Tchirozérine (département)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tchirozérine
Le département de Tchirozérine (en orange)
Le département de Tchirozérine (en orange)
Administration
Pays Drapeau du Niger Niger
Type Département
Région Agadez
Chef-lieu Tchirozérine
Autres villes Agadez
Démographie
Population 328 018 hab. (2011)
Densité 2,1 hab./km2
Géographie
Superficie 154 746 km2

Tchirozérine est un département du Niger situé au sud-ouest de la région d'Agadez.

Géographie[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Tchirozérine est un département de 154 746 km² de la région d'Agadez.
Son chef-lieu est la ville de Tchirozérine, alors qu'Agadez est la ville la plus importante.

Son territoire se décompose en[1] :

  • communes urbaines : Tchirozérine.
  • communes rurales : Aderbissinat, Dabaga, Ingall, Tabelott.

Situation[modifier | modifier le code]

Le département de Tchirozérine est entouré par :

Relief et environnement[modifier | modifier le code]

La mosquée d'Agadez.

Le département de Tchirozérine marque la transition entre la zone saharienne du Niger et la zone sahélienne. Son relief est dans la continuité de celui du département d'Arlit. Il est dominé par le massif de l'Aïr, entouré à l'ouest par la plaine de Talak et à l'est par le désert du Ténéré.

Le mont mont Indoukat-n-Taglès, le point culminant de l'Aïr et du Niger avec 2022 mètres, est situé dans les monts Bagzane, à la frontière avec le département d'Arlit.

Si le département est aride et minéral dans la partie nord-est, la plaine de Talak bénéficie de cours d'eau intermitants descendus du Tassili-oua-n-Ahaggar (au sud du Hoggar) et de l'Aïr.

Climat[modifier | modifier le code]

Le département de Tchirozérine connait un climat chaud et sec. La station météorologique d'Agadez a cependant enregistré 186,7 mm de précipitation et 31 jours de pluie en 2010 (111,5 mm en moyenne sur la période de référence de Météo-France).

Les températures y sont particulièrement élevées : 37,8° pour la moyenne des maximales journalières en 2009 (35,8° en moyenne annuelle sur la période de référence de Météo-France, et 41,3° de moyenne des maximales de juin et juillet).

Population[modifier | modifier le code]

La population est estimée à 328 018 habitants en 2011[2].

Économie[modifier | modifier le code]

Industrie minière[modifier | modifier le code]

Le Charbon :

La société SONICHAR d’Anou Araren, entreprise parapublique créée en 1975, produit du charbon dans une mine à ciel ouvert depuis 1980 [3].

Anou Araren est une localité (« village administratif ») de la commune urbaine de Tchirozérine.

La production, 246 558 tonnes en 2010, est utilisée quasi intégralement sur place dans une centrale thermique, exploitée par la même société, pour alimenter les usines de traitement d’uranium d’Arlit et Akouta, ainsi que les principales villes de la région d’Agadez.

L'uranium :

La Société des Mines d'Azelik (SOMINA), coentreprise entre China Nuclear International Uranium Corporation (CNNC) et l’état nigérien créée en juin 2007, exploite depuis début 2011 une mine d’uranium à Azelik [4].

Azelik est un « point d’eau » situé dans la commune rurale d’Ingall au sud-est de l’Aïr, à 150 km au sud-sud-ouest d’Arlit et 50 km au nord-ouest de Tchirozérine.

La production devrait atteindre 700 tonnes d’uranium métal en 2011, et monter à environ 2 500 tonnes en 2015.

Transport et communication[modifier | modifier le code]

La ville d'Agadez possède un aéroport, l'Aéroport international Mano Dayak (code IATA AJY).

Le département est traversé par un grand axe nord-sud : la route nationale N25 Algérie-Arlit-Agadez-Tahoua (la route de l'uranium). Il est relié au Nigéria par la N11 Agadez-Zinder-Nigéria.

Histoire[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Institut National de la Statistique du Niger : Annuaire statistique des cinquante ans d’indépendance du Niger, p.49
  2. Institut National de la Statistique du Niger : Le Niger en chiffres 2011, p.23
  3. SONICHAR : Site Web
  4. OpenOil : La SOMINA