Temple des millions d'années de Séthi Ier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Temple des millions d'années.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Temple funéraire de Séthi Ier (Abydos).
Temple des millions d'années de Séthi Ier
Temple de l’Égypte antique
Image illustrative de l'article Temple des millions d'années de Séthi Ier
Vue des bâtiments restaurés
Divinité Ramsès III
Époque Nouvel Empire
Constructeur Ramsès III
Ville Thèbes
Coordonnées 25° 43′ 58″ N 32° 37′ 41″ E / 25.73272, 32.62804325° 43′ 58″ Nord 32° 37′ 41″ Est / 25.73272, 32.628043  

Géolocalisation sur la carte : Égypte

(Voir situation sur carte : Égypte)
Temple des millions d'années de Séthi Ier

Le temple des millions d'années de Séthi Ier est le temple funéraire du pharaon Séthi Ier. Il est situé dans la nécropole thébaine en Haute-Égypte, sur la rive ouest du Nil face à la ville moderne de Louxor, à proximité du village d'Égypte antique de Cheikh Abd el-Gournah.

Construction[modifier | modifier le code]

Plan du temple

Le temple a dû être construit à la fin du règne de Séthi, et peut-être achevé après sa mort par son fils Ramsès II[1]. Une des chambres contient un sanctuaire dédié à son père Ramsès Ier, qui, régnant moins de deux ans n'a pas construit de temple funéraire pour lui-même.

État actuel[modifier | modifier le code]

Toute la cour et les pylônes qui lui sont associés ont été détruits et sont maintenant enfouis à l'est de Cheikh Abd el-Gournah.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dieter Arnold, Die Tempel Ägyptens: Götterwohnungen, Kultstätten, Baudenkmäler. Artemis & Winkler, Zürich, 1992, (ISBN 3-86047-215-1).
  • Dieter Arnold, Lexikon der ägyptischen Baukunst. Artemis & Winkler, Zürich, 1997, (ISBN 3-7608-1099-3).
  • Jürgen Osing, Der Tempel Sethos I. in Gurna. Die Reliefs und Inschriften Band I. von Zabern, Mainz, 1977.
  • Rainer Stadelmann, Der Tempel Sethos I. in Gurna. Erster Grabungsbericht. In: Mitteilungen des Deutschen Archäologischen Instituts, Abteilung Kairo. (MDAIK) Bd. 28, von Zabern, Mainz, 1972, (ISSN 0342-1279), p. 293–299.
  • Rainer Stadelmann, Der Tempel Sethos I. in Gurna. Zweiter Grabungsbericht. In: MDAIK 31. von Zabern, Mainz, 1975, p. 353–356.
  • Rainer Stadelmann, Der Tempel Sethos I. in Gurna. Dritter Grabungsbericht. In: MDAIK 33. von Zabern, Mainz, 1977, p. 125–131.
  • Rainer Stadelmann, Totentempel. In: Wolfgang Helck, Eberhard Otto: Lexikon der Ägyptologie. Harrassowitz, Wiesbaden, 1975–1992, Bd. VI, (ISBN 3-447-04468-3), p. 706–711.
  • Rainer Stadelmann, Karol Mysliwiec, Der Tempel Sethos’ I. in Qurna. Vierter Grabungsbericht. In: MDAIK 38. von Zabern, Mainz, 1982, p. 395–405.
  • Martina Ullmann, König für die Ewigkeit – Die Häuser der Millionen von Jahren. Eine Untersuchung zu Königskult und Tempeltypologie in Ägypten. (= Ägypten und Altes Testament. Bd. 51). Görg, München 2002; Harrassowitz, Wiesbaden, 2002, (ISBN 3-447-04521-3).
  • Dietrich Wildung, Ägypten. Von der prähistorischen Zeit bis zu den Römern. Taschen, Köln u.a. 2009, (ISBN 978-3-8365-1028-8).

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Arthur Weigall, A Guide to the Antiquities of Upper Egypt, London, Mentheun & Co,‎ 1910, 258 p. (ISBN 1-4253-3806-2)