et 4).

Conception et agencement[modifier | modifier le code]

Temple de la loge des Cœurs-Unis, de la Grande Loge du Québec. Au premier plan, le pavé mosaïque et placé dessus, un pupitre servant à déposer un livre, souvent une bible.

L'agencement et la décoration du temple répondent à des objectifs symboliques.

Les parvis[modifier | modifier le code]

En franc-maçonnerie, le terme "parvis" se décline au pluriel, il s'agit des espaces immédiatement devant l'entrée du temple. Dans les textes, les parvis étaient au nombre de trois et successivement accessibles selon une certaine hiérarchie. Ils précédaient l'Oulam, première partie du temple de Salomon.

Le porche et la porte d'entrée[modifier | modifier le code]

La porte d'entrée du temple se situe sur le côté ouest (occident). De part et d'autre de la porte, de gauche à droite, se trouvent deux colonnes nommées Boaz et Jakin et communément désignées par leur initiales, B et J. Elles sont surmontées d'un chapiteau orné de grenades, en partie ouvertes[1] représentant la famille maçonnique et l'amitié[2]. La grenade fut utilisée comme décoration pour le temple de Salomon[3]. Selon les rites, les colonnes sont placées différemment : au rite écossais, Boaz est au septentrion et Jakin au midi ; c'est l'inverse aux rites français, rectifié et égyptien.

Le Temple[modifier | modifier le code]

Le temple est constitué d'une pièce rectangulaire d'un seul tenant et sans fenêtres. On trouve des temples où l'orient est semi-circulaire. Il se veut une représentation du monde et du Cosmos. Le temple est symboliquement orienté d'occident en orient (d'ouest en est) sur sa longueur, du septentrion (nord) au midi sur sa largeur et du nadir au zénith sur sa hauteur. Le plafond est idéalement bombé et décoré comme une voûte céleste[4]. (couleur sombre bleue ou noire, étoiles). Un fil à plomb est parfois suspendu au-dessus du centre du temple[4].

Dans la plupart des temples français contemporains, une corde à nœuds, la houppe dentelée, entoure le temple au-dessous du plafond, le long des murs de l'orient, du septentrion et du midi. Elle rappelle la chaîne d'union[5] et comporte généralement 12 nœuds, appelés lacs d’amours[6]. Sur le mur oriental, derrière le plateau du Vénérable, sont représentés un triangle isocèle nommé delta lumineux, un soleil et une lune, nommés luminaires.

Le sol est formé d'un pavé mosaïque, soit sur sa totalité, soit au minimum sur un rectangle central. Dans certains rites, on trouve au centre du temple trois piliers disposés en triangle rectangle et un "tableau de loge" figurant les principaux symboles maçonniques.

Le temple ne comporte aucune ouverture extérieure physique, mais parfois une fausse fenêtre grillagée signifie que les maçons présents n'ont pas coupé le contact avec le monde extérieur[2].

Deux bureaux, nommés plateaux, sont disposés contre les balustrades de l'Orient, au nord et au sud, se faisant face. Un autre bureau/plateau est disposé près de la colonne du nord, faisant face à l'orient. Aux rites français et égyptien, un quatrième plateau est disposé près de la colonne sud, faisant également face à l'orient. Au rite écossais, ce quatrième plateau est situé au milieu des sièges et banquettes du midi, faisant face au septentrion. Ces quatre plateaux sont occupés par des officiers de la loge.

Dans l'enceinte du temple en face de l'orient est placé un pupitre ou une petite table accueillant un livre. Ce livre peut être, suivant les rites, un ancien testament ouvert au Livre des Rois chez les anglo-saxons mais cela peut être un Coran ou tout autre livre sacré. Cela peut également être un nouveau testament ouvert sur l'Évangile selon Jean au REAA, les loges sont alors dites "loges de saint-Jean. Il est encore possible d'y trouver une constitution de l'obédience ouverte sur ses principes fondamentaux. Dans tous les cas une équerre et un compas sont disposés d'une manière propre au grade auquel se déroule la tenue, quel que soit le rite[7].

