Tempête tropicale Grace (2009)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cyclone tropical Grace.
Tempête tropicale Grace (2009)
{{#if:
Grace le 4 octobre à 14h22 TU
Grace le 4 octobre à 14h22 TU

Apparition 4 octobre 2009
Dissipation 6 octobre 2009

Catégorie maximale Tempête tropicale
Pression minimale 986 hPa
Vent maximal
(soutenu sur 1 min.)
100 km/h

Dommages confirmés Aucun
Morts confirmés Aucun
Blessés confirmés Aucun

Zones touchées Açores, Irlande et Royaume-Uni

Image illustrative de l'article Tempête tropicale Grace (2009)
Trajectoire non disponible.
Saison cyclonique 2009 dans l'océan Atlantique Nord

La tempête tropicale Grace le neuvième système tropical de la saison 2009 dans l'Atlantique Nord et le septième à revecoir un nom. Née d'une forte dépression dans des eaux plutôt froide de l'Atlantique Est le 4 octobre, autour 40°Nord, le National Hurricane Center de Miami la classe tempête tropicale en fin de journée entre l'archipel des Açores et le Portugal. Sa structure ressemblait fortement à un cyclone tropical de très petite taille, avec un œil très distinct similaire à l'ouragan Vince d'octobre 2005 dans le même secteur. En se déplaçant vers l'Irlande, la tempête est absorbé le 6 octobre au soir par une dépression des latitudes moyennes assez loin au large de la Bretagne[1].

Ayant passé la majorité de sa vie en mer, Grace n'a pas causé de dégâts. Il est seulement tombé jusqu'à 50 mm de pluie sur les Açores, l'Irlande et le Royaume-Uni.

Évolution météorologique[modifier | modifier le code]

Le 27 septembre, une large dépression des latitudes moyennes est née le long d’un front était à 760 km à l'est de Cape Race (Terre-Neuve). Le lendemain, le système devenait occlus et se dirigeait vers le sud-est à une vitesse de 22 à 26 km/h. Le 1er octobre la dépression occlue vira vers le nord-est et commença à décrire une boucle anti-horaire sur les Açores. Le 2 octobre, son centre forma une circulation plus compare de 56 km de rayon qui se détacha du reste de la dépression[2].

Durant une jour et demi, des orages épars se sont développés. Les images du satellite météorologique, vers 18h TU le 3 octobre, montraient que l’air chaud entourait le centre, une caractéristique tropicale, et que la zone frontale s’en détachait. Douze heures plus tard, ce cyclone extratropical était devenue tropical à environ 215 km de Lajes aux Açores, sans passer par un stage subtropical. En effet, le centre de circulation en surface était détaché de tout centre en altitude et son rayon était très petit, favorisant un développement rapide de la convection[2].

En passant au large des Açores, Grace développa un mur de convection autour de ce qui ressemblait à un œil tard le 4 octobre. Il accéléra vers l’est puis vers le nord et devint enchâssé dans un flux d’altitude du sud-ouest. Grace a atteint son maximum de force de vent à 55 nœuds (100 km/h) vers 00h TU le 5 octobre. Elle est ensuite entrée sur des eaux de surface de plus en plus froides et a été capturée par une zone frontale vers 06h TU le 6 octobre. Le système devint extratropical à environ 35 km ouest-sud-ouest de Cork, Irlande. La petite dépression a traversée la mer Celtique et s’est dissipée le 7 octobre vers 00h TU lorsqu’elle approchait des côtes du Pays de Galles[2].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le développement en système tropical n'a pas été anticipé par le National Hurricane Center. Bien que les bulletins du 1er et 2 octobre mentionnaient la dépression précursive, les météorologues estimaient que celle-ci ne se changerait pas en système tropical à cause des conditions généralement défavorables que l'on rencontre si au nord. Ce n'est que lorsque Grace a montré des signes évidents de cyclogénèse tropicale sur les images satellitaires que les premiers bulletins l'ont mentionné.

Selon les annales du NHC, il n’y a pas d’autres cas de cyclone extratropical devenant une tempête tropicale aussi au nord sur le nord-est de l’Atlantique. Cependant, avant l’utilisation routière de la technique de Dvorak en 1972 et la diffusométrie par satellite, il était difficile de détecter l’intensité des cyclones tropicaux dans certaines parties du bassin atlantique où un tel développement aurait pu se produire[2].

La trajectoire du centre de Grace est presque exclusivement en mer. Son vent maximal et sa pression centrale ont donc été estimés par ces deux méthodes. Un cargo libérien passant à 176 km au sud du centre de Grace vers 06h TU le 5 octobre, le Cap Castillo (A8PI5), a signalé des vents de 72 km/h du sud-ouest et un pression de 997,8 hPa[2]. Les plus forts vents signalés sur terre ont été de 50 km/h avec rafales à 70 km/h sur l’île Santa Maria aux Açores[2].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Bureau DOMTOM, « Saison cyclonique 2009 sur l'Atlantique et en Caraïbe », Météo-France,‎ 2009 (consulté le 2009-12-07)
  2. a, b, c, d, e et f (en) Robbie Berg, « Tropical Cyclone Report on Tropical Storm Grace », National Hurricane Center,‎ 28 novembre 2009 (consulté le 2009-12-07)
Saison cyclonique 2009 de l’océan Atlantique
1   A   B   C   D   E   F   8   G   H   I  
Échelle de Saffir-Simpson
D T 1 2 3 4 5