Tempête Xaver

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tempête Xaver
La dépression passant en mer du Nord le 5 décembre à 12 UTC
La dépression passant en mer du Nord le 5 décembre à 12 UTC
Localisation
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau du Danemark Danemark
Drapeau de la Suède Suède
Drapeau de la Norvège Norvège
Drapeau de la Pologne Pologne
Drapeau de l'île de Man Île de Man
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la France France
Régions affectées Europe du Nord
Caractéristiques
Type Tempête synoptique hivernale
Vent maximal 229 km/h
Date de formation 4 décembre 2013
Date de dissipation 7 décembre 2013
Conséquences
Nombre de morts 10

La tempête Xaver (DMI : Bodil, SMHI : Sven)[1],[2] est une tempête hivernale ayant frappé le nord de l'Europe. Des vents violents et de fortes précipitations ont touché le continent et des alertes météorologiques ont été diffusées.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le nom le plus couramment utilisé pour désigner cette tempête dans les médias francophones est Xaver donné par l'université libre de Berlin, un nom qui avait auparavant été attribué à la tempête Berit de 2011. Bodil est le nom donné par l'Institut danois de météorologie[3].

La tempête est également connue sous plusieurs autres noms. En Pologne, elle est nommée Ksawery, nom équivalent à celui de Xaver dans le pays[4], l'institut suédois de météorologie lui attribue le nom de Sven, car elle y est passée pendant journée calendaire de ce nom le 5 décembre[3]. Aux Pays-Bas, la tempête est nommée « Sinterklaasstorm » (littéralement « tempête de la Saint-Nicolas »), d'après la célébration de Saint Nicolas le même jour dans le pays[5] Les utilisateurs britanniques sur Twitter nomment la tempête par les hashtags #scotstorm, #Xaver et #UKstorm. Le European Windstorm Centre, une station locale lui attribue le nom de Cameron[6].

Évolution météorologique[modifier | modifier le code]

Animation montrant le déplacement de Xaver à travers le nord de l'Atlantique et l'Europe.

Un système dépressionnaire se forme le 4 décembre aux larges de la côte ouest islandaise et se développe durant la nuit. Le UK Met Office émet une alerte cyclonique en Écosse et dans la zone nord de l'Angleterre, où les vents ont atteint un pic de 145 km/h[7]. Aux Pays-Bas, les provinces de Frise, Groningue et de la Hollande-Septentrionale ont été placées en alerte rouge. Des vents de force 9 à 11 ont été prévus. Les régions d'IJsselmeer et de la Mer des Wadden sont également en alerte rouge[8]. Des vents de force 12 sont attendus au Danemark[9].

En Suède, l'institut locale de météorologie émet une alerte de niveau 2 pour le centre du pays à cause de fortes tombées de neige, notamment[10].

Préparation[modifier | modifier le code]

Des alertes rouges sont émises dans le nord-ouest de l'Allemagne à cause de vents violents à 137 km/h[11]. Les météorologues allemands prévoient des dégâts similaires aux inondations de 1962 qui avaient causées 340 morts à Hambourg[12]. La plateforme pétrolière Buchan Alpha, située au nord d'Aberdeen, est évacuée avant la venue de ce cyclone extratropical[13]. La compagnie ferroviaire East Coast annonce l'immobilisation de ses trains[14]. Scotrail (en) ne prévoit aucun train entre h le 5 décembre et la fermeture d'une vingtaine de routes[15].

Les autorités des Pays-bas avaient pris d'importantes mesures de précaution pour l'arrivée de la tempête qui menaçait d'être d'un force proche de celle de 1953 qui conjuguait une marée haute et des vents violents[16]. En Belgique, diverses municipalités de la bande côtière ont également été mises en alerte et quelques milliers de personnes ont été évacuées préventivement[16].

Impact[modifier | modifier le code]

Pays Morts
Danemark[17] 2
Grande-Bretagne[17] 1
Pologne[18] 3
Suède[19] 4 (dont 2 disparus)

La tempête Xaver a fait dix morts, causé de nombreux bris, coupé le courant à des centaines de milliers de foyers et perturbé les acitvités en Europe du Nord[20].

Allemagne[modifier | modifier le code]

Inondations à Hambourg, en Allemagne.