Orient[modifier | modifier le code]

Situé à l'Orient du Temple, le siège du Vénérable Maître, ici à The Cloisters (Letchworth)
On distingue une branche d'acacia sur le pupitre du vénérable maître d'une loge italienne. Au premier plan et de gauche à droite, une pierre brute et une pierre taillée

À l'orient, on trouve une estrade surélevée, à laquelle on accède par au moins trois marches. Des balustrades de part et d'autre de l'escalier séparent l'orient du reste du temple. On y trouve d'autres sièges et trois plateaux : le plus grand, au milieu et face à l'occident, est celui du Vénérable Maître, président de la loge. Au sud et au nord, contre la balustrade et se faisant face, se trouvent deux autres plateaux occupés par d'autres officiers, le secrétaire et l'orateur. La pierre brute, la pierre cubique et trois chandeliers se trouvent près du vénérable[1].

Occident[modifier | modifier le code]

À l'Occident, un siège est disposé entre les colonnes Jakin et Boaz, juste à côté de la porte, où s'assied le Couvreur, gardien du temple.

Septentrion et midi[modifier | modifier le code]

Au septentrion comme au midi, le long des murs, sont installés des sièges ou banquettes appelées "colonnes". C'est là que les maçons prennent place pendant les tenues. On peut trouver le long des sièges une gaine pour y glisser l'épée maçonnique. Au septentrion siègent les apprentis, au midi les compagnons[6], les maîtres s'asseyent où ils le veulent.

Annexe[modifier | modifier le code]

En annexe se situe le cabinet de réflexion servant pour les initiations, toujours séparé du temple.

Décoration non-permanente du temple[modifier | modifier le code]

La décoration du temple est également codifiée. Une partie est fixe, mais certains éléments changent en fonction de la tenue qui s'y déroule, de son rituel et de son degré maçonnique.

Au deuxième degré maçonnique, on trouve sur le mur occidental, du côté nord de la porte, une étoile lumineuse à cinq branches nommée étoile flamboyante. Il s'agit d'un pentagramme. À des degrés supérieurs, des tentures de couleur noire ou rouge, et beaucoup plus rarement d'autres couleurs, peuvent être placées sur les murs.

Lors du passage de grade de compagnon à celui de maître, au 3e degré maçonnique, le temple devient la chambre du milieu ou Hekhal, là où, selon le mythe d'Hiram Abiff, les maîtres recevaient leur salaire. Selon la tradition maçonnique, on accéderait à cette "chambre" par un escalier en forme de vis par 3 séries successives de respectivement 3, 5 et 7 marches. Dans la bible, le Hekhal occupe une situation intermédiaire entre le porche et le saint des saints[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Encyclopédie de la franc-maçonnerie, Le livre de poche, article "Temple", p.850
  2. a et b Jack Chaboud, La Franc-maçonnerie, histoire, mythes et réalité, Librio, 2004, p.56
  3. Bible, voir 1 Rois 7:18-42 ainsi que 2 Chroniques 3:16 à 4:13
  4. a et b Jack Chaboud, La Franc-maçonnerie, histoire, mythes et réalité, Librio, 2004, p.57
  5. Encyclopédie de la franc-maçonnerie, Le livre de poche, article "Chaîne d'union", p.134
  6. a et b http://www.franc-maconnerie.org/menu-gauche/symbolisme/glossaire-fm.htm
  7. Jack Chaboud, La Franc-maçonnerie, histoire, mythes et réalité, Librio, 2004, p.58
  8. Encyclopédie de la franc-maçonnerie, Le livre de poche, article "Chambre du milieu", p.134-135

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Loge italienne. À gauche du siège du vénérable, le plateau (bureau) du secrétaire, à droite, celui de l'orateur.