Tayto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tayto est une marque commerciale et une entreprise agroalimentaire irlandaise, fondée par Joe Murphy en 1954[1], C'est l'un des principaux producteurs de chips de pomme de terre et de popcorn en Irlande. Tayto est l'inventeur du procédé de fabrication des chips aromatisées[2].

Les chips Tayto sont en Irlande un phénomène culturel [3], à tel point que le terme « Tayto » est devenu dans ce pays un quasi-synonyme de « chips »[4].

Le nom de la marque « Tayto » serait dû au fils ainé de Joe Murphy, qui, incapable de prononcer potato, disait tato. On a repris cette aphérèse de potato avec l'ajout d'un y[5].

Actionnariat[modifier | modifier le code]

La société est actuellement la propriété du groupe Largo Foods. Elle était précédemment détenue par Cantrell & Cochrane (C&C), dont le siège était situé à Coolock (Comté de Dublin), jusqu'à la fermeture de leur usine en septembre 2005. À cette date, la production a été sous-traitée à Largo Foods, qui a ensuite, en mai 2006, racheté la marque à C&C pour 62,3 millions d'euros[6].

Stratégie commerciale[modifier | modifier le code]

Marques[modifier | modifier le code]

Les chips Tayto sont proposées avec différents arômes  : Cheese & Onion, Salt & Vinegar, Smokey Bacon, et la version en édition limitée Tex Mex.

Au début des années 2000, la société a ciblé le marché de l'alimentation saine, avec ses chips à basse teneur en sel, en matière grasse, vendues à l'origine sous la marque « Honest [7]. Tayto les vend actuellement sous la marque Happy & Healthy[8].

Tayto produit également diverses autres gammes de produits[9] : « Nuts and Popcorn », « Snacks », « Happy and Healthy », « Sharing ».

Publicité[modifier | modifier le code]

Tayto a utilisé sa mascotte, « Mr. Tayto », dans de nombreuses campagnes de marketing. Lors des élections législatives irlandaises de 2007, Tayto a mené une campagne publicitaire avec Mr. Tayto en tant que faux candidat à l'élection[10]. Tayto affirmé que le nombre de votes nuls dans la circonscription électorale de Carlow-Kilkenny indiquait que certains électeurs ont réellement voté pour sa mascotte, mais cela est purement spéculatif[11]. Tayto a été condamné au cours de la campagne électorale pour pollution, en raison de ses fausses affiches électorales placardées dans des lieux publics[12].

En 2009, Tayto Ltd. publia The Man Inside the Jacket, autobiographie fictive de Mr Tayto, écrite par Maia Dunphy, Ciaran Morrison et Mick O'Hara. Tayto indiqua qu'un pourcentage des recettes serait versé à une organisation caritative irlandaise, Aware.

Le parc Tayto[modifier | modifier le code]

En novembre 2010, Tayto a ouvert un parc à thèmes, le « Tayto Park » à Ashbourne[13].

Le parc Tayto présente de nombreux animaux dans sa section zoologique, dont l'ocelot, le bison, le léopard, le cochon, le lion des montagnes, etc... On y trouve une grande aire de jeux, du maquillage, des ballons gonflables, une tyrolienne, un rodéo de taureau mécanique, des murs d'escalade, et les visiteurs peuvent faire le tour de l'usine Tayto. Il y a également des spectacles de marionnettes, des spectacles de ballons et un spectacle de magie réalisé par Brian Daly.

À l'occasion de la fête d'Halloween, le parc propose une attraction de maison hantée, et à Noël, il y a une attraction de grotte du père Noël[14].

Action en justice[modifier | modifier le code]

En 2006, Tayto a tenté de contraindre le groupe irlandais, Toasted Heretic, à détruire tous les exemplaires de son album « Now in New Nostalgia Flavour », qui présentait une image basée sur l'icône de « Mr Tayto », protégée par les droits d'auteur[15], même si l'image avait été utilisée depuis 1988 sur la cassette de l'album « Songs for Swinging Celibates » des Toasted Heretic[16].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « History of tayto », Tayto (consulté en 5 février 2013).
  2. (en) « Obituary: Joe 'Spud' Murphy », Londres, The Daily Telegraph,‎ 5 novembre 2001 (consulté en 5 février 2013).
  3. (en) « Two packets of Tayto and a bottle of TK . .  », The Irish Times,‎ 6 juin 2009.
  4. (en) Molly Muldoon, « Irish Central’s top Irish food products », Irish Central,‎ 19 janvier 2011 (consulté en 5 février 2013).
  5. (en) « Tayto's place in world history », Independent News & Media PLC,‎ 6 mai 2006 (consulté en 5 février 2013)
  6. (en) « C&C Group says to sell Tayto Crisps to Largo Food for 62.3 mln eur  », London South East,‎ 5 juillet 2006 (consulté en 5 février 2013).
  7. (en) « Designer Ireland: No 241: Tayto Honest », the Sunday Times,‎ 4 juillet 2004 (consulté en 5 février 2013).
  8. (en) « Healthier option crisps », Tayto (consulté en 5 février 2013).
  9. (en) « Product range », Tayto (consulté en 5 février 2013).
  10. (en) « Tayto are mass littering the whole country « Damien Mulley », Mulley.net,‎ 9 mai 2007 (consulté en 5 février 2013)
  11. [1]
  12. (en) Anne Sheridan, « Don'T Fine Me, Urges Willie Over His Posters », Limerickleader.ie,‎ 6 juin 2007 (consulté en 5 février 2013).
  13. (en) Ann =Casey, « Opening of Tayto Park near Ashbourne brings 85 jobs », The Meath Chronicle, Celtic Media Group (consulté en 5 février 2013).
  14. (en) « Carte du parc Tayto », Tayto (consulté en 5 février 2013).
  15. (en) « Toasted Heretic in battle with Tayto », Hotpress.com (consulté en 5 février 2013).
  16. (en) « Toasted Heretic original official website » (consulté en 5 février 2013).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]