Ted Sator

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ted Sator (né le 18 novembre 1949 à New Hartford dans l'État de New York) est un joueur professionnel de hockey sur glace devenu entraîneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Sa carrière de joueur est éphémère puisqu'après avoir joué au collège pour les Falcons de Bowling Green dans la National Collegiate Athletic Association, il ne dispute que trois matches professionnels avec les Ducks de Long Island dans l'Eastern Hockey League en raison d'une blessure au genou[1].

Entraîneur[modifier | modifier le code]

En 1982, il débute sa carrière d'entraîneur avec le Rögle BK en Suède et devient scout[Note 1] pour les Flyers de Philadelphie de la Ligue nationale de hockey. La saison suivante, il devient entraîneur-adjoint des Flyers, d'abord de Bob McCammon puis de Mike Keenan en 1984-1985[2]. Au cours de la Coupe Canada 1984, il est entraîneur-adjoint de Bob Johnson pour la sélection américaine[3].

En 1985, Sator est nommé entraîneur-chef des Rangers de New York[4] et, dès sa première saison à la tête de l'équipe, il la mène en finale de conférence où elle est éliminée par les Canadiens de Montréal[5], futurs vainqueurs de la Coupe Stanley. La saison suivante, Phil Esposito succède à Craig Patrick comme directeur général des Rangers et limoge Sator et son équipe[6] avant de le remplacer le 21 novembre 1986 par Tom Webster après seulement 19 matchs[1]. Un mois plus tard, il est nommé entraîneur des Sabres de Buffalo[7]. Il amène l'équipe à deux troisièmes places consécutives mais après deux échecs au premier tour des séries, il est limogé par le directeur-général, Gerry Meehan[8]. Au cours de l'année 1987, il retrouve Bob Johnson qu'il assiste à nouveau lors de la Coupe Canada[9].

Un mois plus tard, il est nommé adjoint de Mike Milbury pour les Bruins de Boston[10], poste qu'il conserve pendant deux saisons avant de devenir entraîneur des Devils Milan avec lesquels il remporte le Championnat d'Italie[2] à deux reprises[11],[12]. Il revient aux États-Unis et dans la LNH la saison suivante pour être entraîneur adjoint des Blues de Saint-Louis. En 1995, il change à nouveau de club et devient entraîneur adjoint des Whalers de Hartford. Un an plus tard, il partage son temps entre les Canucks de Vancouver et leur club école de la Ligue américaine de hockey, le Crunch de Syracuse. En 1997, Sator rejoint le Brass de la Nouvelle-Orléans qui évolue dans l'ECHL. Il qualifie l'équipe durant cinq saisons consécutives pour les séries éliminatoires.

En 2003, il traverse à nouveau l'océan et rejoint la Finlande où il devient l'entraîneur-chef des Espoo Blues de la SM-liiga. En 2008, il rejoint l'Autriche où il reste quatre ans, entraînant le Alba Volán Székesfehérvár puis le KHL Medveščak, à chaque fois pour deux saisons. Il est également, pendant son mandat avec le KHL Medveščak, entraîneur de l'équipe de Hongrie qui dispute le Championnat du monde D1[13],[Note 2]. Depuis la saison 2011-2012, il est entraîneur adjoint pour l'équipe de l'Université de Lindenwood dans l'American Collegiate Hockey Association[14].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Joueur[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[15]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1969-70 Falcons de Bowling Green NCAA 5 0 0 0 2 - - - - -
1971-72 Falcons de Bowling Green NCAA 27 5 6 11 45 - - - - -
1972-73 Ducks de Long Island EHL 3 0 1 1 0 - - - - -

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Statistiques en club[11],[12],[15],[16]
Saison/année Équipe Ligue PJ  V   D   N   Pr % V Séries éliminatoires
 1982-1983 Rögle BK  Division 1 (Suède)
 1985-1986 Rangers de New York LNH 80 36 38 6 0 48,8 % Défaite au 3e tour
 1986-1987 Rangers de New York LNH 19 5 10 4 0 36,8 %
 1986-1987 Sabres de Buffalo LNH 47 21 22 4 0 48,9 % Non qualifié
 1987-1988 Sabres de Buffalo LNH 80 37 32 11 0 53,1 % Défaite au 1er tour
 1988-1989 Sabres de Buffalo LNH 80 38 35 7 0 51,9 % Défaite au 1er tour
 1991-1992 Devils Milan Italie 18 16 0 2 -
 1992-1993 Devils Milan Italie 16 14 0 2 -
 1997-1998  Brass de La Nouvelle-Orléans  ECHL 70 36 24 0 10 58,6 % Défaite au 1er tour
 1998-1999  Brass de La Nouvelle-Orléans  ECHL 70 30 27 0 13 52,1 % Défaite au 3e tour
 1999-2000  Brass de La Nouvelle-Orléans  ECHL 70 36 27 0 7 56,4 % Défaite au 1er tour
 2000-2001  Brass de La Nouvelle-Orléans  ECHL 72 35 25 0 12 56,9 % Défaite au 2e tour
 2001-2002 Brass de La Nouvelle-Orléans  ECHL 72 36 32 0 4 52,8 % Défaite au 1er tour
 2003-2004  Espoo Blues SM-liiga
 2007-2008 Alba Volán Székesfehérvár ÖEL
 2008-2009 Alba Volán Székesfehérvár ÖEL 54 17 28 0 9 39,8 %
 2009-2010 KHL Medveščak ÖEL
 2010-2011 KHL Medveščak ÖEL
Statistiques en équipe nationale[15]
Année Équipe Ligue PJ  V   D  Résultat
 2007 Équipe de Slovénie Championnat du monde D1
 2010 Équipe de Hongrie Championnat du monde D1
 2011 Équipe de Hongrie Championnat du monde D1

Notes et références[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. Un scout, ou « dépisteur », est le membre d'une équipe de hockey sur glace chargé de trouver de jeunes talents.
  2. Le championnat du monde D1 est le deuxième niveau international.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « New York State High School Hockey - Hall of Fame Class of 1999 - Ted Sator - New Hartford », sur www.nyshshca.org (consulté le 26 janvier 2013)
  2. a et b (en) « Ted Sator », sur Eliteprospects.com (consulté le 26 janvier 2013)
  3. (en) « Canada Cup 1984 USA Team Roster », sur www.hhof.com (consulté en 20 février 2013)
  4. (en) « Sator named Ranger's Coach », Ottawa Citizen,‎ 20 juin 1985, C5 (lire en ligne)
  5. (en) Red Fisher, « Habs handle Rangers, reach finals », The Montreal Gazette,‎ 10 mai 1986, G-3 (lire en ligne)
  6. (en) Frank Brown, « Sator out, Phil Esposito in for Rangers », sur chicagotribune.com,‎ 22 novembre 1986 (consulté le 27 janvier 2013)
  7. (en) « Sator named Sabre coach », Reading Eagle,‎ 22 décembre 1986, p. 12 (lire en ligne)
  8. (en) « Sabre fire Sator », The hour,‎ 16 juin 1989, p. 34 (lire en ligne)
  9. (en) « Canada Cup 1987 USA Team Roster », sur www.hhof.com (consulté en 20 février 2013)
  10. (en) « Bruins Name Sator As An Assistant Coach », sur articles.philly.com,‎ 13 juillet 1989 (consulté en 6 février 2013)
  11. a et b « Championnat d'Italie 1991/92 », sur www.passionhockey.com (consulté en 6 février 2013)
  12. a et b « Championnat d'Italie 1992/93 », sur www.passionhockey.com (consulté en 6 février 2013)
  13. (en) Bill Meltzer, « Sator takes on new challenge », sur www.iihf.com,‎ 31 octobre 2010 (consulté en 20 février 2013)
  14. (en) « Ted Sator Hired as Assistant Coach for Men's Ice Hockey », sur www.lindenwoodlions.com,‎ 18 janvier 2012 (consulté en 20 février 2013)
  15. a, b et c (en) « Ted Sator hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database (consulté le 26 janvier 2013).
  16. (en) « Ted Sator NHL & WHA Hockey Coaching Record », sur www.hockey-reference.com (consulté en 2 février 2013)