Temistocle Solera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Temistocle Solera (Ferrare, 25 décembre 1815 - Milan, 21 avril 1878) est un poète et librettiste italien. Il s'est également consacré à la composition musicale et semble avoir eu une expérience de chef d'orchestre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Solera débute très jeune comme poète et auteur de romans après avoir suivi des études littéraires et musicales. Il est politiquement engagé dans la mouvance « néoguelfiste » (mouvement culturel et politique proche de l'église dont le nom est issu du parti guelfe).

Entre 1840 et 1845 il écrit quatre opéras sur ses propres livrets, sans recueillir le succès espéré.

Il conquiert sa notoriété grâce à sa profitable collaboration avec Giuseppe Verdi pour lequel il écrit les livrets d'Oberto, Conte di San Bonifacio (1839), Nabucco (1842), Giovanna d'Arco (1845) et Attila (1840).

Après 1845 il s'installe en Espagne, travaillant pour le monde théâtral de différentes villes, composant un opéra La hermana de Pelayo et un poème historique intitulé La toma de Loiò. Il écrit encore un livret pour Emilio Arrieta, directeur du conservatoire madrilène.

Dans les dernières années de sa vie il retourne en Italie, s'affairant dans les coulisses de la politique, servant même de courrier entre Napoléon III et Cavour.

Il meurt le jour de Pâques 1878 dans la solitude. Ses funérailles sont célébrées le jour suivant au Cimetière Monumental de Milan.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Livrets[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]