Temple du Lotus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Temple du Lotus
Image illustrative de l'article Temple du Lotus
Le Temple du Lotus à Delhi
Présentation
Culte Bahaïsme
Type Temple
Début de la construction 1980
Fin des travaux 1986
Architecte Fariborz Sahba
Géographie
Pays Drapeau de l'Inde Inde
Commune New Delhi
Coordonnées 28° 33′ 11″ N 77° 15′ 31″ E / 28.553088, 77.25873528° 33′ 11″ Nord 77° 15′ 31″ Est / 28.553088, 77.258735  

Géolocalisation sur la carte : Delhi

(Voir situation sur carte : Delhi)
Temple du Lotus

Géolocalisation sur la carte : Inde

(Voir situation sur carte : Inde)
Temple du Lotus

Le Temple du Lotus, sis à Bahapur, un faubourg sud de Delhi, en Inde, est une des 8 principales maisons d’adoration bahá’ies. Il est considéré comme le 'Temple-mère' d’Asie du Sud. C’est un monument qui se veut ouvert à toutes les croyances. Indépendamment de son caractère religieux, cette remarquable œuvre architecturale a reçu de nombreux prix.

Construction[modifier | modifier le code]

Sur un terrain acquis en 1953, l’architecte iranien Fariborz Sahba, construit pour l’Association bahá’ie indienne un temple en forme de fleur de lotus, un symbole de pureté indissociablement liée à l’esprit religieux en Inde. Le chantier est ouvert en 1980 et, le 24 décembre 1986, l’édifice est officiellement consacré au Dieu Un, à l’Unité de la Religion et de l’Humanité.

Description[modifier | modifier le code]

Deux fleurs de lotus, l’une fermée l’autre ouverte

Conçue comme fleur de lotus à peine entrouverte, l’œuvre comprend 27 pétales sur 9 côtés (chiffre symbolique important pour la foi bahá’ie), recouverts de marbre. L’intérieur est principalement un vaste auditoire permettant des assemblées de plus de 1 300 personnes. Seules les saintes écritures de la foi bahá’ie et des autres Révélations divines antérieures peuvent être publiquement lues ou récitées dans cette grande salle de prière. Aucun rituel religieux ne peut y être accompli. Tout y porte à la méditation silencieuse personnelle. Comme se dessinent certaines obédiences qui peuplent l’Inde telles Auroville, le temple se veut ouvert à toutes les religions.

Sous les pétales extérieurs se trouvent les pièces annexes : réception, bibliothèque, salles d’expositions ou de conférences. Autour du bâtiment, neuf pièces d’eau recréent le cadre habituel du lotus, une fleur d’étang. Des jardins à la Le Nôtre conduisent au Temple légèrement surélevé, donnant au bâtiment une perspective fort dégagée.

Visiteurs[modifier | modifier le code]

Depuis son ouverture en décembre 1986 le Temple du Lotus reçoit de très nombreux visiteurs, indiens et étrangers, touristes comme pèlerins, hommes et femmes de croyances et religions différentes. Il reçoit en moyenne quatre millions de visiteurs par an, surtout durant la saison des festivals hindous.

Article connexe : Translittération baha'ie.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :