Tech Music Schools

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


La Tech Music School est une école de musique contemporaine. Les instruments proposés sont Batterie, Guitare, Bass et Chant.

Réputée comme étant l'une des meilleures écoles du genre en Europe, la Tech Music School est aussi connue pour la réussite de certains de ses élèves, incluant Phil Selway et Ed O'Brien de Radiohead. Gordon Moakes, de Bloc Party a déclaré que le groupe avait pour habitude de répéter à l'école lorsque Olly Betts, étudiant de la Drumtech, était leur batteur[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondées en 1983 par le professeur de batterie Francis Seriau, et décrites comme les premières écoles de musique contemporaine[2], les Tech Music Schools se sont développées en universités de musique contemporaine complètes qui forment les musiciens pour en faire des interprètes professionnels, et sont accréditées par la Thames Valley University[3].

Les Tech Music Schools ont une réputation internationale et ont un grand nombre d'étudiants venant d'Europe, Asie, Afrique et États-Unis d'Amérique. Drumtech a été mise en lumière en 2007 sur la BBC dans la série Play It Again, épisode 3, dans lequel la célébrité Aled Jones apprend à jouer de la batterie avec l'aide d'un des professeurs de la Drumtech, Eric Stams[4]. Un sondage ayant pour but de désigner le meilleur Riff de guitare de tous les temps, effectué parmi les étudiants de Tech Music Schools, a reçu une grande attention de la part des médias en 2008 et 2009[5]. Ce sondage a été choisi comme sujet principal des BBC Breakfast news du 2 avril 2008[6] et a été couvert par le Daily Mail[7], The Telegraph[8] et The Metro[9]. Les résultats du sondage ont fait l'objet de nombreux débats et commentaires en ligne.

Depuis Octobre 2013, la Tech Music School a investi dans un nouveau bâtiment à Effie Road dans le quartier de Fulham. Les infrastructures y sont plus modernes que dans l'ancien bâtiment (situé à Acton) et l'école peut maintenant accueillir près de 1000 élèves.

Différents Cursus[modifier | modifier le code]

La Tech Music School propose différents cursus (du BTEC au BA) dans différentes disciplines :

-La Popular Music Performance, qui consiste à maitriser différents styles, savoir jouer en groupe et progresser individuellement. On peut y rentrer pour le chant (Vocals) la guitare (Guitar), la basse (Bass) et la batterie (Drums). On peut y réaliser un BTEC (durée : 1 an) ou un BA (durée : 3 ans, équivalent en France d'une licence).

-Le Creative Musicianship, qui consiste à apprendre aux élèves à développer leur créativité individuelle. Ce cursus diffère du premier car il ne travaille pas sur la maitrise des styles mais plutôt sur l'expansion de son propre style. De plus, il n'existe pas de BTEC dans ce domaine, seul la licence est proposée. Il est recommandé de suivre ce cursus plutôt que le premier si l'on veut devenir musicien-compositeur à part entière et non musicien de session. (durée : 3 ans)

-Le Songwriting, au cours duquel un élève apprend à composer des chansons, de la section rythmique à l'écriture des paroles. (durée : 3 ans)

-Le Music Production, qui correspondrait à des études d'ingénieur du son en France. En 3 ans, un élève apprend à maitriser la création d'une chanson, de l'enregistrement jusqu'au mastering. (durée : 3 ans)

-Le Music Business, qui consiste à maitriser les bases de l'industrie musicale d'aujourd'hui. D'ici 2015, ce cursus devrait se doter d'une possibilité de poursuivre jusqu'au masters.(durée : 3 ans et 4 ans à partir de 2015)

Parrains[modifier | modifier le code]

Élèves célèbres[modifier | modifier le code]

Bourses et intendances[modifier | modifier le code]

Les écoles offrent un grand nombre de bourses, en partenariat avec différents magazines ainsi que d'autres partenaires médiatiques incluant les bourses de la Music Sound Foundation EMI qui sont délivrées à seulement sept écoles au Royaume-Uni et dont les parrains incluent Sir George Martin, Sir Paul McCartney, Yoko Ono, Sir Simon Rattle, Sir Cliff Richard, Diana Ross, Mstislav Rostropovich et Tina Turner.

Parmi les partenaires de cours, on trouve The Stage[11], Marshall Amplification, Rhythm magazine, Total Guitar magazine, Guitar Part magazine (magazine français), Percussioni magazine (magazine italien). Les écoles se sont engagées pour soutenir les Music Manifesto.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]