Teburoro Tito

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Teburoro Tito (également écrit Tiito — se prononce [si:to]), né en 1953, est un homme politique et président des Kiribati de 1994 à 2003.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Tito Teburoro (à Kiribati, généralement on prend comme nom de famille le prénom du père) qui était représentant de Tabiteuea-Nord à l'Assemblée territoriale à l'époque coloniale, Teburoro Tito suit des études en Nouvelle-Zélande.

Après avoir été élu député pour Tarawa-Sud (bien qu'il soit originaire de Tabiteuea-Nord), Teburoro Tito est élu président des Kiribati en octobre 1994, en battant son prédécesseur Teatao Teannaki. Réélu en novembre 1998 face au docteur Harry Tong, frère d'Anote Tong qui deviendra chef de l'État en 2003, il obtient 52,3 % des voix contre 45,8 % à son adversaire. Reconduit pour un troisième mandat le 26 février 2003, au second tour (après un report des élections qui auraient dû se dérouler le 6 janvier) avec 14 445 voix, 850 de plus que le 2e candidat, Taberannang Timeon, mais après avoir perdu 14 députés de son parti aux élections législatives (dont 7 ministres). Un mois plus tard, il est renversé par une motion de défiance du Parlement. Il ne peut plus se représenter, conformément à la Constitution de 1979 qui interdit d'être élu plus de trois fois à présidence.

En octobre 2011, il fait son retour au Parlement en étant élu député dans la circonscription de Tarawa-Sud (la plus peuplée) avec 4 598 voix, dès le premier tour.

Il est nommé à titre exceptionnel commandeur de l'ordre de Tahiti Nui, par l'arrêté n° 694 PR du 25 septembre 1997[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]