TechnoMarine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Technomarine

Création 1997
Fondateurs Franck Dubarry
Siège social Drapeau de Suisse Genève (Suisse)
Direction Jacques-Philippe Auriol
Produits Montres
Site web www.technomarine.com
Chiffre d’affaires 70 millions d'Euros (2006)[1]

TechnoMarine est une marque horlogère créée en 1997 par le publicitaire français Franck Dubarry[2] à Saint-Tropez[réf. nécessaire], et dont le siège est désormais à Genève.

Les montres TechnoMarine sont toutes étanches 20 ATM (200 m) et disposent, pour la plupart, de bracelets en silicone ou gel interchangeables sans outils[3].

TechnoMarine a vendu plus de 2 millions de montres depuis 1997 et près de 140 000 montres sur l’année 2011[4]. La fabrication est sous-traitée en Asie ou en Suisse.

Présentation[modifier | modifier le code]

TechnoMarine lance en 1997 de la « Raft », première montre quartz dotée d’un bracelet en silicone transparent[5] : le modèle se vend à plus de 50 000 exemplaires en un an[6].

TechnoMarine ajoute deux ans plus tard, en 1999, des diamants sur la lunette tournante de la Raft. Le modèle TechnoDiamond voit alors le jour. C’est le premier chronographe à associer le plastique et les diamants. Plus de 150 000 TechnoDiamond se sont écoulées en moins de dix ans[7].

Les montres ont toujours pour inspiration les mondes marins et urbains[8],[9].

En 2004, la marque lance les premières montres en céramique de couleur[10].

En 2010 naît la collection « Cruise », une déclinaison de la « Raft » de 1997. Elle est déclinée en plusieurs lignes : Cruise Original, Cruise Lipstick ou encore Cruise Dream.

Publicités[modifier | modifier le code]

Le 11 novembre 2011, TechnoMarine reçoit le prix de la « Meilleure Campagne Horlogère » décerné par Montres Passion, à Genève, pour ses visuels publicitaires[11]. Les ambassadeurs de l’époque, Tuki Brando[12] ou encore Ivana Vancova, deviennent des pirates le temps d'une séance photo où les montres servent de caches-œil. Ce prix récompense la créativité et la fraîcheur de la campagne, mais également l’originalité du concept et sa qualité d’exécution[11].

En 2012, l’actrice Monica Cruz et le mannequin Andres Velencoso deviennent à leur tour égéries publicitaires de la marque.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Florentin Collomp, « La marque de montres Technomarine rachetée par deux Français », sur lefigaro.fr, Le Figaro,‎ 14 octobre 2007 (consulté le 15 octobre 2012)
  2. Frédéric Martin-Bernard, « Le temps des nouveaux horlogers », Styles, sur lexpress.fr, L'Express,‎ 31 janvier 2007 (consulté le 15 octobre 2012)
  3. Aude Rambaud, « La folie TechnoMarine », sur lepoint.fr, Le Point,‎ 19 janvier 2007 (consulté le 15 octobre 2012)
  4. http://www.horlogerie-genevoise.com/2011/05/nouvelle-publicite-technomarine-2011.html
  5. http://www.arcinfo.ch/pdf/impartial/IMP_2003/01-2003/20012003.pdf
  6. Quand la joaillerie s'imprègne de l'univers masculin 21 juin 2007
  7. Diamond Cruise Chrono 12 juin 2008
  8. Technomarine - La mode : plongeur professionnel 2000, Éditions Jalou
  9. « Montres : Hommage mérité », Tendances, sur lepoint.fr, Le Point,‎ 29 mars 2007 (consulté le 15 octobre 2012)
  10. L’art de pouvoir changer de couleurs quand l’envie nous en prend! 10 mai 2012
  11. a et b TECHNOMARINE - Campagne publicitaire 2011 primée 21 novembre 2011
  12. Tuki Brando égérie de Technomarine 12 avril 2011

Lien externe[modifier | modifier le code]