À Hambourg, directement sur la trajectoire de Xavier durant la nuit du 5 au 6 décembre, le marché aux poissons et une bonne partie des quartiers du port furent inondés. La surcote à marée haute qui fut de 6,09 mètres peu après à h UTC, est cependant restée en dessous du niveau de la tempête exceptionnelle de 1976 (6,45 m) et les digues construites pour faire face à des eaux montant de 7,50 à 9 mètres ont tenu[20]. Les pompiers de la ville ont indiqué avoir moins eu d’intervention à faire que lors de la tempête Christian de la fin octobre 2013[20]. Les cours furent annulés le 5 décembre dans une bonne partie du nord de l’Allemagne et dans d’autres régions, comme Berlin, les absences scolaires ne furent pas sanctionnées. Les transports maritimes, aériens et ferroviaire furent durement touchés[20]. La Deutsche Bahn a interrompu toutes ses liaisons ferroviaires passant par l’État régional du Schleswig-Holstein, frontalier du Danemark et des arbres tombés sur la voie ont interrompu brièvement la circulation des trains sur le tronçon Hanovre-Hambourg. 531 vols furent annulés au-dessus de l’Allemagne.

Du côté positif, les éoliennes allemandes ont produit 27 gigawatts entre 16 h et 17 h le 6 septembre, contre seulement 0,5 GW en début de semaine et 8 GW au début de la journée. Ces quantités sont l'équivalent de ce que peut produire 15 centrales nucléaires sur la même espace de temps. Durant la soirée, avec les vents soufflant à 130 km/h par moments, 40 % de la production électrique du pays a été générée par le parc éolien[21].

Belgique[modifier | modifier le code]

En Belgique, les digues et les sacs de sable ont résisté à la crue 6,33 mètres, la plus importante depuis des décennies[20]. Une partie de la plage a été emportée par les vents forts mais selon les experts, tout va se rétablir petit à petit. Le vent et les marées vont ramener la dune selon Philip Konings, géographe[16]. Les rafales importantes des jours précédents ont également engendré d’autres dégâts limités. En certains endroits la route de la côte a même dû être fermée[16].

Pays-Bas[modifier | modifier le code]

Aux Pays-Bas, des inondations ont touché Rotterdam et Dordrecht et un navire a perdu cinq conteneurs dans un bras de mer[20],[16]. La compagnie aérienne KLM a annulé une vingtaine de vols pour la journée du 6 décembre[20]. La hauteur des eaux a atteint 3,99 mètres en Zélande, le plus haut niveau depuis 1953[16]. Les nombreux aménagements permettant de faire face à une éventuelle catastrophe ont permis de limiter les dégâts[16].

France[modifier | modifier le code]

Les vents de Xaver se sont avérés moins forts que prévus sur le littoral nord de la France près de Dunkerque. La surcote maximale, observée à marée basse à Dunkerque a été de l’ordre de 2,40 mètres mais d'autres écarts importants entre les hauteurs d'eau observées et hauteurs d'eau prédites ont été mesurés à Calais et Boulogne-sur-Mer[22]. Certaines interrogations ont été émises sur l'effet de submersion qu'auraient pu causer des inondations affectant la centrale nucléaire de la région si la tempête avait été plus violente[23]. Les évacuations de eaux de pluie à la mer n’ont pu être effectuées normalement par l’ouvrage Tixier, un niveau inhabituel d’eau a été constaté par exemple dans la Colme à Hoymille[23]. Certaines interrogations ont été émises sur l'effet de submersion qu'auraient pu causer des inondations affectant la centrale nucléaire de la région si la tempête avait été plus violente[23].

Grande-Bretagne[modifier | modifier le code]

Des pointes de vent à 225 km/h ont été observées[24]. Le barrage sur la Tamise près de Londres devait être fermé deux fois en deux jours pour protéger la capitale. Quelques 10 000 foyers ont été évacués sur la côte est: 9 000 dans le Norfolk et 1 000 dans l'Essex[25].

Un chauffeur de poids lourds fut tué dans un accident de la route en Écosse et un homme en chaise roulante fut écrasé par la chute d’un arbre en Angleterre[20].

Pologne[modifier | modifier le code]

Dans le nord de la Pologne, les vents ont atteint 120 km/h[26]. Xaver a tué trois personnes et une quatrième fut blessée quand un arbre abattu par des rafales de vent est tombé sur leur voiture à Poraj[20]. Deux autres sont mortes ailleurs dans le nord du pays[18]. Près 400 000 habitations furent privées d’électricité[20]. Les quantités de neige furent importantes, perturbant le trafic routier. Les pompiers qui ont procédé à plus d'un millier d'interventions à travers le pays : par exemple à Skotnik, dans le nord-ouest du pays une ligne électrique est tombée sur une étable tuant 26 vaches[26].

Pays Scandinaves[modifier | modifier le code]

Environ 50 000 foyers ont été privés de courant en Suède[20]. Une personne est morte suite à la chute d'un arbre dans le sud du pays et une femme âgée a été retrouvée morte dans la neige, près de son appartement, dans le nord[20]. Deux marins philippins furent éjectés par les vents hors d’un bateau immatriculé aux Pays-Bas passant dans le sud de la Suède. Portés disparus, les recherches pour tenter de les retrouver vivants furent infructueuses[20]. Tout le trafic des trains fut interrompu dans le sud de la Suède jusqu’à samedi le 7 décembre et plusieurs lignes de traversiers (ferry) furent suspendues[20].

Au Danemark, une septuagénaire a péri après que sa camionnette fut renversée par une bourrasque de vent[20],[24].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.smhi.se/en/Weather
  2. http://img22.imageshack.us/img22/6927/jlpt.png
  3. a et b (da) Brandt, Anders, « Bodil, Sven, Xaver, Bud - kær storm har mange navne », sur TV2,‎ 4 décembre 2013 (consulté le 4 décembre 2013).
  4. (pl) Gazeta.pl
  5. (nl) « Hulpdiensten op scherp voor storm », sur De Telegraaf,‎ 4 décembre 2013 (consulté le 5 décembre 2013).
  6. https://sites.google.com/site/europeanwindstormcenter/
  7. (en) « High wind warning for Scotland upgraded by Met Office », BBC,‎ 2013 (consulté le 4 décembre 2013).
  8. (nl) « Code rood voor storm », De Telegraaf (consulté le 5 décembre 2013).
  9. (da) « Varsler: DMI », DMI,‎ 2013 (consulté le 4 décembre 2013).
  10. (en) « SMHI varningar », SMHI,‎ 2013 (consulté le 4 décembre 2013).
  11. (de) « Deutscher Wetterdienst - warnings », Deutscher Wetterdienst,‎ 2013 (consulté le 4 décembre 2013).
  12. (de) « Gale-Force Winds: Germans Brace for Major Winter Storm », sur Der Spiegel,‎ 4 décembre 2013 (consulté le 5 décembre 2013).
  13. (en) « Workers off Talisman Sinopec oil platform Buchan Alpha over bad weather forecast », BBC,‎ 2013 (consulté le 4 décembre 2013).
  14. (en) Clapham, Lucy, « Risk of flooding along Norfolk coast and severe weather warnings issued across the east as winds of up to 80mph set to batter region », Eastern Daily Press,‎ 4 décembre 2013 (lire en ligne).
  15. (en) « Wind and coastal flood warning for Scotland and England », BBC News,‎ 4 décembre 2013 (lire en ligne).
  16. a, b, c, d, e, f et g « La tempête Xaver a défiguré la Côte belge: des falaises de plus d'un mètre à Middelkerke », sur RTL info,‎ 7 décembre 1023 (consulté le 14 décembre 2013)
  17. a et b (en) « Deadly storm and tidal surge batter northern Europe », sur BBC News,‎ 6 décembre 2013 (consulté le 8 décembre 2013).
  18. a et b (en) « Storm Xaver blizzards claim more live in Poland », sur Euronews,‎ 8 décembre 2013 (consulté le 8 décembre 2013).
  19. (en) « Europe winter storm claims 10 lives », sur Yahoo! News,‎ 7 décembre 2013 consulté le= 8 décembre 2013.
  20. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n et o Agence France-Presse, « La tempête Xaver fait dix morts en Europe du nord et de l’est », Libération,‎ 6 décembre 2013 (lire en ligne).
  21. Magazine Challenges, « Tempête Xaver : les éoliennes ont produit 40% de l'électricité allemande », sur Sudouest.fr,‎ 7 décembre 1023 (consulté le 14 décembre 2013)
  22. Service hydrographique et océanographique de la marine, « Tempête Xaver et incidence sur le niveau de la mer à Dunkerque Calais et Boulogne-sur-Mer », sur refmar.shom.fr,‎ 10 décembre 1023 (consulté le 10 janvier 2014)
  23. a, b et c « Dunkerque: réactions et inquiétudes après la tempête Xaver », sur La Voix du Nord,‎ 9 décembre 1023 (consulté le 14 décembre 2013)
  24. a et b Reuters, « La tempête Xaver fait 6 morts et désorganise le nord de l’Europe », sur Francetv,‎ 6 décembre 1023 (consulté le 14 décembre 2013)
  25. « Tempête Xaver: des milliers de personnes évacuées en Grande-Bretagne, des inondations en Allemagne », sur RTL,‎ 6 décembre 1023 (consulté le 14 décembre 2013)
  26. a et b « La tempête Xaver fait trois victimes mortelles en Pologne », sur RTL,‎ 6 décembre 1023 (consulté le 14 décembre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :