Taxe de luxe (sport)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Taxe de luxe.

La taxe de luxe (luxury tax en anglais) est une stratégie, mise en place dans certains sports professionnels en Amérique du Nord, visant à limiter les disparités de masse salariale entre les clubs d'une même ligue. Elle consiste à faire payer à un club une pénalité financière lorsque la somme des salaires de ses joueurs dépasse un plafond salarial défini par la ligue.

Dans les ligues utilisant ce système, ce plafond salarial est désigné par le terme soft cap ; cela signifie que les clubs sont autorisés à dépasser ce seuil. Dans les ligues ayant instauré un plafond salarial maximal à ne pas dépasser, on parle de hard cap.

Les ligues majeures de baseball (MLB) ainsi que la NBA en basket-ball utilisent un système de taxe de luxe. La ligue nationale de hockey, la NFL en football américain ainsi que la MLS en soccer (football) ont instauré un hard cap, soit un budget maximal pour chaque équipe.

Ligues majeures de baseball[modifier | modifier le code]

À titre d'exemple, pour la période de 2011 à 2013, le plafond salarial mis en place dans les ligues majeures de baseball s'élevait à 178 millions de dollars américains. En 2013, seules deux équipes dépassent ce seuil : les Yankees de New York avec une masse salariale de 229 millions de dollars, et les Angels de Los Angeles avec une masse salariale de 216 millions de dollars.

Année Montant du plafond salarial Équipes soumises à la taxe de luxe et pénalités
Yankees de New York Red Sox de Boston Angels de Los Angeles Tigers de Détroit
2003 117 millions de dollars 11,80 million USD - - -
2004 128 millions de dollars 30,64 million USD 3,15 million USD 0,92 million USD -
2005 120,5 millions de dollars 34,05 million USD 4,15 million USD - -
2006 136,5 millions de dollars 26,00 million USD 0,50 million USD - -
2007 148 millions de dollars 23,88 million USD 6,06 million USD - -
2008 155 millions de dollars 26,90 million USD - - 1,3 million USD
2009 162 millions de dollars 25,70 million USD - - -
2010 170 millions de dollars 18,00 million USD 1,49 million USD - -
2011 178 millions de dollars 13,90 million USD 3,40 million USD - -
2012 178 millions de dollars 18,90 million USD - - -
2013 178 millions de dollars 29,10 million USD - 9,90 million USD -
2014 189 millions de dollars  ?  ?  ?  ?

Notes et références[modifier | modifier le code]