Tczew

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tczew
Blason de Tczew
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région Poméranie
District Tczew
Maire Mirosław Pobłocki
Code postal 83-100 à 83-110
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 58
Immatriculation GTC
Démographie
Population 60 295 hab. (2008)
Densité 2 709 hab./km2
Géographie
Coordonnées 54° 06′ 00″ N 18° 43′ 00″ E / 54.1, 18.71666754° 06′ 00″ Nord 18° 43′ 00″ Est / 54.1, 18.716667  
Altitude 25 m
Superficie 2 226 ha = 22,26 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte administrative de Pologne
City locator 14.svg
Tczew

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte topographique de Pologne
City locator 14.svg
Tczew

Tczew (en allemand Dirschau, en cachoube Dërszewò) est une ville de Pologne qui compte 60 295 habitants (2008). Elle est le chef-lieu d’un district (powiat) du même nom situé dans la voïvodie de Poméranie.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville de Tczew se situe en Poméranie orientale, sur la Vistule, à 26 km de la mer Baltique. C’est la plus grande ville de la région Kociewie, le pays des Kociewiacy, un groupe ethnique polonais voisin des Kachoubes. Tczew se trouve à 35 km au sud-est de Gdańsk, à 28 km au nord de Gniew, à 18 km au nord-ouest de Malbork et à 26 km au nord-est de Pelplin.

Tczew est un nœud important sur le réseau de transport. Les routes et voies ferrées reliant l’Allemagne à la Russie et à la Lituanie, la Scandinavie au sud de l’Europe, s’y croisent.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les fouilles archéologiques montrent qu’entre 3000 av. J.-C. et 1700 av. J.-C. le site de Tczew était déjà occupé. La première mention historique de Tczew (sous le nom de Trsow) date de 1198, à l’occasion de privilèges accordés à l’Ordre de Malte par Grzymisław II de Poméranie, le duc de Świecie. Tczew est la première localité située sur des terres polonaises à recevoir un conseil municipal (en 1258), par la volonté du duc Sambor II de Poméranie. Deux ans plus tard, Tczew reçoit les privilèges urbains. En 1289, le duc Mestwin II de Poméranie invite les Dominicains à s’installer dans la ville. Ceux-ci y fondent une église] et un monastère.

En 1308/1309, la ville tombe dans les mains de l’Ordre Teutonique, par l'accord de Soldin de 1309. Elle rejoint la Ligue prussienne en 1440. Elle retourne à la Pologne en 1466. En 1577, les forces prussiennes, qui refusent de reconnaître le nouveau roi de Pologne Étienne Ier Bathory, attaque l’armée royale casernée à Tczew. La ville est incendiée. Par la suite, la ville sera encore dévastée pendant les guerres opposant la Suède à la Pologne.

En 1772, après le Premier partage de la Pologne, la ville est annexée par la Prusse. En 1807, l’armée du général Jean Henri Dombrowski libère la ville. Après le Congrès de Vienne de 1815, la ville est à nouveau incorporée à la Prusse. La ville connaît alors un essor économique et démographique, grâce notamment à la construction d’un pont sur la Vistule (inauguré en 1857) et à la mise en service de la ligne ferroviaire Berlin-Königsberg.

À partir du 30 janvier 1920, la ville redevient polonaise lorsque l’armée du général Józef Haller s’empare de la ville. Pendant l’Entre-deux-guerres, c’est à Tczew qu’est fondée la première école navale polonaise (1920), qui sera transférée à Gdynia par la suite. En 1926, un port fluvial entre en activité.

C’est à Tczew que débute la Seconde Guerre mondiale, lorsque le 1er septembre à 3 heure 34, les Allemands commencent à bombarder la gare ferroviaire, les têtes de pont de la rive ouest de la Vistule et la caserne de la ville. Tczew est libéré par l’Armée rouge le 12 mars 1945.

Personnalités de la ville[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1960 1970 1975 1980 1990 1995 2000 2001 2002
33 700 41 100 47 000 53 600 59 500 60 600 61 200 61 400 60 000

Tourisme[modifier | modifier le code]

À voir :

Le pont Tczewski

Jumelages[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]