Tazenda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tazenda

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Tazenda en 2014

Informations générales
Pays d'origine Italie
Genre musical ethno-pop-rock
Années actives Depuis 1998
Site officiel tazenda.it
Composition du groupe
Membres Nicola Nite
Gigi (Luigi) Camedda
Gino Marielli
Anciens membres Andrea Parodi
Beppe Dettori

Tazenda est un groupe etno-pop-rock italien, qui s'est formé en Sardaigne en 1988 à l'initiative de Andrea Parodi, Luigi Camedda e Gino Marielli, et qui est caractérisé par son rappel constant à la musique traditionnelle de la culture insulaire et à la langue Sarde.

Le groupe tient son nom de « Seconde Fondation », un roman de Isaac Asimov qui fait partie du « cycle de la Fondation ». Dans le roman, la planète « Tazenda » joue un rôle fondamental (le nom dérive de la locution anglaise Star's End)

Biographie[modifier | modifier le code]

Première formation[modifier | modifier le code]

Le premier album, Tazenda (1988), présente déjà les caractéristiques typiques du trio : le mélange entre des sons « modernes » de synthé et de guitare électrique et des sons tirés de la tradition sarde (Launeddas, Chant A Tenore, accordéon diatonique), les harmonies vocales et la voix puissante du chanteur Andrea Parodi.

Ils devinrent ensuite célèbre auprès du grand public grâce à leur participation au festival de San Remo en 1991, avec la chanson Disamparados (Spunta la luna dal monte), qui sortit victorieuse de la Targa Tenco, chanté avec Pierangelo Bertoli. La même année ils gagnèrent aussi le Cantagiro. Dans l'année 1991, sortit l'album Murales, vendu à plus de 200 000 exemplaires. Album qui contient des chansons importantes comme Mamojada, Nanneddu, Un alenu 'e sole.

L'année suivante ils allèrent de nouveau au festival de San Remo avec la chanson Ptzinnos in sa gherra, qui dénote la marque de Fabrizio De Andre, et sortit aussi l'album Limba. L'LP contient, en plus de la chanson preghiera semplice (avec laquelle ils participèrent au Festivalbar), 'Etta abba chelu, interprétée en duo avec le chanteur génois.

La sortie, en 1993, de la chanson il popolo rock, anticipe la mise dans les bacs de l'album homonyme.

La liste de leur collaboration est d'une grande importance : parmi lesquels Gianni Morandi, Simple Minds, Fabrizio De Andre, Pierangelo Bertoli, Mauro Pagani, Paola Turci, Inti-Illimani, Maria Carta, Eros Ramazzotti e Francesco Renga. Ils ne se sont pas seulement exhibés en Italie, mais aussi aux États-Unis, au Canada, en Australie, en Allemagne, en Angleterre, en Suisse, en Belgique, en Slovénie et à Cuba.

La séparation[modifier | modifier le code]

En 1997 Andrea Parodi quitte le groupe; Gino et Gigi, l'année suivante, enregistre Sardinia. En 2003, ils sortent un single Bandidos, et en 2005 ¡¡¡Bum-ba!!!, contenant onze extraits inédits. Pendant cette période, ils profitent d'une collaboration avec un jeune chanteur Sarde du nom de GianMario Masu, sélectionné après un concours entre les jeunes voix de la Sardaigne.

En 2006 Andrea Parodi recommence à collaborer avec ses anciens compagnons donnant quelques concerts pour interpréter des chansons du vieux répertoire et sortant de nouveaux extraits inédits, comme Natale et Arùentos, tirés de l'album Reunion, nouvel album enregistré dans l'amphithéâtre romain à Cagliari. Le 17 octobre 2006, Le groupe est touchée par la disparition de Andrea Parodi suite à une tumeur.

Seconde formation[modifier | modifier le code]

En novembre 2006, arrive un nouveau chanteur, Beppe Dettori, qui a une importante carrière de soliste derrière lui. Beppe Dettori, en fait, a collaboré avec Ron, Enrico Ruggeri, Vasco Rossi, David Foster, Céline Dion, Barbara Streisand, Al Jarreau, Lunapop, Gianluca Grignani e Gatto Panceri. Beppe, en tant que compositeur, a écrit la chanson Il mio amore per te pour Eros Ramazzotti (duquel il a été choriste et guitariste), contenue dans l'album stilelibero. Depuis 1997, il s'occupe de musique ethnique Sarde, mais pas seulement.

Le 30 mai 2007, l'album Vida sort dans les bacs. Produit par la Radiorama, le cd contient sept extraits inédits, en plus de quelques morceaux historiques, et se caractérise par un retour aux premiers sons de Tazenda. Le single Domo mia (dédié à Parodi), en collaboration avec Eros Ramazzotti, a anticipé la sortie de l'album. Il est à noter l'importance de la nouvelle version de No potho reposare dans laquelle y est exprimé un émouvant duo virtuel entre Beppe Dettori, et le regretté chanteur Andrea Parodi, enregistré avec ses dernières forces. On peut encore y trouver une dédicace de la part de Gigi Camedda à son ex-compagnon disparu. L'album a été récompensé par un disque d'or.

Le 23 mai 2008 sort dans les bacs l'album Madre Terra, titre de l'homonyme single diffusé à la radio, qui marque une collaboration avec Francesco Renga.

En 2012 sort l'album Ottantotto.

Troisième formation[modifier | modifier le code]

En 2014 un autre nouveau chanteur, Nicola Nite, prende la place de Dettori. Le single Il respiro del silenzio sort en semptembre de la même année.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums en studio[modifier | modifier le code]

Live[modifier | modifier le code]

  • 1993 : Il popolo rock
  • 2001 : Bios – Live in Ziqqurat
  • 2006 : Tazenda Reunion
  • 2009 : Il nostro canto - Live in Sardinia
  • 2011 : Desvelos tour

Compilation[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Il Sole di Tazenda

Single[modifier | modifier le code]

Année Single Position chart
Classement italien du single Classement italien à la radio Classement européen du single
2003 Bandidos / / /
2007 Domo mia 1 1 31
2008 Madre Terra 41 43 /
2009 Piove luce / 51 /

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]