Teatro San Samuele

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Teatro San Samuele

alt=Description de l'image Teatro San Samuele.jpg.
Lieu Venise, Drapeau de l'Italie Italie
Inauguration 1656
Fermeture 1894

Le Teatro San Samuele était un opéra construit à Venise au XVIIe siècle. Il se trouvait entre le Campo San Samuele et le Campo Santo Stefano.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'un des plus importants théâtres vénitiens des XVIIe et XVIIIe siècles, le Teatro San Samuele a été construit en 1656 par une commission créée par la famille Grimani un an plus tôt. Initialement, le théâtre a été utilisé principalement pour les pièces de théâtre, mais au cours du XVIIIe siècle, la maison est devenue plus étroitement associée à l'opéra et au ballet. Le célèbre dramaturge et librettiste Carlo Goldoni a notamment été directeur du théâtre à partir de 1737-1741, et nombre de ses œuvres ont été créées au théâtre au cours de sa carrière[1].

Le Teatro San Samuele original a été détruit par le feu la dernière nuit de septembre 1747[2]. Un nouveau théâtre a été construit avec une conception presque identique et inauguré en mai 1748 faisant concurrence au Teatro San Giovanni Grisostomo. Le nouveau théâtre a été associé au répertoire de l'opera buffa, alors que la famille Grimani préférait les opera seria et les autres œuvres plus dramatiques étaient réservées à leur autre théâtre, le Teatro San Benedetto (construit en 1755)[1].

À la fin du XVIIIe siècle, le Teatro San Samuele a perdu beaucoup de son prestige d'antan. En 1770, la famille Grimani a été forcée de vendre le théâtre à cause de la crise économique qui a frappé l'aristocratie vénitienne[1]. Le théâtre a continué à fonctionner jusqu'au 6 avril 1807 quand a été ordonnée sa fermeture par un décret de Napoléon qui a également fermé le Teatro San Cassiano, le Teatro San Angelo et le Teatro San Luca. Le San Samuele et San Luca ont été rouverts par le décret autrichien du 21 avril 1815.

En 1819, le Teatro San Samuele a été acquis par l'imprésario Giuseppe Camploy. À l'exception des années 1840 lorsque les représentations étaient plus rares, le théâtre est toujours resté actif jusqu'à la mort Camploy en 1889. En 1853, le théâtre a été rebaptisé Teatro Camploy. Dans son testament, Camploy a légué le théâtre à la ville de Vérone. Le Conseil de la ville de Venise l'a acheté et, après démolition du théâtre en 1894, a construit l'école primaire A. Scarsellini sur l'ancien site du théâtre.

Quelques premières[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Nicola Mangini. I teatri di Venezia, Mursia, 1974.
  2. Eleanor Selfridge-Field Une nouvelle chronologie de l'opéra vénitien et genres apparentés, 1660-1760 P465