Tawfiq Canaan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tawfiq Canaan

Tawfiq Canaan (arabe : توفيق كنعان), né le à Beit Jala et mort le à Jérusalem, était un médecin et un pionnier dans le domaine de la médecine en Palestine. Il est également connue pour être l'un des principaux chercheurs de l'héritage populaire palestinien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Médecin dans l'armée ottomane pendant la Première Guerre mondiale, et premier président de l'Association médicale de la Palestine arabe créée en 1944, Canaan est l'auteur de plus de 37 études dans sa carrière médicale centrée sur la médecine tropicale et la microbiologie. Contribuant à la recherche qui a conduit à la découverte d'un remède contre le paludisme, les autres thèmes abordés dans ses études de médecine comprennent la lèpre, la tuberculose et les conditions de santé en Palestine.

L'intérêt de Canaan dans le folklore palestinien, les croyances populaires et les superstitions et l'a conduit à collectionner de plus de 1 400 amulettes, désormais propriété de l'université de Bir Zeit à Ramallah. Il a publié des analyses de ces traditions populaires et d'autres l'ont amené la reconnaissance comme un ethnographe et anthropologue. Membre de la Palestine Oriental Society et l'American School for Oriental Research, Canaan a publié un certain nombre de livres et de plus de cinquante articles en anglais et en allemand sur le folklore et les superstitions qui ont servi comme ressources précieuses pour les chercheurs modernes s'intéressant au Moyen-Orient.

Nationaliste palestinien reconnu, Canaan a écrit deux livres sur le problème palestinien, ce qui reflète son engagement face à l'impérialisme britannique et le sionisme. Arrêté par les autorités britanniques en 1939 et sa maison et clinique à Jérusalem détruit au cours de la guerre israélo-arabe de 1948-1949, il a sans relâche cherché à rétablir sa vie et sa carrière. Canaan est devenu le directeur de l'hôpital Augusta Victoria sur le Mont des Oliviers, où il a vécu avec sa famille jusqu'à sa mort en 1964.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :