Ted McCord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ted McCord

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

De g. à d. Ted McCord, Ida Lupino et Dane Clark,
sur le tournage de Le Repaire du forçat
(1947, photo promotionnelle)

Nom de naissance Thamer McCord
Naissance 2 août 1900
Sullivan
Indiana, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 19 janvier 1976 (à 75 ans)
Glendale
Californie, États-Unis
Profession Directeur de la photographie
Films notables Le Trésor de la Sierra Madre (1948)
La Femme aux chimères (1950)
À l'est d'Éden (1955)
La Colline des potences (1959)
La Mélodie du bonheur (1965)

Ted McCord (souvent crédité Ted D. McCord), né Thamer McCord le 2 août 1900 à Sullivan (Indiana), mort d'un cancer le 19 janvier 1976 à Glendale (Californie), est un directeur de la photographie américain, membre de l'ASC.

Biographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma, Ted McCord débute comme chef opérateur sur Sacred and Profane Love (avec Conrad Nagel) de William Desmond Taylor, sorti en 1921. Au total, il dirige les prises de vues de cent-cinquante films américains (dont une quinzaine muets), le dernier sorti en 1966. L'avant-dernier, l'un de ses plus connus, est le film musical La Mélodie du bonheur (1965, avec Julie Andrews et Christopher Plummer) de Robert Wise, qu'il retrouve après Deux sur la balançoire (1962, avec Robert Mitchum et Shirley MacLaine). Ces deux réalisations de Robert Wise lui valent chacune une nomination à l'Oscar de la meilleure photographie. Précédemment, il avait obtenu une autre nomination à cet Oscar, pour Johnny Belinda (1948, avec Jane Wyman et Lew Ayres) de Jean Negulesco — en tout, il travaille aux côtés de ce dernier sur treize films, à partir de 1940, dont dix courts métrages —.

Au cours de sa carrière, Ted McCord contribue à de nombreuses reprises au genre du western (dès la période du muet). Mentionnons Le Trésor de la Sierra Madre de John Huston (1948, avec Humphrey Bogart, Tim Holt et Walter Huston), et La Colline des potences de Delmer Daves (1959, avec Gary Cooper et Maria Schell). Citons aussi Tombstone Canyon (en) d'Alan James (1932), avec Ken Maynard, et L'Homme de Monterey de Mack V. Wright (1933), avec John Wayne, deux acteurs qu'il photographie dans d'autres westerns, le premier de 1928 à 1934, le second en 1932-1933.

Il collabore également avec les réalisateurs Michael Curtiz (dix films, dont La Femme aux chimères en 1950, avec Kirk Douglas et Lauren Bacall), Vincent Sherman (deux films, dont La Flamme du passé en 1951, avec Joan Crawford et Robert Young), Stuart Heisler (deux films, dont La Peur au ventre en 1955, avec Jack Palance et Shelley Winters), ou encore Elia Kazan (À l'est d'Éden en 1955, avec James Dean et Julie Harris), entre autres.

Signalons encore la participation de Ted McCord à Smog, film italien de Franco Rossi, tourné à Los Angeles et sorti en 1962, avec Enrico Maria Salerno, Annie Girardot et Renato Salvatori.

À la télévision enfin, il est directeur de la photographie sur cinq séries, entre 1956 et 1962.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Comme directeur de la photographie, sauf mention contraire

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Doris Kenyon et Milton Sills, dans La Vallée des géants (1927)

(films américains, sauf mention contraire)

Nat Pendleton (à g.) et Ken Maynard, dans Hell Fire Austin (1932)
Lew Ayres et Jane Wyman, dans Johnny Belinda (1948)
Richard Davalos et James Dean, dans À l'est d'Éden (1955)

À la télévision (séries)[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Trois nominations à l'Oscar de la meilleure photographie :

Lien externe[modifier | modifier le code]